Jeudi 9 avril, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont répondu dans toute la France à l’appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires contre la politique d’austérité et le retrait de la loi Macron. 

syndicats-1

En matinée des cortèges fournis ont défilé dans les principales villes de France avant que le cortège parisien ne s’élance en début d’après midi de la place d’Italie, avec comme mot d’ordre « Contre l’austérité et pour des politiques alternatives à celle du gouvernement et du Medef: Revalorisation des salaires, réduction du temps de travail, tout ce qui fait en sorte qu’on puisse développer l’emploi » selon le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez qui se tenait aux côté de son homologue de FO Jean-Claude Mailly qui lui regrette que « M. Gattaz ait plus l’oreille du gouvernement que les organisations syndicales« 

 syndicats-4

Dans le viseur des manifestants: La loi Macron passée en force par l’article 49-3 qui cristallise toutes les inquiétudes en matière de régression sociale et qui a déjà fait l’objet de fortes réactions de la part des professions réglementées tels les notaires, les huissiers ou les avocats. Ceux-ci allant jusqu’à descendre dans la rue en décembre dernier, ce qui était une première dans le milieu feutré des professions juridiques. Aujourd’hui c’est sur un autre volet de la loi qui entend réformer la justice des prud’homme, le travail de nuit, le travail du dimanche, la réforme de l’inspection du travail … que les manifestants tenaient à se faire entendre et dont le socialiste Gérard Filoche en a déjà décortiqué les principaux aspects il y a 2 mois en la qualifiant de pire loi que la gauche puisse proposer.

 syndicats-2

Ce gouvernement aura donc réussi en l’espace de 3 ans à mettre tour à tour la droite et la gauche dans la rue grâce à une politique qui applique des idées de gauche libertaire des valeurs et de droite libérale du travail, à l’inverse de toute logique de protection de ceux qui assurent la production, et de dévastation des valeurs familiales.

syndicats-3

Laissons la conclusion de la manifestation a un panneau de circulation sur le parcours, qui semble posséder plus de logique que tout le parti socialiste réuni.

syndicats-5

———————————————————

Affiche JA 2-2015

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Elieja says:

    « non à l’austérité » mékisoncon ces CGTistes, c’est un métier !
    Audiard les avait bien cernés.
    https://www.youtube.com/watch?v=HEZd4otId1s

  2. alsaco says:

    ils ont changé de secrétaire général, mais ils sont toujours aussi cons, que l’état arrête de leur donner le gros chèque chaque année, et vous verrez qu’ils vont fermer le grand moulin à parole

  3. Ayant assisté à Marseille au cortège ,je peux vous assurer qu’il n’était pas du tout fourni et plutôt comique quand s’éleva le fameux: »c’est nous les damnés de la terre  » déclamé à tue-tête par « l’animateur » et repris avec un entrain farouche par les quelques présents ce qui m’a fait penser in petto que si tous les damnés de la terre resemblaient à ceux que je voyais avec leur ventre rebondi,finalement sans que je m’en aperçove,la pauvreté avait bien été éradiquée de ce bas-monde!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com