Il indique ne pas regretter son choix de la soutenir pour le 2e tour de la présidentielle.
Par ailleurs, à la question de savoir s’il aurait pu s’allier avec Fillon, il répond « non » car Fillon est partisan de la même Union européenne que Macron.
Il prévoit l’aggravation de la situation financière de la France lorsque Macron aura commencé à mettre en oeuvre son programme anti-social, notamment la nouvelle « loi » travail et le « SMIC jeunes ».
Enfin, il souhaite l’union de tous les patriotes (DF, FN et autres mouvements) pour reconstruire la France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    Enfin il a crevé le plafond !

  2. tout cela est bien gentil mais y a t il urgence et mettre des candidats partout pour « trois francs six sous de voix » alors que nous sommes au bord du précipice…?
    il aurait pris cette courageuse deision avant le premier tour en expliquant qu il ne serait pas au 2 ieme tour pour ce vote historique :il n aurait sans doute pas parasité pour avoir ce resultat final…
    j ai donc laché l affaire mi fevrier…pour une campagne anti macron aupres de sens commun;
    car qu on le veuille ou non Fillon ce n est pas Macron..;
    la droite fait des reculades lors de mouvements sociaux
    et ce n est pas Fillon qui nous aurait enclenché pma en roue libre, euthanasie et que sais je encore….
    la nous avons un dictateur qui ne déviera pas…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com