Journal de bord n°419 : pour le deuxième tour, Jean-Marie Le Pen appelle tous les patriotes français à voter pour le Front National.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. jpcotentin says:

    impossible de lire la vidéo, pourquoi?

  2. Mais qu’il s taise par pitié !!

    • jpcotentin says:

      j’ai écouté la dernière prestation vendredi 10 décembre sur France interde notre premier ministre,interrogé par Léa Salamé.
      Si il y en a un qui doit la fermer publiquement c’est bien ce sinistre personnage.
      Quand à JMLP j’apprécie beaucoup ces interventions de bon sens et de bon aloi et qu’il continue ne vous en déplaise.

  3. Désolé JMLP, je ne vote pas pour les avorteurs.
    Je rejoins Dieudo, on a plus de chance de gagner au loto.
    🙂

  4. guillaume says:

    Quelle logique!
    L’éviction de Jean-Marie Le Pen était stratégique. Elle permet à ceux qui ne supportaient pas JMLP de voter FN et ceux qui sont déçus par le FN à cause de la nouvelle ligne de Marine de voter tout de même FN à l’appel de Jean-Marie.
    Une fois de plus, on prend les français pour des abrutis. Et c’est comme ça qu’on veut relever la France?…

    • Vieux Jo says:

      Oui tout à fait, Guillaume, le serpent qui se mord la queue.

      Comme Elieja, je ne vote pas pour les pourvoyeurs de mort (avortement et euthanasie).

  5. Christiane says:

    Quoique vous pensiez, les dernières élections ont prouvé que les Français se réveillent et sont prêts à combattre la pensée unique.Il est de plus en plus clair que les UMP et le PS suivent la même politique : ils sont mondialistes, atlantistes et soutiennent une Europe soumise aux USA; ils se soutiennent réciproquement pour conserver un pouvoir qui leur échappe et dont les bases sableuses s’écroulent. Le F.N. a toujours mis en garde contre ce qui, à présent nous accable et menace de nous détruire. le F.N. plutôt que d’abroger la loi sur l’avortement, préfère aborder ce problème différemment en favorisant l’aide aux familles et en permettant aux associations qui militent en faveur des familles d’exercer en toute légitimité, sans crainte d’être poursuivies comme cela se passe actuellement.

    • Vieux Jo says:

      Christiane, vous avez raison dans le fond.

      Personnellement, je ne confonds pas compromis et compromission. C’est pour cela que, même si je défends certaines idées du Front National qui me semblent bonnes pour remonter le pays, il n’en reste pas moins que je suis catholique et que je ne peux me résoudre à voter pour un parti qui me traite de « catho de merde ». Et comme je le dis plus haut, est pour l’avortement et l’euthanasie. Entre autres…

      Par ailleurs, je garde un doute sur Marine le Pen, elle est loin de défendre les idées de la France, comme son père le fit.

    • La réalité des chiffres des élections régionales, mettent en évidence le divorce entre le peuple de France et les partis politiques Français! Le premier parti de France c’est celui qui des abstentionnistes inscrits ou non inscrits et des électeurs qui votent blanc ou nul, après viens le Front National avec 12%, 11% les LR et 10% le PS. Le FN est part qui fait tout pour se faire accepté par les tenants du vrai pouvoirs comme une alternative aux LR et PS. Dans cette perspective le FN fera partie de UMPS-FN, en clair, le FN de MLP associé a Philipot et aux nouveaux venus de l’ENA etc… ne fait que se mettre aux pas, afin d’être acceptable par l’Oligarchie régnante! Avortement, mariage pour tous, adoptions pour tous, discours avec un certains verni sociale, afin d’épousé l’arène des parts autorisés a gouverner le pays! Mais la France, comme tous les pays de l’UE a besoin de partis politiques souverainistes et des programmes politique qui vont bien plus loin que la fermeture des frontières ou l’immigration! Il faut sortir de l’€uro et de EU. De l’€ car le peuple est saigné a blanc et que les Seigneurs de ce systèmes mène grande vie. Ils ont trouvé en quelques jours plus 300milliards€ pour sauvé les banques et la finance et ils ne font rien pour le peuple si ce n’est de faire passé des lois qui vont a l’encontre de la majorité des Francais mais aussi europeens. Faut aussi sortir de l’OTAN, car la Syrie est un pays souverain est que les mercenaires djihadistes sont armés par les pays de l’Otan et leurs alliées comme l’Arabie Saoudite ou Qatar, qui sont aussi responsable des attentats de Paris en 2015.

