501 J_AI TUE ABEL[VO].indd

Les éditions Vents d’Ouest annoncent une collection de bandes dessinées consacrées aux crimes qui ont bouleversé leur époque.

C’est dans ce contexte que sort J’ai tué Abel qui fait référence au célèbre crime biblique. Il ne faut cependant pas s’attendre à trouver ici une BD religieuse ni la description fournie par la Genèse.

Le récit proposé par cette bande dessinée est vu sous l’angle de l’intrigue criminelle, du duel entre le Bien et le Mal, à travers une parabole imaginée par les auteurs, Serge Le Tendre et Guillaume Sorel. L’essentiel de l’histoire se déroule dans le décor du royaume mésopotamien qui pratique les sacrifices humains sous le regard impassible d’un roi avide de sang…

J’ai tué Abel, Serge Le Tendre/Guillaume Sorel, éditions Vents d’Ouest, 64 pages

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Chers amis,
    Vous rédigez ici une fiche de lecture qui laisse le lecteur indécis sur l’intérêt de cet album à figurer dans les bibliothèque familiale !
    Voici le commentaire de Livres en Famille :
    médiocre réinterprétation personnelle de la Bible, une « vision originale et inédite du mythe de Caïn et Abel », pour reprendre l’éditeur. Mise en scène d’un Dieu cruel « ambigu », dont les paroles -pourtant courtes dans le récit vrai de la Bible-, sont ici dénaturées. Si certains détails de la Babylone antique sont intéressants, l’intrigue bien menée, pourquoi faire référence à la Bible dans cette série « J’ai tué… » et en réécrire le scénario ? Dommage. Le coup de crayon est sauvage, dépouillé, et fort.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com