Il y a quelques jours, le monde entier fêtait la « journée de la femme ». Cette « fête » ne célèbre bien évidement pas la maternité, mais « le droit des femmes ». Bref c’est la journée du féminisme. Mais manifestement cette journée montre très bien que ce féminisme est un faux combat. Pire que ça c’est un moyen utilisé par nos élites pour arriver à leurs fins.

Les politiques et les médias ont-ils abordés le sujet des viols et agressions sexuelles perpétrés par les migrants depuis 2 ans ? Ont-ils parlé de certains quartiers où les femmes ne sont pas autorisées à rentrer dans les bars ? Où elles sont insultées lorsqu’elles ne sont pas voilées ? …etc, etc…

La question de la pornographie est-elle abordée ? La femme y est pourtant rabaissée au rang d’objet de jouissance consommable et jetable. Pourtant la pornographie n’a pas plus grandes alliées que les féministes…

Bien évidemment non, les politiques n’évoquent pas ces sujets-là. Le féminisme dans ce cadre-là n’est pas intéressant pour eux. Le féminisme a été créé pour détruire la famille base de notre société, pour faire travailler les femmes et faire ainsi baisser le coût du travail, et enfin favoriser l’avortement pour faire baisser le taux de natalité européen et donc favoriser l’immigration.

Le féminisme est donc un esclavage ? Evidement ! Combiens de femmes se sentent aujourd’hui obligées de travailler pour avoir un statut social ? C’est quasiment une honte d’être mère à un jeune âge et encore plus de rester à la maison pour s’occuper de ses enfants. Les enfants (ceux qui ne sont pas avortés) sont donc abandonnés dans des crèches, les mères retournent le plus rapidement possible au travail et se rendent compte quelques années plus tard qu’elles sont passées à côté de l’éducation de leurs enfants et du vrai bonheur de leur vie.


L’effroyable imposture du féminisme : entretien… par kontrekulture
Ne parlons pas des femmes qui ont avortés. Leur vie est bien souvent un cauchemar où pas un jour ne se passe sans qu’elles ne pensent à leur enfant.

Malgré cela, le féminisme est toujours plus virulent, et chaque année la journée de la femme rappelle au monde entier ce que le système attend des femmes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

26 commentaires

  1. MCF68 says:

    Avortement : çà existait depuis bien avant le féminisme. Merci au féminisme d’avoir sauvé toutes ces femmes qui mourraient souvent dans des souffrances atroces. Mais il y a encore du boulot.

    Travail des femmes : On n’évoque pas le fait qu’elles sont parties à l’usine pour remplacer les maris partis au front. Cela dès la première guerre mondiale quand le féminisme était encore embryonnaire.

  2. Saint-Plaix says:

    Je suis furieux, révolté, consterné!
    Dans notre famille de pensée, nous sommes souvent confrontés à la « reductio ad Hitlerum » quand nos adversaires politiques ne savent plus quoi dire…
    Mais nous constatons aujourd’hui, dans nos rangs, un conditionnement mental tout aussi pernicieux: la « reductio as uterum »! C’est proprement effarant!
    Ainsi donc la femme n’existerait pas « au dessus de la ceinture »?
    Selon les un(e)s c’est une poule pondeuse, selon les autres un support de luxure…
    C’est exactement ce qui ressort de cet article!
    La « journée de la femme » est certes bien mal dénommée (comme me disait ma fiancée, en 1977, lorsqu’elle fut instituée: « l’année prochaine on va instituer la journée du petit chien »…
    Il s’agissait en fait, dans l’esprit des instaurateurs de la journée, de promouvoir dans la société les droits des femmes à rehausser à égalité avec ceux dont jouissent les hommes.
    Et cela devrait tout changer dans la perception de cette journée!
    Mais cela n’évite pas les excès et les déviances, au contraire!
    J’aurais aimé voir ici évoquer les excès politiques qu’un féminisme malsain induit, et en premier lieu, le pire des maux: la parité qui conduit aujourd’hui, par exemple, à promouvoir arbitrairement dans le monde du travail comme dans le monde politique des personnes notoirement insignifiantes, voire totalement incompétentes, au seul motif que leur état féminin est mis en avant indépendamment de toute qualité personnelle, pour s’opposer au nouvel évangile qu’est l’anti-sexisme!
    Aujourd’hui ce n’est plus la « promotion canapé », c’est la « promotion sexuée »…
    J’aurais aimé que l’on évoque l’infanticide des petites filles en Asie, l’alphabétisation des femmes dans le Tiers Monde, les mutilations sexuelles, les mariages forcés qui ont disparu du monde chrétien mais qui restent bien présents dans le monde judéo-islamique:
    http://alyaexpress-news.com/jeunes-filles-juives-de-15-ans-mariees-a-ouman-contre-loi-preserver-dignite/
    J’aurais aimé que l’on évoque aussi la promotion de compétences très réelles des femmes dans certaines professions comme l’enseignement ou la médecine, ou les arts et la liste n’est pas limitative…
    J’aurais aimé voir l’auteur souligner que les femmes dans leur évolution ne sont pas adeptes, très majoritairement, des idéologies féministes, ce que certains auteur(e)s ont su souligner avec talent…
    Mais non!
    On s’englue ici dans les clichés de la « reductio ad abortum »…
    De quoi finalement donner paradoxalement du grain à moudre à l’extrémisme féministe que tout le monde rejette!

