big brother Hollande_modifié-1
Le procureur de la République a ouvert une information judiciaire contre Pascal Geneste, le professeur soupçonné d’avoir été politiquement incorrect sur la géopolitique de la « Russie » et « Vladimir Poutine »  . Il s’exprime plus longuement dans une interview ci-après.

le 17 février dernier, six élèves du collège Sainte-Anne d’Auray, en Bretagne, étaient convoqués par la gendarmerie pour subir un interrogatoire sur les cours dispensés par leur professeur d’histoire, sur “l’introduction à la géopolitique contemporaine” concernant la Russie, conformément aux programmes scolaires. Alors que la doxa officielle lave le cerveau de tous les habitants de France pour les persuader que Vladimir Poutine est un tyran qui sévit dans une Russie dictatoriale, on comprend qu’un professeur qui réfléchit réellement sur la vraie situation géopolitique et fait réfléchir ses élèves dérange énormément.

Comme je le soupçonnais dans un précédent article, il s’agit bien de parents qui on dénoncé le professeur:

« Dans une introduction à la géopolitique, j’ai voulu, conformément au programme scolaire, montrer ce qu’était la Russie aujourd’hui. J’ai parlé de la chute du communisme jusqu’à l’accession au pouvoir de Vladimir Poutine. J’ai replacé le combat de Vladimir Poutine dans le contexte de sa lutte contre l’islamisme et notamment contre Daech, en montrant que Vladimir Poutine était un des précurseurs de cette lutte, un des initiateurs d’une grande coalition contre l’État islamique », explique Pascal Geneste, dans un entretien accordé à Sputnik.

« Je ne fais aucun commentaire, je me base sur les faits », souligne-t-il.

Le professeur fait remarquer que ses cours se sont déroulés après les attentats du 13 novembre, qui ont traumatisé toute la France et notamment ses élèves.

Il dit les avoir prévenus à chaque fois contre les dangers de la radicalisation islamique. Le professeur souligne que c’est ainsi qu’il remplit son rôle de pédagogue, qui est de protéger les enfants, de protéger les libertés européennes. 

La guillotine - Crédits : Etude Delorme - Collin du Bocage.

« J’ai voulu démontrer aussi que notre proposition d’alliance avec la Russie ne date pas d’hier, qu’elle est même antérieure à la période communiste. J’ai voulu montrer que c’est une alliance d’avenir, qu’elle est raisonnable et claire », précise-t-il.

Suite à ce cours, le professeur Pascal Geneste a été dénoncé par les parents d’une élève, qui ont déposé plainte à la gendarmerie, l’accusant de propos scandaleux et islamophobes.

« Ces parents sont un peu influencés par la propagande qu’on nous sert à la télévision française. Cela fait longtemps que la télé française n’est plus libre », déplore le professeur.

« Nous sommes en état d’urgence et au lieu de combattre les islamistes, on préfère combattre les ennemis des islamistes », poursuit-il.

Pascal Geneste rappelle qu’il fait partie des nombreuses personnes ayant été sanctionnées pour avoir essayé de faire comprendre aux élèves que « ce qui nous menaçait, c’est l’islamisation en France ». 

Le procureur de la République de Lorient a décidé d’ouvrir une information judiciaire. Pascal Geneste a été entendu par un officier de gendarmerie, dont le comportement était « très courtois ». 

Alors que la France est un État garantissant la liberté d’expression, M. Geneste a été interrogé sur ses positions politiques.

« On m’a posé des questions pour savoir si j’étais de droite ou de gauche. Il m’a été reproché d’avoir mis sur mon site une chanson que reprennent parfois les Jeunesses du Front national. Le FN n’est pas interdit en France, c’est même le premier parti de France », s’indigne M. Geneste.

« On m’a posé une question aussi pour savoir si j’étais un nationaliste français. Si aimer son pays, aimer la France, aimer la Bretagne, si aimer l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, c’est être nationaliste, oui, j’accepte le mot nationaliste. Pour moi ce mot veut dire aimer les siens avant les autres , -et non  détester les autres-. Donc, moi, je veux protéger les miens », conclut Pascal Geneste. (Source: Sputnik France)

Comme on pouvait s’y attendre l’état d’urgence se retourne contre les patriotes.

