Alors que la Centrafrique est en proie à des tensions de plus en plus fortes notamment dans la ville de Bambari, Jean-Yves Le Drian est en visite officielle de 48h après que onze militaires français aient été blessés dans des affrontements. Après s’être rendu à Bangui, il devait aller à Bambari aujourd’hui. Selon Jeune Afrique, le ministre a annulé sa visite à Bambari et a quitté le pays. D’après les explications officielles, les causes seraient une météo compliquée et des tensions sur place. Le ministre a estimé que les militaires français étaient assez occupés à rétablir l’ordre pour ne pas avoir en plus à assurer sa sécurité

Dans un entretien avec la radio nationale, le ministre a appelé à un cessez-le-feu faisant un point sur la situation: « A Bangui, la présence de Sangaris, de la Misca et de l’Eufor, a permis à la sécurité de devenir presque bien. Presque bien. Je le vois bien au fur et à mesure de mes déplacements. Dans l’Est, la situation reste tendue. » Les forces de l’ONU ne doivent arriver qu’à partir de septembre en Centrafrique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Decidement , la météo, elle a bon dos ces derniers temps . Elle explique tout !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com