  3. Bernard Desdomes says:

    L’article ne dit pas un seul instant que la femme n’est faite que pour avoir des enfants, les élever et qu’elle n’a pas le droit de travailler. Au contraire, la femme a toujours travaillé, et elle a toujours pu le faire, c’est un des mensonges du féminisme (Il n’y a pas si longtemps que ca la France était composée à 90% de paysans, et les femmes travaillaient autant à la ferme que les hommes). Par contre le féminisme a très fortement encouragé puis quasiment obligé les femmes à travailler.

    • MCF68 says:

      Quand elle avaient l’autorisation de leur mari.Il leur a fallu attendre 1965 pour s’en passer. Merci mon Général.

  4. Mad-Max says:

    Bien , très bien même . Merci à vous Bernard Des dômes .
    J’ai bien fait de suivre le conseil de mon papa …
    Fin pêcheur sur les bords de la Loire il m’a appris la patience ; il me disait toujours marchant le long des berges la canne d’une main , tenant le fil de l’autre , les yeux fixés sur le bouchon pour éviter les branches le long des berges tout en remontant le courant :
     » Nanou ..suis , ne fais pas de bruit , ça va faire toc , toc regarde … » chuchotant à voix basse ! , elle est là ! »
    Et du haut de mes 6 ans , j’attendais malgré le froid , l’herbe glissante et l’inconfort des rochers , perchée parfois sur un gros caillou glissant qu’il fallait dépasser !
    Levée dès l’aube .

    Et les poissons ont mordu !!!
    Messieurs les blancs plein d’arêtes… vous êtes ferrés !

    Toujours le même …Méphistophèlés , plein de froideur , embusqué pour tirer le premier toujours partant pour la tuerie de masse de nos chers petits tant haïs par tous ces immoraux , addicts sexuels de masse et pervers en sus …

    Depuis des mois sur le site il justifie l’atrocite meurtrière contre les petit et les petites dans le sein de la mère par la souffrance des femmes !
    Justification immonde . Un être doué d’un vide émotionnel inouï et qui n’a de cesse que de parler pour toutes les femmes .
    Alors je lui dis :TA GUEULE !
    Et je rajoute CONARD !
    Peut-être avec 2 N pour bien appuyer sur le mot CONNARD !
    Oui ç’est mieux , plus visible !
    Et que ça s’écrivent en lettres de feu dans sa tête nuit et jour !
    Qu’il en rêve la nuit , pendant qu’il s’échine sur Bobonne !

    Le second qui porte un pseudo de vilain nain de jardin , Saint Plaix .
    Malheureusement il va lui falloir revoir le secret de la Sainteté .
    Je n’ai pas envie de vous blesser alors je me tais , mais l’article de ce jeune et talentueux rédacteur est une ode à la femme et rapporte parfaitement la condition féminine actuelle et le piège du feminisme « bons pour les hommes » .

    • MCF68 says:

      Vous savez les injures sont l’ultime recours de ce qui ne savent plus quoi dire. Peut être que votre papa aurait pu vous enseigner la politesse.
      Il y a des gens qui deviennent d’autant plus impolis envers vous que vous êtes plus polis envers eux. Ils croient que vous reconnaissez leur supériorité, et que vous faites acte de soumission en faisant acte de savoir-vivre. Et bien non.
      Et oui je suis content de pouvoir encore m’échiner sur madame. Je gage que çà n’a pas du vous arrivez très souvent. Mais si vous n’aimez pas çà n’en dégoutez pas les autres.

      • Mad-Max says:

        Mon père m’a appris aussi à étourdir aussi définitivement la truite sur l’arête d’une pierre d’un coup sec , je maîtrise parfaitement le geste …très efficace aussi sur les blancs pleins d’arêtes .
        Et je respire mieux depuis cette injonction fort adaptée à votre goût du sang comme certains chiens de meute .
        Merci le Sommelier , ca fait du bien de mettre le mot fleuri …
        et sachez encore que c’est grâce à des gens immoraux comme vous et tant d’autres que les femmes jolies et fidèles et INTELLIGENTES préfèrent le célibat .
        Mais il est vrai que c’est pas le haut qui vous intéresse , plutôt le bas !
        Le temps des Chevaliers va refleurir , heureusement pour les quelques jeunes gens qui passent à travers les AVORTOIRS
        La perversion immonde de cette génération de maçonnique satanistes sera effacée à jamais , PLUS JAMAIS ÇA !
        Et Dieu nous donnera la victoire .

        • MCF68 says:

          Tant qu’elles ne font pas vœu de chasteté çà ne me dérange pas. (Même si elles le faisaient çà ne me dérangerait pas non plus). J’aime bien quand elles enlèvent le haut.
          A mon avis la victoire c’est pas pour tout de suite.