A ce sujet voir aussi: Dictature: des élèves interrogés à la gendarmerie à propos du cours de leur professeur sur « la Russie » et « Vladimir Poutine »

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

37 commentaires

  1. jpcotentin says:

    « Suite à ce cours, le professeur Pascal Geneste a été dénoncé par les parents d’une élève, qui ont déposé plainte à la gendarmerie, l’accusant de propos scandaleux et islamophobes »

    Nous voilà revenu aux heures les plus sombres de notre histoire.

  2. Lurion says:

    Et l’origine ethnique de cette élève, on la connaît ?

  3. Tchetnik says:

    « courtois » ou pas, les gendarmes ont – en principe – bien d’autres choses à faire.

    Là pour protéger non la population mais un système.

    Les opinions sont censurées et poursuivies (au nom de la « liberté d’expression ») et les criminels peuvent continuer à dormir sur des roses.

  4. pamino says:

    Dans les années 80 moi j’ai été viré d‘une école catholique de Miribel (Ain, mais limitrophe de Lyon) pour avoir enseigné, pour la complétion, la forme de la deuxième personne au singulier du présent du verbe anglais qui signifie ‘être’, tout en expliquant qu’elle se trouvait dans la poésie encore au XIXe mais, exception faite des prières, n’était plus usuelle dans la langue parlée que dans quelques dialectes. Les doctes parents se sont plaints au directeur que j’enseignais du faux anglais et celui-ci m’a convoqué uniquement pour me dire que j’étais licencié, ce qui m’a causé des embarras financiers très graves. Je me suis plaint auprès de l’inspection académique de l’Ain, qui avait de la sympathie mais qui disait ne pouvoir rien faire, puisqu’il s’agissait d’une école catholique. J’ajoute que dans cette école dite catholique on ne priait pas du tout et il n’y avait là aucun crucifix, aucune statue, aucun tableau pieux. Je n’y ai jamais vu de prêtre non plus. Audiatur ergo denique et altera pars.

    • François says:

      Cela n’est pas très surprenant. Il existe encore de bonnes écoles catholiques sous contrat, mais les lois font en sorte que ce soit de plus en plus difficile. Et malheureusement les responsables diocésains sont souvent complice de la Révolution.

      Désormais il ne reste plus que les écoles catholiques hors contrat pour avoir un enseignement catholique.

      J’espère que vous avez retrouvé un emploi rapidement. Je compatis à cette injustice.

      Pour M. Geneste, heureusement son école semble être totalement innocente du forfait des parents qui ont trouvé de façon scandaleuse un échos auprès du Procureur de la République, alors que pendant ce temps des quantités de plaintes pour vol ou autres méfaits ne sont même pas enregistrés.

      Il faudra un jour crever l’abcès. Si aux prochaines élections présidentielles rien ne se passe, comme il est très probable, il faudra réagir.

      • sic  » Il existe encore de bonnes écoles catholiques sous contrat »

        HEIN ??? Où ça ? C’est sur terre ?

        Signé la Mésange, enseignante du supérieur hors contrat, qui observe depuis 20 ans la plongée dans les bas fonds de l' »éduc nat » à travers les étudiants qui lui arrivent…le niveau de math sup actuel étant celui de la 1ère S alias C de mon époque. Et je ne parle que pour ma matière; les collègues littéraires en diraient largement autant.

        • François says:

          Il y a 10 ans, il en existait encore au milieu d’autres déjà soumis. Je faisais des remplacements ce qui m’a permis de fréquenter pas mal d’écoles catho sous contrat. Il y en avait encore qui résistaient et faisaient bien leur boulot; disons 1/4. Mais on sentait qu’ils étaient pris à la gorge par le système, côté diocèse et côté lois républicaines.

          C’est possible qu’ils aient disparu depuis… Je n’ai pas suivi.

