Le gouvernement italien sonne l’alarme à propos de la baisse « apocalyptique »  de la natalité du pays ; mais les critiques disent que la mesure proposée par les fonctionnaires est une manœuvre politique qui va réellement miner davantage la culture historiquement catholique de l’Italie.

Cette semaine, le ministre italien de la Santé, Beatrice Lorenzin, a appelé à augmenter les allocations familiales actuelles de 80 Euros par mois pour les familles à faible revenu et à 160 euros pour les plus bas salariés gagnant moins de  7.000 euros par an. Elle a déclaré au quotidien  La Repubblica : « Si nous continuons comme nous sommes et ne parvenons pas à inverser la tendance, il y aura moins de 350.000 naissances par an dans 10 ans, 40% de moins qu’en 2010 : une apocalypse. »

En 2015, il y a eu 66.000 naissances de moins qu’en 2010. Le taux  démographique couplé avec le vieillissement de la population brosse le  tableau d’un pays « moribond ». Selon la BBC, 488.000 bébés seulement sont nés en Italie en 2015, « le plus bas depuis que l’Etat moderne a été fondée en 1861. » Le taux de fécondité est seulement de 1,39 enfant par femme en âge de procréer, en baisse de 1,6 par rapport à 1981.

Virginia Coda Nunziante, présidente de l’Association pour la défense de la famille considère que l’allocation accordée ne peut certainement pas inverser la tendance. Avec 150 euros supplémentaires par mois il y a tout juste de quoi payer les couches d’un nouveau né. Pour elle, il y a là une manœuvre obtuse justifiée politiquement afin de récupérer l’électorat catholique furieux par  la légalisation d’une forme d’union civile (elle rappelle notre PACS) permettant l’adoption d’enfants par les homosexuels. Des allégements fiscaux pour les parents, seraient une bien meilleure façon d’aider les familles, a-t-elle ajouté.

Steven Mosher, président de l’Institut de recherche Population  basé  en Virginie, est d’accord. « Alors que je suis en faveur de primes à la naissance, je dois dire qu’il y a une bonne et une mauvaise manière de les attribuer. L’Italie a choisi la mauvaise direction en donnant l’aide gouvernementale à tous ceux, y compris les immigrants illégaux, qui ont un enfant à l’intérieur des frontières du pays. Cela va accélérer encore l’islamisation de l’Italie en créant un nouveau programme de gouvernement qui profite de manière disproportionnée aux immigrants et aux indigents. » Il recommande l’attribution d’un « crédit d’impôt  qui ne profiterait qu’aux Italiens ayant un emploi rémunéré, et ce qui  lors d’une naissance pourrait réduire le fardeau fiscal et leurs permettrait garder davantage d’un argent durement gagné. »

Virginia Nunziante a ajouté que le coût de l’éducation des enfants n’est  seulement que l’un des facteurs qui contribuent au faible taux de fécondité. «Nous vivons dans une société très égoïste qui n’est pas ouverte aux grandes familles. Les gens veulent seulement profiter de la vie. Avoir un enfant est donc considéré comme un sacrifice alors qu’il est lié aux joies d’être ensemble en famille ».  Elle a appelé à des politiques gouvernementales encourageant  les femmes à rester à la maison et avoir des enfants, plutôt que de travailler : « Les enfants ne devraient pas être à la garderie. Ils devraient être à la maison avec leur mère

Que dire de ce langage de bon sens sinon que notre pays en devrait prendre de la graine ? Est-ce le rôle d’une femme de conduire des camions ou d’être CRS au lieu de s’occuper de son foyer ? Malheureusement nous sommes gouvernés par des idéologues souvent issus de l’ENA ; beaucoup d’entre eux n’ont jamais été confrontés aux réalités du travail et se moquent complètement des valeurs familiales. Autant parler à des ânes !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. gigibobo says:

    Hé oui! Depuis que la femme dispose de son corps, et éventuellement de la vie du bébé qu’elle porte, les nations se font du souci sur leur devenir…Enfreindre les lois naturelles a toujours des conséquences dramatiques.