          • Mad-Max says:

            Vous oubliez une chose :
            Votre avis , il compte pour du beurre !

            • MCF68 says:

              C’est fort possible. Mais pour le moment les faits lui donnent raison. Contrairement au vôtre.

              • Mad-Max says:

                St Joseph Père de la Sainte Famille et Patron de toutes les familles du monde , intercèdez pour nous , défenseurs de la Vie du Tout-Petit et de toutes les vies , en ce jour béni de votre Fête afin que l’Ombre qui règne dans l’esprit des Sans – Dieu et des anti-Dieu disparaisse à jamais par les rayons de Grâce de l’Amour infini du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie Sa Très Sainte Mère .
                St Joseph , terreur des démons venez à notre aide !
                Amen .

                • SANS SOUCHE says:

                  Après la nuit de beuveries, d’injures, à errer et à chercher la baston, de menaces de mort et de luxures, voilà que Mad-Max prie pour son salut le dimanche venu et fait pénitence, ainsi soit-il… Mais franchement vous pensez le berner longtemps votre Dieu en jouant sur les 2 tableaux mi-ange mi-démon!

                  Vous êtres un vrai schizo qui ne prend pas son traitement, ma parole!

                  Vous laisser dans cet état c’est presque de la non assistance à personne en danger…

                • MCF68 says:

                  « Sachez donc, mes chers amis, sachez que ce n’est qu’erreurs, abus, illusions et impostures, de tout ce qui se débite et de tout ce qui se pratique dans le monde pour le culte et l’adoration des dieux; toutes les lois et les ordonnances qui se publient sous le nom et sous l’autorité de Dieu, ou des dieux, ne sont véritablement que des inventions humaines, non plus que tous ces beaux spectacles de fêtes et de sacrifices, ou d’offices divins, et toutes ces autres superstitieuses pratiques de religion et de dévotion qui se font en leur honneur. » Jean Meslier

                  • Il y de cela déjà pas mal d’années, Nietzsche avait du haut de sa grandeur, décrété, à peu près comme vous le faites : « Dieu est mort » : ce qu’un petit malin, des années plus tard, a écrit sur un mur pour en informer ses contemporains. Le lendemain, sur le même mur, de la main de Dieu ou de celle d’un homme encore vivant, se trouvait écrit : Nietzsche est mort ! Ce qu’indéniablement, nul ne peut contrer. Cher Monsieur,

                    (Psaume 103) « 14) … Il sait de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière.

                    15) L’homme,… ses jours sont comme l’herbe; il fleurit comme la fleur des champs;

                    16) Car le vent passe dessus, et elle n’est plus, et son lieu ne la reconnait plus. »

                    Celui qui ne choisit pas l’Eternité ne l’aura pas. Et il ne laissera même pas les traces que laissent les « religions et les cultes » de Dieu(x) que vous ne voyez pas, mais que ceux qui les choisissent VIVENT et VIVRONT encore par la suite, jusqu’au jour où effectivement, ils les verront. Et alors, il ne sera même plus nécessaire de nous enseigner et de nous dire les uns aux autres : Connaissez le Seigneur ! Car la terre sera remplie de la Connaissance de la Gloire de l’Eternel, comme les eaux recouvrent le fond de la mer. (Esaïe 11:9 et Habakkuk 2:14.)

                    Quiconque a bien le droit, y compris Mr Meslier, de crier tous azimuts que « Dieu n’a jamais été ! » – mais alors, un jour viendra, s’il préfère ne pas changer d’avis, où c’est Dieu qui décrétera : « Meslier ne sera plus… ».

                    La religion n’est pas une « invention », mais les moyens concrets que Dieu donne à l’Homme pour se relier à Lui : Dieu n’en a pas besoin pour exister, pas plus que de l’approbation de Hommes. Il a donné ces moyens pour que l’homme, lui, ne tombe pas dans l’oubli absolu de la Vie Cosmique, comme si, justement, il n’existait pas et n’avait jamais existé : ce sont les Hommes, qui ont besoin de Dieu, et non le contraire. Bien qu’Il ne voie jamais d’un bon oeil, la perte d’un seul élément de Sa Vie Cosmique, l’Homme individuel, Dieu pose cependant des conditions incontournables – les Siennes – contre lesquelles l’homme peut vociférer tout son saoûl, mais auxquelles il ne Lui fera cependant pas renoncer, étant au demeurant LIBRE ABSOLUMENT de s’y plier ou non.

                    Parce qu’ils ne veulent pas se soumettre aux conditions du Bonheur promis, les incroyants veulent aussi qu’elles soient sans objet : que ce bonheur n’existe pas, tout simplement, pour ceux qui y croient, et que de ce fait, leurs refus soient pour eux-mêmes sans conséquences. Les Promesses sont vraies, cependant, et les conditions irrévocables. Ces conditions ne sont pourtant de loin pas des incitations à la haine, comme le prétendent certains hurluberlus qui tablent sur l’incompréhension qu’une telle incohérence provoque, pour que les indécis s’y rallient sans même y réfléchir à deux fois – au contraire, c’est une invitation non-équivoque à la Joie et au Bonheur à venir.