          • C’est fini hélas, elles ont succombé sous le poids du politiquement correct (enseignement de la sainte shoah à tous les cours, dans toutes les matières et tous les jours), du sexuellement correct, et du démoncratiquement correct (interdiction de constituer des classes par niveau par exemple).
            Quand il en reste une qui n’est pas trop pourrie, il y a des listes d’attente de profs qui attendent que les titulaires prennent leur retraite pour rafler le poste !
            Et en 10 ans, on a perdu au moins 1 a de niveau, pour ne parler que des savoirs et non de l’éducation de l’intelligence, dans ma matière (math). Il paraît que du côté du français, c’est pire, dixit des collègues.

            Vous enseignez dans quelle matière ?

            Depuis 2 ou 3 ans j’en vois arriver en MPSI (=le math-sup de mon époque) qui sont incapables de construire un raisonnement logique, alors qu’ils ont obtenu mention TB au bac S ! Et ce n’est évidemment pas de leur faute, ils ont été intellectuellement massacrés par le système.

            • François says:

              Ma matière c’était l’Histoire-géo. Je voyais bien que ce n’était pas possible de continuer. Surtout dans cette matière en pointe du lavage de cerveau.

              Je trouve les profs d’Histoire, comme celui de Sainte-Anne d’Auray, très courageux, étant donné ce qu’on leur demande.

              Il semble bien que cette école fasse quand même encore exception parmi les écoles sous contrat. C’est sans doute la raison pour laquelle elle est visée par la justice… Ce qui est un comble quand on sait la criminalité qui a cours dans notre pays!!! Et la Justice se plaint de ne pas avoir assez de moyens. Si déjà ils ne perdaient pas le peu de moyens qu’ils ont pour traquer les honnêtes citoyens qui ont le tort d’avoir un cerveau! Il feraient des économies!

              • Les générations à venir sont pires : le langage des pré-ados et ados est AHURISSANT… Ils n’ont plus aucune notion de politesse, de respect des adultes…de mes oreilles entendu, en plein ceour de la Bretagne, 2 blanches d’environ 14 ans qui parlent comme des charretiers… »Casse-toi de là. Je m’en bats les c… ». D’autres jeunes,un groupe d’une bonne quinzaine d’individus, dans les 15-16 ans m’ont balancé des graviers après que je leur ai demandé de se calmer…Je me demande encore comment ils ne me font pas peur, car il y a 2 ans, j’ai eu la gueule massacrée par un coup de casque d’une bonne douzaine de branleurs, qui m’ont encerclé, après mes réflexions sur leur vitesse en plein bourg et leur boucan… Ils ont été retrouvés PARCE QUE J AI INSISTE LA PARQUET AVAIT CLASSE L AFFAIRE… J’ai eu pour 5000 euros de travaux dentaires et une ITT de 3 semaines. J »ai fait 13 ans d’aïkido mais face à une telle meute, avec motos et combinaisons et casques, ce n’est pas possible. J’aurais dû partir à temps mais le temps que je prenne la mesure du danger, c’était trop tard : 2 filles m’avaient agrippé le bras gauche, et alros que j’étais tourné vers elles, pour me dégager, un gars sur ma droite m’a donné un coup de boule avec son casque. je n’ai pas vu le coup venir. J’ai eu le nez cassé et était complètement en sang.Au sol, un autre type m’a donné des coups de pieds dans les côtes ! le reste a observé, ainsi qu’un gars du village qui a retenu une partie de la plaque, et qui n’est pas intervenu… Le procès est en cours…Par ailleurs, l’autre jour, à 6 heures du matin, 3 ados, dont 1 bourré a cassé la porte de la maison familiale, peut-être est-ce lié au procès, parce que n’ai pas baissé les bras…la société de consommation leur a dévissé la cervelle. QUI VA RELEVER UNE FRANCE PAREILLE ?

                • Yseult says:

                  J’espère que vous remporterez avec des compensations équitables votre procès. J’imagine qu’il faut s’accrocher.

                  J’espère, mais sans illusions, que ces voyous qui auraient pu vous tuer feront de la prison, mais je crains que les magistrats préfèrent mettre un blogueur comme Boris Le Lay en prison, plutôt que ces criminels. Ils sont jeunes, et donc ils n’auront pas grand chose, la jeunesse excuse tout pourvu qu’elle soit du côté des voyous ou mieux encore des voyous ethniques.

