C’est toujours une grande confusion qui règne au Venezuela. S’il ne fait aucun doute que la CIA tente en ce moment de déstabiliser le régime de Nicolas Maduro, il n’en reste pas moins vrai que la Garde Nationale Bolivarienne multiplie les provocations contre les catholiques.

Dernier exemple connu, l’irruption en pleine nuit du 7 au 8 août d’une trentaine d’hommes de cette Garde Nationale Bolivarienne dans la résidence universitaire Cristo Rey tenue par cinq vieilles religieuses. Sorties de leur lit par ces hommes armés et cagoulés, les vieilles religieuses complètement bouleversées étaient sommées de répondre aux questions dans le cadre d’une perquisition destinée à trouver une cache d’armes dans le bâtiment. Et, bien évidemment, aucune arme n’a été trouvée.

L’archevêque de Valence (Venezuela), Mgr Reinaldo de Prette, a adressé une lettre au commissaire en chef du Service de renseignement bolivarien (Sebin) de l’État de Carabobo, pour se plaindre de ces méthodes.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com