Matteo Salvini, le leader du parti italien La Lega Nord très anti-immigration, s’est rendu en Israël ces derniers jours pour sa première visite officielle. Il y a rencontré différents hommes politiques.

L’homme politique de gauche et journaliste italien, qui est également connu pour être un dissident de la pensée unique, Giulietto Chiesa, a commenté pour IntelligoNews cette visite. Féroce et si vrai ! Et si comparable à la politique française….

« Question : Salvini va en Israël. Une manœuvre étudiée ?

Giulietto Chiesa : Oui. Israël est une étape obligatoire pour qui, en Italie, veut rentrer au gouvernement. Ou y retourner, dans le cas de Salvini. Israël est une étape décisive. Rappelons-nous le voyage de Fini…Il n’y a pas à dire, Israël joue un rôle décisif dans la politique italienne.

Q : Entendez-vous dire par là que si Salvini ne va pas en Israël et a la possibilité de devenir premier, Israël peut mettre son veto ?

G. C. :  Je ne sais pas si on peut parler de veto, mais sûrement il y aurait des pressions. C’est l’expérience qui nous le dit. Israël a une importance décisive. D’une façon ou d’une autre, il faut payer.

Q : Vous avez cité Fini. Qui a été accusé d’avoir trahi une histoire qui, cependant, avait aussi  un courant philo-palestinien. La Ligue a toujours été philo-israëlienne, donc les choses sont un peu différentes, non ?

G. C. : Il faudrait vérifier si la Ligue a toujours été philo-israëlienne, parce je n’en suis pas sûr mais, même en admettant que ce soit ainsi, le point important c’est que maintenant Salvini estime ce voyage nécessaire. Et cela n’est pas fortuit.

Q : Sur la Russie, la Syrie et tant d’autres arguments, Salvini avait des opinions hétérodoxes, au sein de la politique italienne. Changera-t-il maintenant de positions ?

G. C. : Probablement oui. Il faut suivre dorénavant ses déclarations, il y a tellement de façons de se compromettre et certainement Israël a des requêtes très élevées. Il faut attendre et voir quelles marges de liberté il a conservées. Mais si tu fais une visite de ce genre tu dois savoir, et j’espère qu’il le sait, que tu devras faire des compromis. Ensuite il y a des compromis entiers ou partiels. C’est pour cela que maintenant il va falloir étudier les prochains mouvements de Salvini.

Q : Pardonnez-moi, mais alors il n’est pas possible d’aller en Israël, écouter ce que les Israéliens ont à dire, avoir une confrontation loyale et revenir sur les mêmes positions avec lesquelles on est parti ? Une visite comme celle-ci doit-elle toujours être lue dans une perspective conspirationniste ?

G. C. : C’est très difficile d’avoir une confrontation loyale avec Israël, qui a des exigences pré-politiques et a-politiques. C’est difficile de se confronter avec un état théocratique… »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Les hommes pensent accomplir leurs volontés, mais ils se trompent copieusement, les temps approchent à grands pas, les fondements humains seront ébranlés avec leur politique, leurs fourberies, mensonges et complots. L’espérance n’est pas dans la nature humaine, aucun bonheur, ni paix. Tous crieront paix! mais ce n’est que la ruine qui les atteindra. Le mondialisme n’est qu’une illusion de bonheur et de paix, mais c’est tout le contraire.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com