Le très mondialiste prix Charlemagne 2016 a été attribué ce mercredi 23 décembre au Pape François.

En 1953, ce prix avait été attribué à Jean Monnet alors que les archives déclassifiées de l’armée US révèlent aujourd’hui qu’il était « un agent américain payé pour détruire les Etats européens ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux says:

    Jean Monnet, « agent américain » et affairiste impliqué dans les ventes d’alcool pendant la prohibition, était payé, non pas pour détruire, mais pour soumettre les États européens, en tant que vassalisés et auxiliaires dociles de la politique de guerre des USA, avait lui-aussi reçu le mal nommé prix Charlemagne.

  2. Jean Monnet : Un sinistre individu arriviste, trafiquant d’armes, c’est tout un symbole pour l’icône de l’europe actuelle. Il fait la paire avec Robert Schumman, ancien officier allemand.

  3. Richard Nikolaus Coudenhove Kalergi, Hans Morgenthau, Jean Monnet et « Pape » François, lignée d’antéchrists.
    Quand on pense qu’Otto de Habsbourg s’est laissé prendre aussi par ces gens là en recevant ce même prix Charlemagne, si je ne me trompe.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com