Dans une  Lettre ouverte aux journalistes français Jean-Yves Le Gallou remet les plumitifs pavloviens à leur place : celle de menteurs professionnels aux ordres d’un système aux abois.
Et de citer, de façon quasi exhaustive, les manquements à la vérité sur la submersion migratoire, la Syrie, l’opprobre jetée sur les politiques et les intellectuels qui se rebiffent, et le cynisme dont ils font preuve vis-à-vis des Français.

« Vous n’avez pas honte de montrer avec force images un accueil scénarisé des « migrants », en gare de Munich, et de cacher les manifestations anti-clandestins de PEGIDA à Dresde ?

Vous n’avez pas honte de faire croire que l’Allemagne est derrière Merkel et de pratiquer l’omerta sur la réception triomphale d’Orbán à Munich par le gouvernement bavarois et la CSU ?

Vous n’avez pas honte de cacher les images des 700 morts de la bousculade de La Mecque après avoir montré partout la photo d’agence du seul petit Aylan ?

Vous n’avez pas honte d’appliquer sans vergogne le principe : un mort, ça m’émeut ; 700 morts, c’est de la statistique ?

Vous n’avez pas honte d’avoir raconté que la famille d’Aylan fuyait la guerre alors que les Kurdi habitaient Istanbul, de les avoir présentés comme des « réfugiés politiques » alors que le père souhaitait, selon sa sœur, se faire soigner les dents au Canada et qu’il était, selon de nombreux témoignages, le passeur ?

Vous n’avez pas honte de vous complaire dans les bobards de guerre ?

Vous n’avez pas honte d’avoir attribué à Assad l’enlèvement du journaliste américain James Foley égorgé par Daech ?

Vous n’avez pas honte d’annoncer depuis trois ans le lâchage du gouvernement syrien par la Russie alors que celle-ci le soutient avec une vigueur croissante ?

Vous n’avez pas honte de rapporter avec complaisance les manifestations favorables au gouvernement et de majorer les chiffres des manifestants pro-loi Taubira ou pro-immigrés ? Et a contrario de dénigrer les manifestations critiques et de diviser le nombre des protestataires ?

Vous n’avez pas honte qu’un gros millier de manifestants, place de la République, souhaitant Welcome aux immigrés, deviennent, par un prompt renfort médiatique, plus de 10.000 dans vos articles ?

Vous n’avez pas honte qu’un petit millier de manifestants anti-Merkel devant l’ambassade d’Allemagne, évalués à plus de 500 par la préfecture de police, soient réduits à 200 dans les colonnes du Monde, selon la méthode chère au « quotidien de référence » de « Chéri, j’ai rétréci les petits » ?

Vous n’avez pas honte de vous complaire dans un conformisme politiquement correct de plus en plus déconnecté des réalités vécues par le peuple et des évolutions des grands intellectuels ?

Vous n’avez pas honte de vivre dans un entre-soi médiatique satisfait de lui-même, un entre-soi à peine élargi à une classe politique déconsidérée par sa servilité à votre égard ?

Vous n’avez pas honte de mépriser l’opinion de la majorité des Français et d’ostraciser les hommes politiques ou les intellectuels qui les portent ?

Vous n’avez pas honte de tolérer, voire de participer au lynchage pour un propos « controversé » de votre consœur Maïtena Biraben ?

Vous n’avez pas honte d’avoir été complices de l’élimination médiatique de l’ancien patron de Reporters sans frontières, Robert Ménard, et de la marginalisation de votre confrère Zemmour ?

Vous n’avez pas honte de ne pas représenter la diversité politique française alors que vous vivez de l’argent public : près de 2, 5 milliards de subventions à la presse écrite et 4 milliards pour l’audiovisuel public ?

Vous n’avez pas honte de capter ainsi au service de vos préjugés 10 % de l’impôt sur le revenu ?

Vous n’avez pas honte de tromper régulièrement vos lecteurs, vos auditeurs, vos spectateurs sans jamais vous excuser ?