                  Bon courage, ma prière pour vous.

  5. Daflon says:

    Souriez, vous êtes filmés! Chut, les murs ont des oreilles!
    Attention l’oeil de la pyramide vous epie! La loge (pas celle du concierge!)vous denoncera à la stasi socoalaud-ripoublicaine. Vous irez au goulag.
    Pas à pas la dictature de l’état totalitaire se rapproche.
    le pingoin, avec sa tête d’idiot du village, se donne des airs staliniens.

  6. tirebouchon says:

    A l’aube les pelotons d’exécution feront un dur travail. Celui-ci aura pour tache d’exécuter les traîtres, les félons, les vendus, les collabos. Ce sera faire preuve de salubrité publique….Il est dommage que les gendarmes, se prêtent à tant de fellonie, ils firent pareil entre 40 et 44…ils chassèrent les résistants puis leurs pôtes les collabos en 45 ! Ils porteront la fouragère de la honte !

    • François says:

      « dommage que les gendarmes, se prêtent à tant de fellonie, ils firent pareil entre 40 et 44 »

      Et en Algérie ils ont également fait la même chose. Les gendarmes sont les mercenaires du gouvernement quel qu’il soit. Il ne faut rien en attendre. Le srares bons gendarmes, soucieux du bien public ne restent pas longtemps sous l’uniforme. Les exceptions ne font qsue confirmer la règle.

      J’attends avec hâte la parution du livre du commandant Soubelet, celui qui a été viré pour avoir dit la vérité devant l’assemblée nationale.

      • « Début du message du Général de Corps d’Armée Bertrand SOUBELET de la Gendarmerie :

        Le 24 mars prochain sera publié chez Plon

        un livre qui à la lumière de mon expérience et des responsabilités que j’ai exercées au sein de la gendarmerie dresse un constat sur l’état dans lequel se trouve notre pays avec quelques clefs de lecture et des pistes de réflexion. Ce bilan ne se limite pas à la sécurité et à la justice et concerne plus généralement le fonctionnement de notre société et de nos institutions.
        L’objectif de cet ouvrage est, dans le même esprit que celui qui m’animait lors de mon intervention devant les députés à l’Assemblée Nationale en décembre 2013 de dire les choses telles qu’elles sont et de sortir de la duplicité dans laquelle est plongé notre pays depuis bien longtemps. Le constat est sans concession et probablement les réactions de celles et ceux qui se sentiront concernés provoqueront une certaine agitation… »

    • HUGUEL says:

      Bravo Monsieur Tirebouchon.Je pense comme vous au moins depuis juin 2015 quand le traître a accusé la France de
      132 ans de colonisation de l’Algérie et récemment quand le même sinistre individu va faire son cinéma le 19 mars 2016. Encore une provocation supplémentaire du peuple dont il a la charge et dont il se moque complètement.La question est qui va s’occuper de ce traître à son pays et quand?

  7. il faudrait connaître les noms des parents délateurs…certains parmi (par ex. Boris le Lay tout dernièrement) nous déclarent avoir commencé à faire des listes, en vue du Grand Jour…
    (pour ma part, ça fait bien longtemps que je tiens la mienne, mais je me concentre uniquement sur les pseudos prélats, car on ne peut pas être polyvalent dans tous les domaines 😀 )

  8. mais il y a maintenant des distinctions entre les personnes,
    nous ne sommes plus tous « égaux » !
    il y a des « personnes protégées » !
    je l’ai lu sur voustubbe !!!

    de la pluie, du vent, du soleil … et quoi d’autre encore ?

  9. Daniel PIGNARD says:

    Plus d’un million de personnes ont dénoncé le professeur Taubira pour avoir élever la sodomie au rang des bonnes moeurs, mais apparemment, le procureur de la République n’a pas bougé.

  10. Lionel says:

    C’est vraiment scandaleux, mais ça ne m’étonne pas…
    Le socialisme, c’est partout et de tous temps la même chose.