                    Pour comprendre ce que je veux dire par « oubli absolu de la Vie Cosmique », je vous conseille une video d’un pasteur qui a vécu une NDE lors d’un très grave accident d’avion. Son nom est Mickey Robinson, et pendant son expérience de mort, il a été très proche de faire également l’expérience de ce que j’appelle, dans mes propres mots, cet « oubli de la vie cosmique » , que certains appellent aussi la « mort spirituelle » – c’en est une dont on ne revient pas pour en parler, si on y entre entièrement. Il l’explique très bien, en ses propres termes. https://plus.google.com/u/0/109838117959311505863 ou tapez : cet homme est mort, il est revenu NDE.

                    Il ne vous échappera certainement pas qu’il dit que cela n’a « rien à voir avec la religion » : son témoignage est extraordinaire, et il a vécu EN GRACE, dans LA DIMENSION SPIRITUELLE, ce qui NOUS EST PROMIS DANS CE MONDE DE MATIERE, dans notre REALITE CONCRETE ET QUOTIDIENNE.

                    On peut choisir d’y croire ou non, et notre adhésion est indispensable à l’accomplissement de cette Promesse, mais elle ne nous sera EN AUCUN CAS IMPOSEE. C’est cela, le « Paradis sur Terre ». Et c’est à cet effet que la « religion » nous a été donnée, puisqu’il s’agit de nous relier à Lui et de pouvoir vivre de cette façon, sur terre, les choses célestes que cet homme décrit si merveilleusement concernant l’autre monde, le monde spirituel.

                    Nous pouvons choisir d’y croire ou non ou m’appeler « rêveuse », naïve, crédule ou farfelue ; on a le droit de trouver mon commentaire idiot, absurde, crétin ou imbécile. Tout cela, « on » en a TOUS le droit, chacun selon notre Libre-Arbitre, et notre choix aura les conséquences « naturelles », si je puis dire un peu paradoxalement, qui s’inscrivent dans la continuité de la décision que nous prenons. Nous ne pouvons à la fois RIEN CHANGER AU PLAN DE DIEU, parce que nous ne pouvons pas empêcher Dieu d’Etre et d’Agir comme Il l’entend, ni d’avoir « créé » Son Monde selon Sa Volonté ; et nous pouvons BEAUCOUP changer, car nous avons une TOTALE LIBERTE DE CHOIX qui nous rend à la fois acteurs, décideurs et RESPONSABLES des CONSEQUENCES naturelles et pré-existantes de nos choix, en fonction de la nature des choses sur lesquelles ils s’appliquent.*

                    Je souhaite à tous et à chacun, comme à moi-même, de faire les bons.

                    A bons entendeurs, un très cordial Salut.
                    MMEJones

                    * Qu’on ne se méprenne : il ne s’agit nullement ici de « punition divine », comme est trop couramment compris par croyants et non-croyants, comme si Dieu nous attendait au tournant avec un gros gourdin dans la main ; il s’agit tout simplement de VOTRE acceptance ou non d’un cadeau que Dieu veut vous faire : Si un ami riche vous offre de vous acheter une voiture (avec les frais d’usage et d’entretien), que vous ne pouvez pas vous payer vous-même (seule obligation : d’en nettoyer régulièrement l’intérieur et l’extérieur, mais surtout l’intérieur), vous êtes libre alors de l’accepter ou de la refuser – TOTALEMENT libre : mais si vous la refusez, vous ne pourrez pas prétendre et faire « comme si » vous la possédiez : vous avancerez à pied et plus lentement, et si vous poursuivez un but qui nécessitait absolument l’usage d’un véhicule, et que vous n’avez pas ce véhicule à votre disposition, il est fort probable que devant faire sans, vous manquerez également votre but. Il ne s’agit pas du tout d’une « punition », mais simplement d’une CONSEQUENCE du fait que vous n’étiez pas au bénéfice des seuls moyens qui vous permettaient de l’atteindre. (On peut voir ici une application de la Parabole des Vierges, les folles et les sages : les sages, qui sont prêtes à l’arrivée de l’Epoux, entrent avec Lui dans le Lieu de Bonheur – les folles, qui ne sont PAS prêtes lorsqu’elle VOIENT l’Epoux arriver, doivent aller au préalable se procurer ce qu’il leur manque, et l’opportunité est passée, lorsqu’elles reviennent et désirent y entrer aussi ; il n’y a PAS de PUNITION, simplement des portes qui se referment d’elles-mêmes, et ce qui AURAIT PU être n’est pas, ce qui AURAIT PU LEUR APPARTENIR, ne peut plus leur être offert et donné : donc elles font SANS jusqu’au bout.)