  6. yves ESSYLU says:

    Le FN de JMLP était identitaire et libéral au sens de liberté d’entreprise pas de libralisme économique(comme moi) il est devenu Marxiste libertaire (pas moi)
    Si je vote provisoirement pour ce néoFN qui ne représente pas du tout mes idées c’est parce qu’il est le moins pire des trois gamellards en présence: PS stalinien, droite molle marxisée et FN marxiste libertaire mais quand même souverainiste bien que connement assimilationniste

  7. Il est manifeste qu’un certain nombre de gens se réveillent et que cela se manifeste particulièrement avec la hausse du vote FN. Pour mon cas personnel, il y a une douzaine d’années lorsque je parlais de guerre civile autour de moi je me faisais traiter de fou par tout mon entourage, aujourd’hui beaucoup vote FN.

    Malgré cela il faut bien voir les raisons qui poussent bon nombre de gens à voter pour eux. Je constate que dans beaucoup de cas il s’agit plus d’une peur de l’Islam et de l’invasion étrangère, autrement dit d’une conséquence plutôt que l’identification de la cause elle même.

    Si je dit cela c’est parce que j’ai bien peur que cela ne nous mène pas très loin surtout quand on voit l’infiltration qui est à l’oeuvre dans ce parti, par ex Philippot et Collard (francmac, passé par le trotskisme lambertiste et militant anti-raciste pendant près de 30 ans… humm) et à mon humble avis plus le FN va s’approcher du pouvoir plus il sera infiltré et par conséquent purgé.

    D’un point de vue plus juridique il est illusoire de penser que parvenu au pouvoir le FN serait en mesure de changer immédiatement les choses, si tant est qu’il en ait réellement la volonté. Premier cas de figure il ne gagne que la présidentielle, aucun changement ne peut se faire, tout juste pourra t-il exercer une surveillance approfondie de ce que ferait le gouvernement et éventuellement pourrait il tenter de ne pas signer certaines lois ou décrets, un peu à la manière d’un tribun de la plèbe à Rome. Deuxième cas de figure il gagne les législatives et les présidentielles, là il peut commencer à agir mais ne pourra toujours pas s’attaquer à certains des problèmes les plus fondamentaux car le Conseil constitutionnel censurera tout ce qu’il pourra. Par exemple si le FN veut supprimer le regroupement familial alors le Conseil dira que ce n’est pas possible car cela contrevient au droit à mener une vie familiale normale, autre exemple s’il veut supprimer le droit du sol là le conseil pourra dire que cela contrevient à un principe fondamental de la République… autrement dit pour être vraiment en mesure de mettre en application son programme le FN doit, soit emporter les deux tiers des sièges à l’Assemblée et au Sénat pour être en mesure de modifier lui même la Constitution, soit alors la majorité simple dans les deux assemblées pour pouvoir modifier la Constitution par référendum, histoire de pouvoir mettre un terme au pouvoir démesuré du Conseil constitutionnel. Sans gagner la majorité au Sénat, c’est à dire préalablement sortir vainqueur des élections municipales (520.000 élus municipaux pour 560.000 élus participant aux élections sénatoriales), il faut parvenir à gagner deux élections présidentielles et législatives d’affilée, ce afin d’être en mesure de nommer 2 conseillers constitutionnels tout les 3 ans pendant 9 ans, c’est à dire 6 sur 9.

    Dernière possibilité, tenter le coup de force en soumettant à référendum une modification de la Constitution sur le fondement de son article 11 qui n’est pas prévu pour cela mais cependant rédigé de manière assez floue pour pouvoir s’en servir. En conclusion c’est soit gagner toutes les élections à la suite, soit se condamné à ne pas pouvoir réellement gouverner pendant deux mandats (!!), soit enfin le coup de force institutionnel.

    Pour ma part je pense qu’il n’y a pas grand chose à attendre de cette république, quel que soit le parti qui y détient prétendument le pouvoir. Peut-être que lorsque suffisamment de gens l’auront compris alors…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com