attentat-de-niceC’est devenu un nouveau rite inauguré par le pape François : recevoir les victimes des attentats ou des pédophiles. Et les migrants qui sont tous des victimes, cela va de soi…

En 2013, il avait reçu les familles des victimes de l’attentat à la voiture piégées perpétré en 1994 près d’un bâtiment abritant plusieurs associations ou organisations juive à Buenos Aires. Samedi dernier, il a reçu au Vatican les familles des victimes et les victimes de l’attentat de Nice dans le grand hall de la salle Paul VI. Pour leur parler dialogue interreligieux avec l’islam ! Ces familles violemment touchées et meurtries ont certes besoin de réconfort, mais aussi de remèdes efficaces contre cette violence islamiste aveugle. Est-ce vraiment le dialogue interreligieux la solution ? 

Que les médias et les bien-pensants se soient tous extasiés devant le discours du pape François toujours si idéaliste et loin de la réalité brute et sanguinaire, est dans l’ordre de cette pensée unique qui emprisonne les esprits. Mais disons-le, cette allocution nous scandalise par son irréalisme, son parti-pris de considérer le dialogue interreligieux l’unique recette miracle aux guerres et aux attentats islamiques dans un monde en décomposition.

Nous scandalise car dans son discours aux accents toujours si humanistes naturalistes, s’il mentionne la bonne parole évangélique, ce n’est pas en vue de la conversion des âmes au Christ mais en vue de la conversion des cœurs à l’idée que toutes les religions sont louables et bonnes.

« Alors que la tentation de se replier sur soi-même, ou bien de répondre à la haine par la haine et à la violence par la violence est grande, une authentique conversion du cœur est nécessaire. C’est là le message que l’Évangile de Jésus nous adresse à tous. On ne peut répondre aux assauts du démon que par les œuvres de Dieu qui sont pardon, amour et respect du prochain, même s’il est différent. »

Non ! avec une tromperie intellectuelle manifeste, il veut imposer à ces pauvres victimes l’idée mensongère que l’islam est une religion de paix travestie par certains radicaux. Il veut leur faire croire, et faire croire au monde entier, dans une illusion mortifère, que l’islam est plus proche des chrétiens que des islamistes ! Si le chrétien doit pardonner, toujours, il doit rester lucide, toujours. L’islam est plus proche des islamistes que des chrétiens, les musulmans sont plus proches des djihadistes mahométans que des victimes chrétiennes car il y a plus de proximité entre l’islam et l’islamisme qu’entre l’islam et le christianisme : telle est la réalité.

« L’établissement d’un dialogue sincère et de relations fraternelles entre tous, en particulier entre ceux qui confessent un Dieu unique et miséricordieux, est une urgente priorité que les responsables, tant politiques que religieux, doivent chercher de favoriser et que chacun est appelé à mettre en œuvre autour de soi »

a-t-il proclamé. Cela fait 50 ans que l’on nous bassine de tous côtés, politique, religieux, éducatif, associatif, sur l’importance du dialogue et de la rencontre des religions pour la paix mondiale, sans que cela ne diminue un tant soit peu les guerres américano-sionistes et les attentats islamistes ! Bien au contraire, la violence croit sur cette planète qui ne veut plus entendre parler de la loi de Jésus-Christ. L’impiété et l’injustice manifestes d’une hiérarchie catholique qui ne défend plus les droits du Dieu trinitaire, qui retient « injustement captive la vérité », ne sera jamais un moyen pour mettre fin aux attentats islamistes et aux violences planétaires.

Pourtant Saint Paul, sans sa première lettre aux Romains, a prévenu les hommes, de tous les temps, espaces, races et cultures, que l’abandon de Dieu, du vrai Dieu, de la Sainte Trinité, dénature l’homme et le plonge dans le mal :

« La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, (…) puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. »

N’est-ce pas la description parfaite de notre monde moderne sans Dieu ? Qui fraternise universellement avec une multitude de dieux comme aux temps païens tout en cultivant « la tentation monstrueuse pour l’homme de se faire Dieu à la place du Créateur », déification de l’Homme que les anciens n’auraient jamais oser imaginer, déification de l’Homme qui témoigne de l’irréligion profonde de l’humanité moderne. Qui érige l’immoralité en vertu et la moralité en mal, qui bénit les duos homosexuels et détruit la famille traditionnelle.

Louis Veuillot écrivait ces phrases qu’il est bon de se remémorer souvent : 

« Quand l’insolence de l’homme a obstinément rejeté Dieu, Dieu lui dit enfin : Que ta volonté soit faite, et le dernier fléau est lâché ! Ce n’est pas la peste, ce n’est pas la mort, c’est l’homme. Lorsque l’homme est livré à l’homme, alors on peut dire qu’il connaît la colère de Dieu. »

Toutes les incantations interreligieuses bergogliennes n’édifieront pas « sans relâche une société juste, pacifique et fraternelle ». Seul un retour à la foi de nos pères dans nos nations chrétiennes pourra combattre, chrétiennement et efficacement, la menace islamiste.

Francesca de Villasmundo

http://www.news.va/fr/news/le-pape-francois-recoit-des-victimes-de-lattentat

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

15 commentaires

  1. Question 1 : est-ce que Bergoglio agit selon la foi et la doctrine catholique ?
    Question 2 : si non, est-il légitime ou a-t-il perdu son autorité ?

  2. Avec Bergog , retour au culte des crânes .
    Surtout …pas de messe pour les défunts …Au cas où ça pourrait en délivrer quelques uns , c’est pas le but du tout , pas du tout !