                    Reprenons notre exemple : maintenant, si lorsque l’offre vous est faite de vous offrir cette voiture ; et si parce que vous n’en avez jamais vue, et que peut-être on ne vous en a jamais parlé avant ou qu’on vous en a dit du mal, vous REFUSEZ le cadeau qui vous est proposé, alors le résultat sera exactement le même pour vous, par rapport au but que vous auriez PU atteindre avec, si vous l’aviez accepté : c’est-à-dire que vous manquerez votre but par défaut d’un moyen adéquat pour l’atteindre. Franchement, que vous niiez l’existence des voitures, ou même seulement de leur utilité pour vous, et que vous en refusiez jusqu’à l’idée, ne les empêche pas d’exister, ni elles, ni votre but, ni le fait qu’en dépit de votre croyance, et même si elle est pour vous une certitude – il n’empêche qu’avec un véhicule, vous POURRIEZ mener à bien le projet que vous espérez, et que sans, vous ne le ferez pas… Car bien logiquement, quelle que soit la raison de votre refus, vous n’atteindrez pas le but possible, S’IL EST NECESSAIRE à celui-ci que vous possédiez et utilisiez quelque chose que vous n’avez pas – quelle que soit la raison de ce manque. Ainsi, cela est toute la différence entre « punition » et « conséquences ». Il n’y a pas de PUNITION de la part de Dieu – Il n’applique pas à proprement parler de CHATIMENT en envoyant les gens en « ENFER » : Il a posé Ses Conditions une fois pour toutes – dans les Religions et dans tout Son Univers – pour que l’Homme puisse Lui être RELIE, et en a instauré l’accès selon Ses Lois et Ses Préceptes, parmi lesquels L’ACCEPTATION de Lui, de Son EXISTENCE, est la première et va de soi, bien entendu, tout comme votre intention d’atteindre votre but va de soi pour pouvoir y parvenir. C’est l’absence ou l’inexistence de cette intention, qui déterminera en premier lieu si vous manquerez le but ou non. Dans le Christianisme et pour les Chrétiens – et les Juifs et Musulmans, ainsi que, à leurs manières, les autres religions – c’est l’UNION promise avec Dieu dans Son Monde de Paix et de Bonheur, loin des violences et des souffrances de celui-ci, qui motive, au mieux de leurs connaissances et de leur compréhension, leur acceptance des cultes et des rites religieux. L’Invitation vous est faite à vous-aussi, comme à TOUT HOMME : soit vous prenez, soit vous laissez, pour quelque raison que ce soit, et qui vous appartient. Vous avez le droit de ne pas y croire, et de ne pas vous y engager ; vous avez le droit d’être sûr qu’un monde meilleur que celui-ci ne peut pas exister. Dieu n’aura pas à vous « punir » : si vous ne voulez pas d’un autre, alors vous resterez dans celui-ci, si vous pensez que c’est mieux, qu’il est plus sûr, et qu’il vous offre plus de garanties de Paix et de Bien-Etre que ne le pourrait un autre, que vous ne voyez pas, et dont vous n’avez aucune PREUVE qu’il existe. Après tout, peut-être ceux qui y resteront, ne voulant pas du Christ et de Son Pardon, peut-être pourront-ils, eux-aussi et mieux que Jésus, lui apporter la Paix et le Bonheur qui nous est promis dans le Sien. Allez savoir… Peut-être, en regardant de près ce monde-ci, y trouverez-vous la preuve que nul ne peut faire mieux, et que forcément, avec tous les efforts fournis pour effacer les différences de l’humanité, on s’y avance forcément vers une paix plus certaine, plus belle et plus durable que celle du monde encore par trop utopique des religions… Vous n’avez qu’à choisir, maintenant, et la suite que vous vivrez sera la conséquence logique et tout-à-fait NATURELLE de ce choix qui vous est présenté à nouveau chaque jour.

                    Avec mes meilleurs souhaits pour que, où qu’ils soient, vous trouviez la Paix et le Bonheur auxquels vous aspirez, je vous réitère mes très cordiales salutations. MME Jones.

                    (En ce qui concerne le sujet de cet article, les femmes, j’ai moi-aussi posté mon humble avis sur LinkedIn, le 8 mars – mais je vous rassure : je n’entre pas dans la polémique, car elle ne tient pas compte des évidences pourtant déjà vécues… )

                  • (Le dernier : parce que je ne trouve pas le commentaire affiché, je suppose une erreur de ma part, aussi, je laisse au modérateur du site le soin de publier ce commentaire, s’il lui est parvenu, en réponse à celui de Mr MCF 68, le 19 mars 2017, à … (sa citation de Jean Meslier.) (DEFINITIF)

                    Il y de cela déjà pas mal d’années, Nietzsche avait du haut de sa grandeur, décrété, à peu près comme vous le faites : « Dieu est mort » : ce qu’un petit malin, des années plus tard, a écrit sur un mur pour en informer ses contemporains. Le lendemain, sur le même mur, de la main de Dieu ou de celle d’un homme encore vivant, se trouvait écrit : Nietzsche est mort ! Ce qu’indéniablement, nul ne peut contrer. Cher Monsieur,

                    (Psaume 103) « 14) … Il sait de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière.

