voeten-molenbeek

Ces mots – « Je suis catholique et vous ne me convertirez pas. » – n’ont pas été prononcés par le photographe de guerre Teun Voeten en Irak ou en Syrie mais en… Belgique.  

Plus précisément à Molenbeek-Saint-Jean, commune bruxelloise où Teun Voeten a vécu huit ans et qu’il a quittée, contraint, car «C’est devenu une enclave ethnico-religieuse».

Dans un entretien publié par brusselnieuws.be, Teun Voeten, qui a photographié les sans-abris à New York, la violence des cartels de la drogue au Mexique et la guerre au Rwanda, en Bosnie, au Libéria, en Irak et en Afghanistan, explique qu’il ne peut plus vivre à Molenbeek.

Teun Voeten raconte comment les problèmes socio-économiques sont rejoints ici par une dimension politico-religieuse et parle de « l’impérialisme islamique » qui s’y est développé.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Emily says:

    Courageux photographe … la chasse – non pas aux photos – mais aux Flamands, Belges bon teint, Catholiques « visiblement », etc. est ouverte à Bruxelles, dans certains quartiers et pas seulement à Molenbeek-Saint-Jean !

  2. a.picadestats says:

    C’est exactement le même drame dans nos banlieues Françaises!

    • Et pas que dans les banlieues, c’est en progression également dans certaines villes de province.

    • Monsieur T says:

      Dans tous les patelins qui accueillent des logements sociaux, l’afro-islamisation est incluse et augmente d’année en années, les grandes agglomérations sont pleines, les campagnes vont ramasser le trop plein et c’est bien fait pour ces gens là qui ne se sentaient pas du tout concernés par les problèmes des citadins avec la faune afro-islamique, maintenant ils vont y avoir droit aussi et ils n’auront pas d’autre choix que de se réveiller très vite.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com