  11. gillic says:

    Bravo à ce professeur ! Que les collabos du fascisme vert numérotent leurs abattis, la sanction sera exemplaire ……

  12. valentin says:

    écoutez, certes on vit dans une forme de tyrannie subtile, en Hollandie, mais je suis sceptique, et je ne vois pas du tout des gendarmes convoquer un prof s’il n’a fait que son cours, sur la Russie. Je suis du genre à douter. On ne convoque pas les gens ainsi: il a forcément dit un truc ignoble, voire carrément raciste. Moi même prof, et issu de l’immigration, je précise, j’en ai dis des vertes et des pas mûres, et il ne m’est jamais rien arrivé de tel, et non seulement je n’ai jamais été convoqué par les gendarmes, mais je ne l’ai jamais été non plus, par le proviseur.

    • Tchetnik says:

      Parc que vous êtes « issu de l’immigration », justement.

      n pardonne plus facilement qu’au desouche, surtout s’il est Chrétien.

      Bien des profs sortent de véritables appels à la haine antichrétienne et antifrançaise, distribuent des tracts à la sortie de leurs établissements et des préservatifs aux élèves de CM2 entre deux cours de Gender sans que cela ne choque les caciques.

      Mais émettre une opinion un tant soit un peu déviante provoque une réaction du rectorat en moins de 24 h. Beaucoup moins que n’en provoquerait une agression de prof…

      • valentin says:

        Le fait que je sois issue de l’immigration, cher Tchetnik, n’a rien à voir dans le fait qu’on m’ai « épargné ». Je pense que beaucoup de prof outrepasse leurs prérogatives, que ce soit ce prof qui fait de la propagande pro russe (il n’a pas à faire cela en classe), ou d’autre qui comme tu le dis distribuent des capotes à la sortie des bahuts: ces gens là sont indignes d’être des profs, et doivent être dénoncés.

        Je te rassure, je suis pro russe à fond, d’ailleurs en 2017, je vote Poutine.

        Bref, je veux dire qu’un prof, ça ferme sa gueule. Il est payé pour ça. S’il veux parler politique, il n’en n’a pas le droit en classe, qu’il donne sa démission, et fasse de la politique. Ce que je trouve inquiétant, c’est qu’on relaye tout et n’importe quoi sur ce site, sans la moindre vérification.

        Et enfin, je tiens à te dire que les cours sur le gender me choquent profondément, et que bien que je sois issue de l’immigration, je n’ai pas du tout une haine anti française, bien au contraire, j’ai l’amour de la France, j’ai fais mon service militaire dans un régiment de chasseur alpin, et je suis prêt à mourir pour la France. Je pense que cette idée de « gens anti français » est un truc construit de toutes pièces, dans les cerveaux torturés et intolérant de l’aristocratie médiatico-politique, pour qu’on se tape dessus, et je pense que c’est un mythe. Tous les arabes que je connais ont l’amour de la France, mais ça évidemment personne ne le relaye. Par contre 99% des juifs détestent la France: ceci est une réalité.

        • Tchetnik says:

          Certains Arabes ont certainement un amour pour la France, et en respectent les héritages, mais hélas, comme les poissons volants, ils ne sont pas la majorité du genre. Pour les Juifs, on sera parfaitement d’accord.

          En principe, toute propagande, ou toute expression personnelle devrait être « interdite » mais on s’aperçoit simplement que ce principe de « neutralité » est toujours à sens unique.

          C’est surtout cette profonde hypocrisie – et la répression démesurée qui avec – qui est dénoncée, à juste titre.

          • François says:

            Les Juifs c’est comme les musulmans, il y en a qui aiment la France. Toute généralité est excessive. Cependant il y a de part et d’autre de ces communautés une réelle animosité pour la France catholique et pour les Gaulois. Ce qui complique beaucoup l’affaire c’est que parmi les Gaulois il y a beaucoup de collabos.

  13. valentin says:

    Dernier point, les « de souche » ne doivent leur mauvais traitement qu’à leur inaction. Ils sont tous là en tendre l’autre joue. Réveillez-vous, organisez-vous, battez-vous, faites-vous entendre, faites-vous respecté. La France c’est VOTRE pays.

