Jean-Marie Le Pen FN

Ambiance électrique à l’arrivée de Jean-Marie Le Pen au tribunal de Grande Instance de Nanterre. Le président d’honneur du FN conteste devant la justice sa suspension du parti  par les instances dirigeantes du FN. Verdict le 2 juillet.

Des journalistes hargneux ? 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Monsieur T says:

    Le Pen est le principal responsable de ce qui lui arrive, avoir imposé sa fille inculte contre vents et marées en limogeant et expulsant les militants intègres… le boomerang lui revient dans la face. Pour le remercier, sa gourgandine de fille qui couche avec un séfarade à l’accent sudiste a ouvert en grand les portes du parti aux coteries tapettes et maçonniques et l’a foutu dehors, moralité ne jamais mettre une femme à un poste important.

  2. champoiseau says:

    Qui ne fait pas d’erreur Monsieur T? Il ne faut, je crois, jamais laisser un homme commenter des événements!

    • Monsieur T says:

      En l’occurrence Jean Marie Le Pen a toujours activement participer à écarter du pouvoir tous les prétendants qui pourraient faire de l’ombre au Front familial, difficile dans ce genre de cas de dire qu’il s’est trompé sans le vouloir…

      • Volodymir Bellovak says:

        Langage cru et rude,dur à entendre, mais hélas au combien VRAI ! Entièrement d’accord avec vous monsieur T ! Parmi bien d’autre erreurs passées, J-M Le Pen a fait la faute politique de sa vie, par pur égo, en plaçant sa fille Marine à son ancien poste !

  3. Vieux Jo says:

    Les mots sont excessifs et surtout chargés de haine. Mais je dois avouer que lorsque monsieur Le Pen a si chaudement recommandé sa fille pour le remplacer à la présidence de son parti, il a fait une belle gaffe. Et monsieur Gollnish aurait dû quitter le FN. Je ne sais pas ce qu’il espérait dans l’avenir, ses propos sont toujours à deux portées et aujourd’hui il est décrédibilisé.

  4. Apparemment, c’est devenu une stratégie des journaleux de créer des problèmes, pour pouvoir dire que le FN est un problème…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com