Vous n’avez pas honte de manquer totalement d’esprit critique ?

Vous n’avez pas honte d’imposer partout la même novlangue visant à empêcher les « crimes contre la pensée » comme Big Brother dans 1984 d’Orwell ?

Vous n’avez pas honte de tenter de discréditer la réinfosphère qui révèle, sans argent, à l’opinion les faits que vous êtes payés pour cacher ? »

Merci donc à Jean-Yves Le Gallou qui vient certainement de rejoindre, avec la « pauvre Nadine Morano » – dixit Jean-Marie Le Pen – , le camp des pestiférés…bientôt, très bientôt majoritaires en France.

Christian LASSALE

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. JP Cotentin says:

    Monsieur Le Gallou, vous êtes un homme d’une telle droiture que vos détracteurs peuvent nous envier.
    Vous êtes digne de figurer parmi les personnalités les plus sincères et honnêtes du pays.
    Hélas, ils ne courent pas les rues, mais je pense que vous allez faire des émules pour que demain revive notre belle France.
    Merci
    P.S: Pouvez vous ici nous réécrire « Qu’es ce qu’être un Français  » pour nous et pour Madame Morano que je soutiens comme tant d’autres je pense.
    A son sujet le bal des faux-culs est une outrance, le pire sont ceux qui portent le masque pour n’en rien dire, je pense entre autre à Marine fille Le Pen! les régionales sont proches et toutes les voies comptent même si la couleur de la peau n’ est pas tout a fait blanche.

  2. Pour avoir honte, il faudrait d’abord qu’ils aient une conscience… En cette époque de totale inversion des valeurs dont ils sont les représentant de commerce, on peut en douter!
    Par contre, se sachant démasqués par un nombre toujours croissant d’esprits éveillés, ils commencent à avoir peur et les plus cyniques d’entre eux s’apprêtent déjà à ôter leur veste pour la retourner…
    Les marchands du temple: que va t’il bien pouvoir leur arriver? Auront-ils même assez de temps pour ramasser leur pacotille de bazar ?

  3. Conscients ou conditionnés, ces journalistes se vouent au « politiquement correct actuel » qui nous conduit à la soumission au grand remplacement, – qui développerait les confrontations et la dictature, ce cher système qui opprime les résistants, rend idiot le peuple au seul profit minable et indigne d’une nomenklatura.
    Il appartient aux lucides de réagir, pour que cette dramatique prévision ne se réalise pas, ce qui implique déjà, que les médias s’interdisent de dissimuler, de tronquer, la réalité des faits et des évènements.

  4. Déjà au 19 eme siècle, des gens mettait en alerte sur le fait que les Juifs et les francs-maçons achetaient les grands médias occidentaux.

    Il y a de nombreuses déclarations maçonniques du 19 eme siècle sur l`importance de prendre le contrôle des médias afin de mouler la pensée des masses dans le sens voulu – république universelle – monarchie universelle – gouvernance mondiale.

    La pensée talmudique: Par la déception tu feras la guerre. Le Gentil – le non-juif ne mérite pas la vérité

    Pourquoi sont-ils si nombreux dans nos journaux, magazine, médias électroniques -alors qu`ils sont 1 % de la population?

    les Faux Chrétiens: Ceux qui ne suivent pas la pensée chrétienne mais les idéologies politiques venant du judaïsme talmudique et de la franc-maçonnerie sont alliée: le socialisme, le communisme, le maoïsme, le multiculturalisme et la diversité talmudique.

  5. Des explications tout le monde peut en donner, il y a incontestablement trois genres humains, nous le voyons bien sans regarder la couleur de la peau. Le noir à un faciès bien différent du blanc et de l’asiatique et sa morphologie diffère aussi ainsi que le système pileux bien différend, il en est de même pour le blanc européen. On parle de race pour une raison de facilité, une manière verbale d’identification. Vient se rajouter les positions géographiques, climats, et pression atmosphérique, qui influent sur les corps.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com