                    15) L’homme,… ses jours sont comme l’herbe; il fleurit comme la fleur des champs;

                    16) Car le vent passe dessus, et elle n’est plus, et son lieu ne la reconnait plus. »

                    Celui qui ne choisit pas l’Eternité ne l’aura pas. Et il ne laissera même pas les traces que laissent les « religions et les cultes » de Dieu(x) que vous ne voyez pas, mais que ceux qui les choisissent VIVENT et VIVRONT encore par la suite, jusqu’au jour où effectivement, ils les verront. Et alors, il ne sera même plus nécessaire de nous enseigner et de nous dire les uns aux autres : Connaissez le Seigneur ! Car la terre sera remplie de la Connaissance de la Gloire de l’Eternel, comme les eaux recouvrent le fond de la mer. (Esaïe 11:9 et Habakkuk 2:14.)

                    Quiconque a bien le droit, y compris Mr Meslier, de crier tous azimuts que « Dieu n’a jamais été ! » – mais alors, un jour viendra, s’il préfère ne pas changer d’avis, où c’est Dieu qui décrétera : « Meslier ne sera plus… ».

                    La religion n’est pas une « invention », mais les moyens concrets que Dieu donne à l’Homme pour se relier à Lui : Dieu n’en a pas besoin pour exister, pas plus que de l’approbation de Hommes. Il a donné ces moyens pour que l’homme, lui, ne tombe pas dans l’oubli absolu de la Vie Cosmique, comme si, justement, il n’existait pas et n’avait jamais existé : ce sont les Hommes, qui ont besoin de Dieu, et non le contraire. Bien qu’Il ne voie jamais d’un bon oeil, la perte d’un seul élément de Sa Vie Cosmique, l’Homme individuel, Dieu pose cependant des conditions incontournables – les Siennes – contre lesquelles l’homme peut vociférer tout son saoûl, mais auxquelles il ne Lui fera cependant pas renoncer, étant au demeurant LIBRE ABSOLUMENT de s’y plier ou non.

                    Parce qu’ils ne veulent pas se soumettre aux conditions du Bonheur promis, les incroyants veulent aussi qu’elles soient sans objet : que ce bonheur n’existe pas, tout simplement, pour ceux qui y croient, et que de ce fait, leurs refus soient pour eux-mêmes sans conséquences. Les Promesses sont vraies, cependant, et les conditions irrévocables. Ces conditions ne sont pourtant de loin pas des incitations à la haine, comme le prétendent certains hurluberlus qui tablent sur l’incompréhension qu’une telle incohérence provoque, pour que les indécis s’y rallient sans même y réfléchir à deux fois – au contraire, c’est une invitation non-équivoque à la Joie et au Bonheur à venir.

                    Pour comprendre ce que je veux dire par « oubli absolu de la Vie Cosmique », je vous conseille une video d’un pasteur qui a vécu une NDE lors d’un très grave accident d’avion. Son nom est Mickey Robinson, et pendant son expérience de mort, il a été très proche de faire également l’expérience de ce que j’appelle, dans mes propres mots, cet « oubli de la vie cosmique » , que certains appellent aussi la « mort spirituelle » – c’en est une dont on ne revient pas pour en parler, si on y entre entièrement. Il l’explique très bien, en ses propres termes. https://plus.google.com/u/0/109838117959311505863 ou tapez : cet homme est mort, il est revenu NDE.

                    Il ne vous échappera certainement pas qu’il dit que cela n’a « rien à voir avec la religion » : son témoignage est extraordinaire, et il a vécu EN GRACE, dans LA DIMENSION SPIRITUELLE, ce qui NOUS EST PROMIS DANS CE MONDE DE MATIERE, dans notre REALITE CONCRETE ET QUOTIDIENNE.

                    On peut choisir d’y croire ou non, et notre adhésion est indispensable à l’accomplissement de cette Promesse, mais elle ne nous sera EN AUCUN CAS IMPOSEE. C’est cela, le « Paradis sur Terre ». Et c’est à cet effet que la « religion » nous a été donnée, puisqu’il s’agit de nous relier à Lui et de pouvoir vivre de cette façon, sur terre, les choses célestes que cet homme décrites si merveilleusement concernant l’autre monde, le monde spirituel.

                    Nous pouvons choisir d’y croire ou non ou m’appeler « rêveuse », naïve, crédule ou farfelue ; on a le droit de trouver mon commentaire idiot, absurde, crétin ou imbécile. Tout cela, « on » en a TOUS le droit, chacun selon notre Libre-Arbitre, et notre choix aura les conséquences « naturelles », si je puis dire un peu paradoxalement, qui s’inscrivent dans la continuité de la décision que nous prenons. Nous ne pouvons à la fois RIEN CHANGER AU PLAN DE DIEU, parce que nous ne pouvons pas empêcher Dieu d’Etre et d’Agir comme Il l’entend, ni d’avoir « créé » Son Monde selon Sa Volonté ; et nous pouvons BEAUCOUP changer, car nous avons une TOTALE LIBERTE DE CHOIX qui nous rend à la fois acteurs, décideurs et RESPONSABLES des CONSEQUENCES naturelles et pré-existantes de nos choix, en fonction de la nature des choses sur lesquelles ils s’appliquent.*

                    Je souhaite à tous et à chacun, comme à moi-même, de faire les bons.