  3. MA Guillermont says:

    Réponse d’un(e) chrétien(ne) de l’Eglise Une Sainte catholique et romaine :
    – 1 : Bergoglio n’agit pas selon la Foi et la Doctrine catholique .
    – 2 : Non il n’est pas légitime , il a l’autorité du Père du Mal et du mensonge

  4. Le pape Imbroglio passe son temps à des calculs et des déclarations politico-médiatiques.
    Ce en quoi il n’engage, en réalité, que sa petite personne.

    En ces domaines qu’il parcourt inlassablement – avec des intentions que nous ne connaissons pas – son avis ne vaut pas plus que le vôtre ou le mien.

    Attendons, pour suivre ses propos, qu’il s’exprime en Pape, ex cathedra. Pour le reste, contentons-nous très respectueusement (bien entendu) de « laisser pisser le mouton ».

    • Philippe Bernard says:

      Il n’est plus mr Bergoglio,mais le pape François que nous devons appeler ainsi ,à moins d’être sédé-vacantiste,que nous avons le droit de critiquer , en respectant les règles de la bienséance,quand ii ne s’exprime pas dans le magistère extraordinaire,ce qui chez lui habituellement le cas

      • Bonjour,

        Excusez ma mauvaise humeur quand il est question du pape François.

        Déjà le nom qu’il s’est choisi : dans ses prédécesseurs, il n’a pas trouvé de pape digne d’être imité.
        Ensuite, un de ses 1ers coups de pub, en refusant d’habiter son logement de fonction… Comme si c’était – non pas un pur et gros gaspillage – mais une marque sublime de « modestie ». Quel cirque !
        Etc… etc.

        Percevant ce pape comme le roi des faux-culs, j’ai beaucoup de mal à rester dans le cadre de la bienséance.

      • MA Guillermont says:

        Désolé, ce n’est pas mon avis .
        Une fois de plus , je dis qu’il est un imposteur assis sur le trône de St Pierre .
        Benoît XVI EST le Pape .
        Sa mission n’est pas terminée , loin s’en faut …
        Je crois qu’il est intéressant de se pencher sérieusement sur le Saint Patron dont il a souhaité porter le nom .
        Cela pourra en éclairer beaucoup dans la lecture des signes célestes .
        Le sédévacantisme qui est une hérésie de plus , il est un des chemins de l’Erreur .

        • Pourquoi le  » sédévacantisme  » est hérétique ?
          de plus le terme est galvaudé , car le St Siège est occupé de fait !..
          Un office peut etre occupé de fait mais non de droit !..

        • Bonsoir MA Guillermont,

          Hélas, je ne suis pas de votre avis.

          A moins de démontrer que les magouilles avouées publiquement par le cardinal Danneels conduisent à la déclaration d’un vice de forme grave, tel qu’il annule le vote du dernier conclave, Mgr Bergoglio est bien devenu le pape de l’Eglise catholique. (Trois fois hélas.)

          On ne croit pas à cette possibilité pour les raisons qui suivent.

          – Les conclaves ont volontiers tendance à jouer une bête alternance politicienne : après un pape (dit) de droite, ils élisent un pape (dit) de gauche. Et vice-versa. (On ne sait pas ce que l’Esprit-Saint pense de cette recette stupide. Cette paresse humaine Le réjouit-elle ? On en doute. Il doit « faire avec » nos lourdeurs.)

          – Les clercs qui pensent comme François sont nombreux. (Hélas.) Ils supposent que la « nouvelle Pentecôte » du concile Vatican II refonde une sorte de nouvelle Eglise. Quod non ! Evidemment.
          Mais certains le pensent (ou font semblant de le penser). Sans doute pour ne pas avoir à revenir trop vite sur leurs élucubrations post conciliaires.

          Reste donc à subir les déclarations pseudo franciscaines du pape François.
          Dans la Foi, nous savons qu’il ne parviendra pas à détruire notre Eglise : la Sainte Trinité, la mère du Christ et tous les saints y veilleront (mieux que nous).

  5. MA Guillermont says:

    Merci de tout coeur pour votre post , vous êtes peut-être un homme d’église à vous lire

    • MA Guillermont, re bonsoir.

      En imaginant que c’est bien à moi que vous vous adressez.

      Je ne suis pas un clerc. Juste un chrétien et un catho. jusqu’au trognon.
      Je n’ai donc pas bouffé le Saint-Esprit avec les plumes, mais, comme disait une certaine Jeanne au clergé (politicien) qui voulait la piéger et puis la trucider…
      – Etes-vous en état de grâce ?
      – Si je n’y suis, Dieu m’y mette. Si j’y suis, Dieu m’y garde.

      Bien à vous.

      • MA Guillermont says:

        Oui Étienne , c’est bien à vous que mon post était destiné .
        J’ai choisi moi aussi de suivre la voie du Seigneur dans toutes Ses Promesses .
        J’ai une grande confiance en ces temps qui voient l’accomplissement des prédictions du Ciel , Jésus nous avait averti et Marie par ses messages n’a cessé de nous mettre en garde .
        Nous sommes l’innombrable armée des confesseurs de la Foi et nous sommes entrés dans une période douloureuse pour l’humanité qui vit et agit dans le refus obstiné de Dieu .
        Savoir rester forts dans la Vérité , se repentir , prier , voilà ce qui nous est demandé.
        Merci de nous rappeler cette phrase prononcée par Ste Jeanne d’Arc lors de son procès , prions fermement nos saints pour réparer devant Dieu tant d’égoïsmes devenus les bases de nos vies .
        Force et courage à vous
        Providence Divine du Coeur de Jésus , Pourvoyez – y .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com