Bachar 2

 

Quatre ans après le début de la guerre en Syrie, le président Bachar Al-Assad répond pour la première fois aux questions d’une télévision française. Cette interview exclusive, a été réalisée dimanche 19 avril 2015 à Damas par David Pujadas, et a été diffusée le lundi 20 avril dans le 20 heures de France 2.

Bachar el Assad a pu dénoncer les accusations mensongères dont son régime et l’armée syrienne sont victimes:

Dans cette interview Bachar el Assad accuse le pouvoir français de soutenir les terroristes sur le territoire de la Syrie. Le président syrien affirme avoir le soutien de son peuple, ce qui lui a permis de résister durant quatre ans face au terrorisme, malgré l’adversité générale. Interrogé sur les accusations d’être à l’origine de la formation de l’Etat islamique, il répond que l’EI est apparu en Irak sous contrôle américain et non en Syrie… etc.

Durée: 13 minutes

 

Version intégrale de cette interview: 23 minutes

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Substance2004 says:

    Il y a une version alternative qui dure 24 minutes !
    https://www.youtube.com/watch?v=zIstVvCofIo
    Elle existe aussi sur le site de France 2.

    Seuls les patriotes peuvent choqués à juste titre par le choix de Pujadas de la langue de l’ennemi juré : l’américain plutôt que notre noble et très enviée langue.
    Mais à y réfléchir, s’exprimer de la sorte devant Bachar lui montre explicitement, bien que le journaliste soit important en France, qu’il est complètement soumis au dictat des États-Unis au point de nier sa langue. Ce qui n’est pas rien !

    Je ne suis pas dans la tête d’Hollande, mais que Pujadas, membre du club Le Siècle, présentateur star du grand messe de la grande chaîne publique (autant dire la voix de l’UMPS et des patrons du Cac40 réunis, c’est à dire un mec qui a le bras long), aille à Damas pour s’entretenir Bachar El Assad, ça sent la mission diplomatique… dans la tête des lecteurs du Monde, vu ce que l’on leur a foutu dans leur caboche !

    • Françoise says:

      Le choix de la langue anglo-américaine n’est pas le choix de David Pujadas. C’est très certainement parce que le président syrien ne parle pas et ne comprend pas le français comme la grande majorité des présidents de pays non francophones, l’anglo-américain étant et restant la langue universelle internationale par excellence, surtout dans les pays de langue arabe. David Pujadas en s’exprimant en anglais a évité l’intervention d’un interprète pendant l’interview, ce qui en aurait doublé le temps. Par ailleurs nous avons bénéficié d’une traduction simultanée en français au cours de la retransmission de l’interview, ce qui est loin d’être le cas lors de présentations de vidéos en russe, anglais, arabe etc. sur des sites francophones.

      • Substance2004 says:

        « Le choix de la langue anglo-américaine n’est pas le choix de David Pujadas. »

        Qu’en sait-tu ?

        « David Pujadas en s’exprimant en anglais a évité l’intervention d’un interprète pendant l’interview, ce qui en aurait doublé le temps. »

        Comment Elkabbache avait fait avec Poutine alors ? Il a doublé le temps ?
        On ne multiplie pas par 5 la durée que prend par exemple une séance à l’ONU si on n’y parlait qu’anglais car elle est proposée en 5 langues, Françoise !
        Ne pas avoir un système d’oreillettes à France 2, le comble !
        Le montage existe aussi, ces deux versions en sont la preuve.

        « Par ailleurs nous avons bénéficié d’une traduction simultanée en français au cours de la retransmission de l’interview.ce qui est loin d’être le cas lors de présentations de vidéos en russe, anglais, arabe etc. sur des sites francophones. »

        Une version française va certainement plus vite à faire qu’une version en S.T.
        En plus on peut pas dire qu’ils traduisent du Shakespeare.
        Média presse info a relayé l’intégrale de l’entretien de Poutine traduite par Russia Today qui l’a mise en ligne très rapidement.
        Ce que fait aujourd’hui la chaîne You Tube RT France avec ses reportages.

  2. gilgamesh says:

    Hollande 18% de popularité
    Bachar Al Assad 70% de popularité ( selon les chiffres des services secrets américains avant l’élection présidentielle en Syrie)

    Le président par défaut français aurait-il eu la même détermination face à une attaque aussi féroce de la nation française?
    M Al Assad est un grand homme d’état
    Vive la Syrie souveraine!!!!

  3. Elieja says:

    Quelle tête à claque pue-judas.
    Cet entretien, il ne s’en n’est pas vanté.
    https://www.youtube.com/watch?v=J-riq9Ucpus

  4. Bravo au chef d’Etat Syrien,nous aimerions avoir un homme tel que lui en France plutôt que nos politiciens professionnels incapables d’avoir un parler vrai!
    On peut ne pas apprécier sa politique ou l’homme, mais reconnaissons qu’il envoie de sacrées vérités à destination des occidentaux,en dénonçant par exemple nos alliances avec l’Arabie-Saoudite,les résultats des guerres d’Irak qui ont donné naissance à l’Etat Islamique.
    Il nous a fait comprendre qu’il n’avait aucun compte à rendre à la France,que notre pays a perdu sa place dans le monde,nous ne sommes que les toutous de Washington !

  5. Chouanne says:

    Bachar el Assad, parle français, comme la plupart des syriens. C’est sa deuxième langue à l’école alors que l’anglais n’est que sa troisième langue. Il a étudié dans un lycée français. Mais ensuite il va poursuivre ses études à Londres, ce qui fait qu’il est sans doute plus à l’aise dans la langue anglaise.

    Pujadas est à Damas, chez Bachar, c’est donc lui qui a choisi la langue de l’entretien. A la façon dont il est traité par le régime français, il est normal qu’il n’ait pas voulu parler français. Le régime français s’est comporté à l’égard de la syrie en traitre. La France était historiquement le pays protecteur.

    Ce régime UMPS a trahi nos amis il nous a donc trahi aussi, sur ce plan comme sur bien d’autres.

    • Françoise says:

      Je ne savais pas que Bachar-el-Assad parle français et que c’est Pujadas qui a choisi l’anglais comme langue de l’interwiew. Merci pour l’info !

      • Monique says:

        Le président al Assad a même fréquenté une célèbre école française en Normandie,mais il a étudié la médecine à Londres et il est ophtalmologue.Son épouse,qui a fait des études d’économie,vivait aussi à Londres .Comme beaucoup de gens ,en Syrie et au Liban,ils parlent plusieurs langues.J’ai vécu 25 ans au Liban et en Syrie….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com