cardinal_robert_sarah

Hier, le Cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin, répondait aux questions du Figaro à l’occasion de la parution chez Fayard de son livre intitulé Dieu ou rien.

Extrait de cet entretien :

LE FIGARO. – Dans votre livre, vous évoquez, à propos des discussions en cours dans l’Église sur la famille, un risque «d’hérésie» ou de «pathologie schizophrène» qui créerait une «distorsion» entre le «magistère et la pastorale». Et vous concluez: «J’affirme avec solennité que l’Église d’Afrique s’opposera fermement à toute rébellion contre l’enseignement de Jésus et du magistère». Pourquoi un tel avertissement? L’heure serait-elle aussi grave dans l’Église?

Mgr Robert SARAH.- Il y a une grande confusion aujourd’hui dans l’Église: des évêques et des cardinaux affirment des convictions personnelles qui contredisent à mon sens l’enseignement de Jésus, l’enseignement du magistère universel de l’Église, le catéchisme de l’Église catholique. Ce que j’écris là n’est pas fort. C’est une fidélité à Jésus, une fidélité à l’Évangile. Je n’ai pas l’intention d’attaquer quelqu’un ou de m’opposer à lui. Je suis du côté de Jésus et de son Évangile. Je respecte parfaitement ceux qui ont une vision différente de moi. Mais je crois que ma vision est celle de la tradition de tous ceux qui ont souffert de l’Évangile et je crois bien faire. Nous ne pouvons donc pas réduire l’Évangile au minimum! Combien sont les chrétiens qui meurent aujourd’hui au Pakistan, en Irak, en Afrique… Beaucoup défendent ainsi leur foi par le sang. L’Église d’Afrique va suivre ce témoignage pour défendre la foi avec le maximum d’énergie et de sacrifice. Si nous le faisons, c’est que l’Occident qui nous a évangélisés semble vouloir réduire au minimum les exigences de l’Évangile.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. La vie entière du cardinal est une sorte de miracle, une succession de moments qui semblent impossibles sans l’intervention du Ciel.

    Son livre « Dieu ou rien » illustre parfaitement cette vie tournée vers le Christ et son enseignement.
    Au fil d’un entretien exclusif, le cardinal, réputé pour sa liberté de parole, livre ses réflexions sur l’Eglise, les papes, Rome, le monde moderne, l’Afrique, l’Occident, la morale, la vérité, le mal, et Dieu, toujours.
    En diffusion : Dieu ou rien, Cardinal Sarah : http://livresenfamille.fr/p10758-cardinal_robert_sarah_dieu_ou_rien.html

  2. Christiane says:

    C’est un prélat comme Mgr Robert Sarah qui aurait du devenir pape; il aurait remis l’Eglise dans le chemin de la TRADITION, chemin dont Elle n’aurait jamais du s’écarter en faisant place au schisme du libéralisme et de l’égalité de Vatican II qui aura produit plus de mal que le communisme. En refusant de placer le catholicisme au-dessus des autres religions, la conversion au catholicisme n’est plus considérée comme majeure pour devenir enfant du Christ et les chrétiens eux-mêmes sont abandonnés à l’attraction que les autres (fausses) religions peuvent exercer sur eux.

    • Malheureusement ce n’est pas aussi simple.
      Beaucoup de modernistes conservent encore la morale, comme ce prélat, mais ce n’est pas pour cela qu’ils sont intégralement et fidèlement catholiques.
      Le fait d’être véritablement catholique implique le respect de la morale; mais la réciproque est fausse : le respect de la morale n’implique par qu’on soit forcément catholique.

    • Ne désespérez pas trop tôt du pape actuel.

      • jeadins says:

        A « C.B. » : tu as une révélation à nous faire ? Après tout ce qu’il nous fait, j’aimerais ne pas désespérer…

        • A vrai dire il n’y a pas lieu d’espérer ou de désespérer de ce pape (?) ou d’un autre. La situation étant au point où elle en est, soit Dieu intervient par un miracle, soit il laisse faire : lui seul sait ce qu’il convient. Quant à nous, sanctifions-nous à la place où nous sommes.

    • bruno says:

      Notre Pont entre terre et ciel peut nous paraitre peu stable mais l’E.S lui nous a donné ce Pont.Je partage toute la deuxiéme partie de votre intervention

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com