                    A bons entendeurs, un très cordial Salut.
                    MMEJones

                    * Qu’on ne se méprenne : il ne s’agit nullement ici de « punition divine », comme est trop couramment compris par croyants et non-croyants, comme si Dieu nous attendait au tournant avec un gros gourdin dans la main ; il s’agit tout simplement de VOTRE acceptance ou non d’un cadeau que Dieu veut vous faire : Si un ami riche vous offre de vous acheter une voiture (avec les frais d’usage et d’entretien), que vous ne pouvez pas vous payer vous-même (seule obligation : d’en nettoyer régulièrement l’intérieur et l’extérieur, mais surtout l’intérieur), vous êtes libre alors de l’accepter ou de la refuser – TOTALEMENT libre : mais si vous la refusez, vous ne pourrez pas prétendre et faire « comme si » vous la possédiez : vous avancerez à pied et plus lentement, et si vous poursuivez un but qui nécessitait absolument l’usage d’un véhicule, et que vous n’avez pas ce véhicule à votre disposition, il est fort probable que devant faire sans, vous manquerez également votre but. Il ne s’agit pas du tout d’une « punition », mais simplement d’une CONSEQUENCE du fait que vous n’étiez pas au bénéfice des seuls moyens qui vous permettaient de l’atteindre. (On peut voir ici une application de la Parabole des Vierges, les folles et les sages : les sages, qui sont prêtes à l’arrivée de l’Epoux, entrent avec Lui dans le Lieu de Bonheur – les folles, qui ne sont PAS prêtes lorsqu’elle VOIENT l’Epoux arriver, doivent aller au préalable se procurer ce qu’il leur manque, et l’opportunité est passée, lorsqu’elles reviennent et désirent y entrer aussi ; il n’y a PAS de PUNITION, simplement des portes qui se referment d’elles-mêmes, et ce qui AURAIT PU être n’est pas, ce qui AURAIT PU LEUR APPARTENIR, ne peut plus leur être offert et donné : donc elles font SANS jusqu’au bout.)

                    Reprenons notre exemple : maintenant, si lorsque l’offre vous est faite de vous offrir cette voiture ; et si parce que vous n’en avez jamais vue auparavant, ou parce qu’on ne vous en a peut-être jamais parlé avant ou qu’on vous en a dit du mal, vous REFUSEZ le cadeau qui vous est proposé, alors le résultat sera exactement le même pour vous, par rapport au but que vous auriez PU atteindre avec, si vous l’aviez accepté : c’est-à-dire que vous manquerez votre but par défaut d’un moyen adéquat pour l’atteindre. Franchement, que vous niiez l’existence des voitures, ou même seulement de leur utilité pour vous, et que vous en refusiez jusqu’à l’idée, ne les empêche pas d’exister, ni elles, ni votre but, ni le fait qu’en dépit de votre croyance, et même si elle est pour vous une certitude – il n’empêche qu’avec un véhicule, vous POURRIEZ mener à bien le projet que vous espérez, et que sans, vous ne le ferez pas… Car bien logiquement, quelle que soit la raison de votre refus, vous n’atteindrez pas le but possible, S’IL EST NECESSAIRE à celui-ci que vous possédiez et utilisiez quelque chose que vous n’avez pas – quelle que soit la raison de ce manque. Ainsi, cela est toute la différence entre « punition » et « conséquences ». Il n’y a pas de PUNITION de la part de Dieu – Il n’applique pas à proprement parler de CHATIMENT en envoyant les gens en « ENFER » : Il a posé Ses Conditions une fois pour toutes – dans les Religions et dans tout Son Univers – pour que l’Homme puisse Lui être RELIE, et en a instauré l’accès selon Ses Lois et Ses Préceptes, parmi lesquels L’ACCEPTATION de Lui, de Son EXISTENCE, est la première et va de soi, bien entendu, tout comme votre intention d’atteindre votre but va de soi pour pouvoir y parvenir. C’est l’absence ou l’inexistence de cette intention, qui déterminera en premier lieu si vous manquerez le but ou non. Dans le Christianisme et pour les Chrétiens – et les Juifs et Musulmans, ainsi que, à leurs manières, les autres religions – c’est l’UNION promise avec Dieu dans Son Monde de Paix et de Bonheur, loin des violences et des souffrances de celui-ci, qui motive, au mieux de leurs connaissances et de leur compréhension, leur acceptance des cultes et des rites religieux.