    • jean pierre Dickès says:

      pilule+avortement= dénatalité=grand remplacement=disparition de la France et de notre civilisation pour être remplacée par une civilisation musulmane.
      Responsables: tous les présidents depuis Giscard.
      Les Algériens nous ont mis dehors en tuant 20.000 de nos soldats et maintenant ils veulent tous venir à la galette chez nous. Pourquoi pas ? A condition de ne pas vouloir nous imposer leur style de vie.

      • Mémoire vive says:

        « Les Algériens nous ont mis dehors en tuant 20.000 de nos soldats….. » .

        Un lamentable et vertigineux raccourci de la guerre de libération algérienne (1830/1962). La république coloniale française du raciste et imposteur Jules Ferry, en passant par les traîneurs de sabres qu’étaient les sanguinaires maréchaux de France,puis par les radicaux-socialistes et leur « pacification » à la Massu&Bigeard, avait exporté dans ses colonies, non pas ses « lumières » mais les ténèbres pour les peuples colonisés.

        Quant aux « 20.OOO » soldats,c’est la guerre!, et on ne résiste pas à l’occupant avec des fleurs. Seriez-vous prêts pour une comptabilité macabre des pertes en vies humaines des deux parties en guerre ? En tout état de cause,vous n’avez toujours pas exorcisé votre passé colonial ni vos désillusions et la rancœur suinte à chacun de vos mots.

        Le « crash démographique » de toute l’Europe « blanche » est, selon vos propres démographes,(Alfred sauvy)inéluctable et, les raisons véritables de cette tragédie sont à chercher ailleurs que dans cette déferlante de « migrants » dont les causes réelles restent très contreversées.

        L’historique « coup de l’éventail », c’est l’ouverture de la « boite de Pandore » et reste,à mon sens, le symbole de tous ces malheurs pour le peuple de France et celui d’Algérie.

        • gabriel zallas says:

          Eh oui les odieux colonisateurs français ont mis fin à la piraterie dans la Méditerrannée en 1830. Dans la foulée ils ont aussi libérés pas moins de 5 000 esclaves européens sous le joug de l’Islam dont certains avaient été châtrés comme c’est la coutume dans ces chères terres d’Islam, vous savez cette religion de paix et d’amour ! Soit vous n’êtes qu’un con ignare et dans ce cas je pardonne votre stupidité ou alors, encore pire vous êtes carrément un salaud pour propager de tels mensonges !

  2. vaxelaire says:

    Qu ‘ils ne s ‘inquiète pas ,les migrants arrivent en grand renfort ,c ‘est étudier pour

  3. francis says:

    « Est-ce le rôle d’une femme de conduire des camions ou d’être CRS au lieu de s’occuper de son foyer ? »

    ça dépend de son caractère et de ses aspirations ; un phénomène typiquement humain en somme.
    et si le monde entier avait bénéficié des avancées occidentales en la matière, il n’y aurait sans doute pas autant de surpopulation dans le monde, et par conséquent moins de migration vers l’europe !

  4. François ALLINE says:

    Toute la politique gouvernementale sous emprise des féministes radicales consiste à favoriser l’emploi des femmes. C’est à dire le tertiaire. Les emplois industriels ont fondu (3 millions) remplacés par des fonctionnaires ou professionnels de la santé (Un million) ce qui est comique pour vivre dans une France se disant dépressive et ce sentiment ne cesse de monter. Leur « indépendance » autrement appelé gynocentrisme privilégiant d’abord et avant tout le statut de femme libérée… de l’homme et de l’enfant.
    C’est pareil partout en Occident.
    Si l’autonomie de chacun(e) n’est pas un crime, loin de là, nous vivons tout de même dans une société où chacun a des devoirs et responsabilités à assumer.
    C’est tout de même pas de notre faute si mère nature a voulu que ce soit elles qui portent les enfants et fassent quelque chose d’utile plutôt que de nous emmerder derrière un guichet à nous faire remplir des formulaires…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com