Depuis maintenant un peu plus d’une semaine, des centaines de journalistes se pressent à Sotchi pour couvrir non-stop l’un des grands événements sportifs de l’année que sont les Jeux Olympiques d’hiver avant la Coupe du Monde et le Tour de France. Pour tous les amoureux du sport, on est en droit d’attendre de la part d’une télévision publique une couverture adéquate et à la hauteur mais nos journalistes français déçoivent une fois de plus.

sochiOn a senti nos journalistes un peu déçus de la sobriété de Poutine lors de la cérémonie d’ouverture qui s’est contenté de dire : « je déclare ouvert les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi ». Ils s’attendaient à un discours plus politique mais malheureusement cela n’est pas venu. Ils resteront donc sur leur faim. Notons au passage qu’ils félicitent l’organisation, l’accueil remarquable, le fair-play d’un public russe remarquable et le travail des journalistes russes qui fournissent de superbes images. C’est un bon point à mettre au crédit de la bande à Laurent Luyat, Gérard Holtz ou Nelson Montfort mais c’est bien le seul. Voilà que pour commenter les images d’une première olympique avec deux médailles d’or en descente féminine, on a droit à l’allusion au mariage homosexuel et la controversée loi sur la propagande homosexuelle. En effet, les deux femmes sur le podium se tiennent la main…comme tout sportif fair-play le fait mais non les commentateurs ont préféré choisir un autre angle d’attaque. La palme du bobo bien-pensant revient à Patrick Montel qui ne peut s’empêcher de nous faire ses leçons de tolérance et d’égalité. A quoi n’a-t-on pas eû droit pour l’épreuve de saut à ski féminin, une première olympique ! C’est formidable, c’est magique. C’est enfin un pas de plus vers l’égalité. Elles vont entrer dans l’histoire. D’ailleurs c’est récurrent. A chaque épreuve féminine, on a droit à une comparaison avec les hommes : elles sautent plus haut etc… Ce n’est plus la lutte des classes mais la lutte des sexes.  Pour le reste, ce n’est pas mieux.

montelOn vous le dit : la France a des grandes chances de médailles dans chaque discipline. Résultat : la France pointe à la 13ème place du classement des médailles avec six médailles dont deux d’or et quatre de bronze et en passant merci au biathlon français et à Martin Fourcade en particulier. Ils restent un peu moins d’une semaine pour égaler Vancouver (ndlr : 11 médailles) . Les journalistes français sont d’un tel chauvinisme que ça en devient pathétique et ridicule. Il faut reconnaître que depuis le début de la compétition à part Martin Fourcade, la prestation des athlètes français est plutôt médiocre. Il y a meilleur que nous. Ainsi Patrick Montel, emporté dans son élan, parle d’une troisième place comme si c’était sûr à Anaïs Bescond alors que toutes les concurrentes n’ont pas franchi la ligne d’arrivée…elle termine 5ème.  La seule consolation est Martin Fourcade, ce qui permet aux journalistes d’affirmer : « voyez  les sportifs français savent gérer la pression et l’énorme attente qu’ils portent sur leurs épaules. » Pourtant Jason Lamy-Chappuis, une de nos plus grandes chances de médailles et porte-drapeau de la délégation française, a pour l’instant plus que déçu. C’est la réalité. En ski alpin, c’est un zéro pointé alors qu’on ne cesse de nous promettre. La réalité, c’est qu’il y a d’autres nations dont les sports d’hiver sont leur spécialité comme la Norvège, la Suisse, l’Autriche ou bien encore la Russie alors que ce n’est pas réellement le cas en France.  Au lieu de le reconnaître, nos journalistes sportifs préfèrent faire cocorico et c’est insupportable. Le pire, c’est quand ils interviewent les sportifs français pour leur faire dire ce qu’ils veulent bien entendre tout en leur donnant de faux espoirs. Enfin nous mettre Jérôme Alonzo, ancien gardien de but, comme présentateur pour des sports qu’il ne connait pas, est-ce vraiment sérieux ?

A France Télévisions, on choisit de ne pas changer et ce depuis des dizaines d’années : même topo, même présentateurs, même commentateurs.  Nelson Montfort a 60 ans et travaille à France Télévisions depuis 1987.  Patrick Montel qui vient d’avoir 61 ans, est présent dans la chaîne depuis 1983. On pourrait tous les passer au crible mais la plupart sont de cette génération qui s’accrochent et qu’on laisse en place.  Le seul duo de commentateurs, Christian Choupin et  Mathieu Crépel, les plus intéressants et posés se sont faits descendre sur le plateau par leurs confrères…pathétique ! Un bon coup de balai ferait du bien ! Amoureux du sport, coupez le son et profitez du spectacle, c’est presque le mieux à faire !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com