                    L’Invitation vous est faite à vous-aussi, comme à TOUT HOMME : soit vous prenez, soit vous laissez, pour quelque raison que ce soit, et qui vous appartient. Vous avez le droit de ne pas y croire, et de ne pas vous y engager ; vous avez le droit d’être sûr qu’un monde meilleur que celui-ci ne peut pas exister, et que ce monde et ses Sociétés s’avancent tout seuls, sans Dieu et sans Son « Prince de Paix » vers la paix, de toutes façons, grâce aux efforts de quelques hommes.. Dieu n’aura pas à vous « punir » : si vous ne voulez pas d’un autre, alors vous resterez dans ce monde-ci, et si vous pensez que c’est mieux, qu’il est plus sûr, et qu’il vous offre plus de garanties de Paix et de Bien-Etre que ne le pourrait un autre, que vous ne voyez pas, et dont vous n’avez aucune PREUVE qu’il existe, alors c’est ici que vous vivrez et continuerez d’évoluer au mieux, dans la suite du temps qui passe, avec le lot de connaissances naturelles que vous avez déjà, en continuant sur la lancée et dans la direction en laquelle il est engagé. Après tout, peut-être ceux qui y resteront aussi avec vous, ne voulant pas du Christ et de Son Pardon, peut-être pourront-ils, eux-aussi et mieux que Jésus, lui apporter la Paix et le Bonheur qui nous est promis dans le Sien. Allez savoir… Peut-être, en regardant de près ce monde-ci, y trouverez-vous la preuve que nul ne peut faire mieux que l’homme aujourd’hui, avec toutes les bonnes idées qu’il a sur la société et comment elle devrait être sans Dieu ; peut-être, et même forcément, avec tous les efforts fournis pour effacer les différences de l’humanité, on s’avance forcément, dans notre monde, vers une paix plus certaine, plus belle et plus durable que celle du monde encore par trop utopique des religions… Vous n’avez qu’à choisir, maintenant, et la suite que vous vivrez sera la conséquence logique et tout-à-fait NATURELLE de ce choix qui vous est présenté à nouveau chaque jour.

                    Avec mes meilleurs souhaits pour que, où qu’ils soient, vous trouviez la Paix et le Bonheur auxquels vous aspirez, je vous réitère mes très cordiales salutations. MME Jones.

                • ANTI FN says:

                  Mad Max, évitez de nommer dieu dans vos discours de haine et de xénophobie.

                  Les terroristes aussi prêchent leur dieu pour commettre des massacres

                  Vous ne valez pas mieux qu’eux !

                  Depuis quand dieu prône t il ces valeurs ?

                  Vous êtes la lie de la société, allez répandre votre haine en enfer

                • Mad-Max says:

                  Un beau tir groupé …
                  3 contre un(e) .
                  Ça ne vous interpelle toujours pas , votre rage concentrée comme un seul homme enragé !
                  Vous ne voyez toujours pas quel esprit vous dirige ?
                  St Joseph vous donne la preuve vivante de la lutte des âmes en ce bas – monde !!!
                  Il est le gardien de la Sainte et Unique Église , L’Eglise Catholique et Apostiolique de Jésus-Christ Sauveur du monde …
                  St Joseph Puissant Patron des cas difficiles voire « impossibles » merci de ton secours en toutes circonstances !

                  • ANTI FN says:

                    Non ça nous laisse un espoir : 2/3 des français ne voteront pas MLP. Du moins c’est ce que j’espère 🙂

                  • SANS SOUCHE says:

                    L’hostie a déjà été vite digérée Mad-Max? une gastro peut-être? On vous fait chier vraiment je crois bien! lol

                    Ne vous sentez pas attaqué, vous ne l’êtes pas, car vous êtes un modèle de paix de tolérance et d’amour pour votre prochain, n’est-ce pas? Vous êtes irréprochable et vos menaces et vos jurons d’hier ne sont que les délires de votre ivresse passagère.

                    Voyez vos prières ont été entendues, puisque je vous pardonne votre rage, vos jurons, vos menaces et vos mauvais sorts…

                    Comment ne pas vous accorder mon pardon, devant un malade comme vous, puisque ce n’est pas de votre faute.

                    Allez Mad-Max: La paix du Christ?

                    • Le Sommelier says:

                      « Toute parole qui sort des lèvres de l’homme est une affirmation de la divinité, même celle qui la maudit ou qui la nie. » – Donoso Cortès

                    • Mad-Max says:

                      La paix des hommes est toujours conditionnelle .
                      La Paix du Christ demande le repentir par la confession .
                      Apocalypse 1:4-5
                      Jean aux sept Eglises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est , qui était , et qui vient , et de la part des sept esprits qui sont devant son trône , et de la part de Jésus-Christ le témoin fidèle , le premier – né des morts , et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime , et qui nous a délivré de nos péchés par Son Sang …
                      Trésor de l’Ecriture

  5. ANTI FN says:

    Au bout d’une heure et demi de ce ramassis de d’idioties, pas étonnant que votre cerveau ne soit plus intègre. Mais en aviez vous un avant ?

    • Mad-Max says:

      Qui vous oblige ?
      Passer votre chemin , la toile est vaste …
      Ici vous êtes sur un fil brillant à tricoter en laines mérinos , alpaga , yak , cachemire …!

  6. ANTI FN says:

    complot complot complot complot lol

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com