    • Jean Monnaie says:

      Tiens, le fantasme des « gens anti-français » : https://www.youtube.com/watch?v=nTljOihbaoI

      • valentin says:

        ces gens sont des voyous, ce sont des racailles, ce ne sont pas des français pour moi. Et c’est un arabe qui vous le dis. Vous avez une classe politique morte de trouille, atteinte de diahréeite aigue, et qui ne fais strictement rien. Donnez moi le pouvoir, je vous règle le problème en un mois. Reconduite dans leur pays d’origine, accord ou pas accord.

    • Jean Monnaie says:

      Pour le moment, les « de souche » auxquels j’appartiens, nous avons décidé de faire comme les Africains et de subir. En effet, on nous a dit qu’il fallait avoir de la compassion, on nous a lavé le cerveau depuis des années pour nous faire accepter toute cette immigration qui nous inflige un tel traitement.

      Nous avons seulement à compter sur Dieu. Dieu remettra l’ordre dans les pays et chacun chez lui selon l’Ordre Naturel qu’Il a créé à l’origine. A ce passage, et puisque comme vous le dites, c’est NOTRE pays, on compte sur vous pour agir en ce qui vous concerne si vous n’êtes pas marié à une « de souche » ou si vous n’avez pas d’ancêtre, simple rectitude quand on entend donner aux autres des leçons.

      P.S. : depuis tout petit, on nous lave le cerveau pour être plus généreux et gentils avec les personnes de l’immigration auxquels vous appartenez. Aucune hypocrisie de notre part, mais c’est bientôt fini puisque vous vous permettez de nous juger et que trop de personnes considèrent notre gentillesse comme faiblesse et qu’on a compris que c’était fait de manière délibérée pour nous génocider par substitution et de façon sournoise. Vous n’imaginez même pas le double standard que nous appliquions en tant que Français à vos égards. Bref

    • Valentin « La France c’est VOTRE pays. »

      Et ce n’est pas le vôtre ? Vous êtes pourtant bien content d’y vivre, non ? Si vous l’aimez autant que vous le dites, elle est où votre action à vous pour la défendre ? Pourquoi attendez-vous toujours tout de ceux qui sont « de souche » ? Vous vous cachez toujours derrière le prétexte que vous venez de l’immigration…
      Quel hypocrite vous faites !

  14. valentin says:

    SI, SI, c’est bien le mien, de pays, la FRANCE, sauf que des gens comme vous me répètent que ce n’est pas le mien, à longueur de journée. Alors j’ai fini par le croire.

    • Là est votre erreur : vos paroles ne montrent pas que la France est votre pays. Quand on dit « La France, c’est VOTRE pays », permettez de douter de vous. Ou exprimez-vous autrement, mon cher valentin.

  15. valentin says:

    Et la FRANCE je la défend tous les jours, contrairement à vous, déjà au travail, en essayant d’enlever de la tête, à mes collègues, toutes les croyances bidons et les couches de conneries qu’ils ont dans la tête depuis des décennies.

    Ety vous, qu’est-ce que vous faites pour la FRANCE ?

    • François says:

      Bien heureux de savoir que vous aimez la France, c’est un peu la moindre des choses.
      Mais dés que vous avez l’occasion de montrer votre soutien et votre solidarité avec un prof soupçonné d’être trop breton et de désigner l’ennemi islamiste, d’un seul coup vous vous sentez, comme la grande majorité des vôtres, musulman avant tout!

      Or pour être français il faut aimer la France telle qu’elle est, c’est-à-dire avec son baptême catholique et ses racines chrétiennes.

      Sinon, vos protestations d’amour de la France ne sont que les marques d’un désir d’islamiser ce pays, et par là de le dénaturer et lui ôter son identité et son peuple.

  16. Daflon says:

    St Djerzinsky, créateur de la tcheka, nous regarde d’en bas et son ombre planne sur nous. Nos dirigeants actuels, elus par les plus abrutis d’entre nous, fidèles à son enseignement, ne vont pas tarder, au train ou vont les choses, par nous sanctionner par des dizaines d’années de goulag pour pensées et declarations deviationnistes.
    Le « socialisme » dans toute son horreur et sa perversion.
    Lorsque je me reveille, je crie: « Le socialisme? Plus jamais ça! »

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com