Italie – Sofia Zago, une enfant de 4 ans, est morte de la malaria après avoir été contaminée par le sang d’enfants africains lors d’une prise de sang.

Elle est morte le 4 septembre à Brescia et le rapport des experts vient d’être partiellement dévoilé par la presse. Il est accablant. D’après les experts sollicités par le Procureur de Trente, le lien entre la présence de quelques immigrés atteints de malaria dans l’hôpital de Trente et la contamination de la petite Sofia est vérifié.

Au cours du séjour pendant lequel Sofia était hospitalisée, deux enfants africains étaient présents dans le même hôpital, traités pour la malaria. En plus des deux enfants africains soignés en pédiatrie, étaient hospitalisés dans un service pour adultes leur mère ainsi qu’un frère plus âgé. Et c’est probablement une erreur médicale commise pendant un prélèvement de sang qui a contaminé la petite Sofia. Les experts estiment probable que le sang d’un des deux enfants africains a contaminé celui de Sofia. Un incident fatal, survenu par le biais d’une aiguille infectée.

C’est ce qui explique pourquoi la souche du parasite, le Plasmodium falciparum qui a tué Sofia, est identique à celle des deux enfants africains.

Source : Secoloditalia

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. Aliénor says:

    Moralité , une adorable enfant au cimetière et une famille d’immigrés qui va prospérer , merci merdrkel

  2. La Vouivre says:

    Donc ils n’utilisent pas de matériels à usage unique,il est impossible d’être contaminé par une aiguille lors d’une prise de sang, sauf si la même aiguille est utilisée pour plusieurs patients, c’est bizarre?.

  3. L' ANKOU RU says:

    Voilà pourquoi la « buzin » veut nous refourguer ses vaccins à tout prix ! surtout ceux de « sanofi »

  4. Jean-Pierre DICKES says:

    Ce n’est pas possible cette histoire. Il n’y a pas de contagion sanguine du plasmodium responsable de paludisme ou malaria.Il faut obligatoirement un hôte intermédiaire qui est le moustique anophèle. Le palu n’est pas une maladie sexuellement transmissible ; non plus par le sang humain.

    • Si la voie de transmission principale est bien celle du moustique anophèle, il y a tout de même, a priori, d’autres modes de transmission du paludisme, beaucoup plus rares : « le paludisme peut être transmis exceptionnellement par voie materno-fœtale ou transfusionnelle, ainsi que par greffe ou partage de seringue ».
      (http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-transmission-vectorielle/Paludisme/Aide-memoire)

      Là où les auteurs et commentateurs de MPI tombent encore une fois dans l’abjection, c’est sur l’analyse qui est faite de cette affaire : les coupables ne sont pas les personnels soignants qui utilisent des aiguilles souillées pour piquer une enfant, mais les vilains immigrés qui n’ont pas la décence de rester chez eux mourir du paludisme (lequel n’est en principe pas une maladie transmissible en Europe étant donnée l’absence du moustique anophèle).

      • Mad-Max says:

        En vous lisant , je me pose quand même cette question ; avez-vous penser à consulter ?
        Méfiez vous de votre 1er mouvement d’interpréta-tion , avant d’avoir examiné toutes les interpréta-tions possibles … il n’est pas toujours le bon
        Un psychologue clinicien aide à mettre de l’ordre là où règne le chaos .. .
        Le spécialiste possède une panoplie de tests et celui de  » dessine-moi-une-famille  » où encore  » dessine – ce – que -tu – veux  » repose sur l’interpréta-tion et le clinicien interprète l’interpréta-tion .
        Ainsi comme le langage , l’interpréta-tion est doublement articulée …
        Cet exercice est particulièrement risqué , car à remonter les mécanismes de pensée sous-jacents , voire les contenus même du psychisme , on trouve parfois ce qu’on appelle des interpréta-tions  » sauvages  » et cette conséquence peut avoir un impact redoutable au vu de la représentation qui en découle …comme exemple … le parano parfait exemple du malade de l’interprétation
        En pleine possession de sa raison , bien inséré socialement , bref à tous égards  » normal  » , sauf qu’il se considère victime de la malveillance des autres ou d’un autre ce qui est plus grave .
        Cette malveillance , il la constate dans ses effets , il la repère dans les gestes , les regards et les paroles de l’autre .
        Il la débusque dans les intentions , enfin il la prouve par un raisonnement vicieux -au sens de cercle vicieux c’est à dire un raisonnement défectueux l’on donne pour preuves ce qu’il faut démontrer . Tout ou presque devient pour le parano intention de nuire , curieusement on ne connaît pas de forme de délire d’interprétation positive …
        Il existe par contre , un autre mécanisme de l’interprétation de malveillance ; celui de la projection , elle-même fondée sur le déni.
        Intéressant … n’est-ce-pas pas ?

        • Que veut dire votre texte et que vient-il faire là, copié-collé d’on ne sait où ?

  5. Rèveil français et des pays Européens est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation .Urgence ….

  6. Mad-Max says:

    Ce texte vient du miroir de votre image et de ses pulsions agressives par votre renvoi systématique au fil de vos posts de vos interpréta-tions mauvaises pire malsaines pour les rédacteurs ou intervenants en leur faisant dire ce qu’ils n’écrivent pas !
    Cela vous fâche ?
    Très bien c’est le but de mon intervention car VOS propres intentions sont mauvaises .
    A bon entendeur , Salut .

  7. Mad-Max says:

    Réponse à la marge

  8. Claude Timmerman says:

    L’article italien d’origine est ahurissant de bêtise. Même (et surtout) s’il émane’ du corps médical!
    Pour des raisons certainement techniques que j’ignore, le commentaire, réfutation que j’ai aussitôt voulu en faire, n’est pas passé…
    Je viens enfin de pouvoir passer sur Boulevard Voltaire, dans un article, les éléments permettant de remettre les choses à l’endroit et de rectifier cette incroyable foutaise!
    Des éléments très simples connus par n’importe quel étudiant de première année, mais visiblement inconnus des « spécialistes italiens »… Ce qui n’a rien de rassurant!
    http://www.bvoltaire.fr/desinformation-sanitaire-tres-mauvaise-propagande-contre-limmigration/
    Ce qui est dommage c’est que MPI ait pu accorder foi à ces incroyables sornettes de contamination par aiguille souillée et ait ainsi contribué ainsi à les propager!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com