Fidèles à la tradition, les nouveaux souverains de Belgique ont entamé leurs Joyeuses Entrées dans le pays à partir du mois de septembre et ce jusqu’au 15 octobre. Cette tradition date du Moyen Âge. C’est une sorte de présentation des nouveaux souverains. En Belgique, les Joyeuses Entrées ont lieu lors d’un nouveau règne mais aussi à l’occasion du mariage du roi ou du prince héritier. Philippe et Mathilde ont déjà effectué des Joyeuses Entrées lors de leur mariage en 1999. Dans le chef-lieu de chaque province, le Roi et la Reine rencontrent les autorités provinciales et les bourgmestres des communes de la province. Au programme de ces Joyeuses Entrées figurent également, à la demande du Roi et de la Reine, une visite à caractère social, culturel ou économique, un déjeuner de travail consacré à deux thématiques prioritaires pour la province et une promenade festive de rencontre avec la population.

le Roi Philippe et la Reine Mathilde à Louvain
le Roi Philippe et la Reine Mathilde à Louvain

Vendredi 6 septembre à Louvain (province du Brabant flamand) : les souverains se sont d’abord rendus à l’Hôtel de Ville et ont été accueillis par le gouverneur de la province et le bourgmestre de la ville, Louis Tobback. Tous les bourgmestres des communes étaient présents selon le souhait du Roi. Ils ont signé le livre d’or puis se sont rendus au centre culturel Het Pot pour une représentation donnée par de jeunes artistes louvanistes. Ils ont ensuite rejoints le Palais provincial pour un dîner de travail sur le thème de l’internationalisation du Brabant flamand. 5000 à 6000 personnes étaient présentes pour accueillir les souverains dans la rue. La Reine Mathilde a été très sollicitée. Quelques nationalistes flamands et antimonarchistes se sont invités à la fête.

 

 

 

les souverains caressant les fesses de la statue Maca
les souverains caressant les fesses de la statue Maca

Mardi 10 septembre à Wavre (Brabant wallon) : les souverains ont d’abord été reçus à l’Hôtel de Ville comme d’habitude où ils ont assisté à une petite réception retransmise sur écran géant. Après avoir signé le livre d’or, le couple royal s’est offert un bain de foule. A l’invitation du bourgmestre, ils sont allés caresser les fesses de la statue Maca, qui symbolise l’esprit frondeur et impertinent des Brabançons. Le Roi a serré la main de quelques anciens combattants. Peu après 13h, le couple s’est rendu l’Institut provincial d’enseignement secondaire (IPES) pour participer à un lunch de travail sur la cohésion sociale et le développement économique de la province. Plusieurs milliers de personnes se sont pressées dans les rues pour apercevoir leurs nouveaux souverains.

 

 

 

 

les souverains à Mons
les souverains à Mons

Mardi 17 septembre à Mons (Hainaut) : les souverains sont arrivés vers 11h au Palais provincial et ont été accueillis par le bourgmestre Elio Di Rupo (actuel 1er ministre). Après avoir signé le Livre d’or de la province, le couple royal s’est rendu à l’Hôtel de ville pour une réunion de travail consacrée à la culture dans le cadre de Mons 2015, suivie d’un lunch. Les souverains ont fait une brève apparition au balcon de l’Hôtel de ville avant de se voir présenter le Singe du Grand Grade, dont ils ont – tradition oblige – caressé la tête. Ils sont ensuite allés à la rencontre de la population parmi laquelle des anciens combattants, des monarchistes fervents et de nombreux écoliers. Ils ont quitté la ville vers 14h30.

 

 

 

le couple royal signant les livres d'or à Hasselt
le couple royal signant les livres d’or à Hasselt

Mardi 24 septembre à Hasselt (Limbourg) : le couple royal a été accueilli par le gouverneur de la province Herman Reynders. De nombreux limbourgeois célèbres étaient là. Les souverains se sont entretenus avec les travailleurs de l’usine Ford Genk qui vont sans doute perdre leur emploi suite à la fermeture de l’usine et ils ont rencontré huit représentants de l’usine et des entreprises sous-traitantes. Ils se sont ensuite rendus à la Oude Gevangenis (Vieille Prison) de Hasselt, occupée actuellement par la faculté de Droit de l’université de Hasselt. Le roi Philippe y a été nommé membre d’honneur du cercle estudiantin Miezerik, créé il y a 40 ans. Ils ont été accueillis par les présidents de tous les cercles estudiantins de l’université de Hasselt. Les souverains se sont rendus dans l’après-midi à l’Hôtel de Ville de Hasselt, après avoir participé à un lunch de travail à la résidence de fonction du gouverneur de la province. Aux marches de l’Hôtel de Ville, le couple royal a reçu des fleurs et des produits typiques de la région comme du spéculoos, du genièvre, du pâté et du pain. Ils se sont également laissés photographier aux côtés de Langeman, le géant symbole de la ville. Pour clore la Joyeuse entrée, Philippe et Mathilde se sont enfin rendus à pied à la Grand-Place pour un bain de foule final. Ils sont remontés en voiture vers 14h45 pour revenir à Bruxelles.

 

Les autres dates des Joyeuses Entrées :

Province de Namur (Namur) : mercredi 02 octobre

Province de Liège (Liège) : vendredi 11 octobre

Province de Flandre orientale (Gand) : mercredi 16 octobre

Province de Luxembourg (Arlon) : vendredi 18 octobre

Communauté germanophone (Eupen) : mercredi 23 octobre

Province de Flandre occidentale (Bruges) : vendredi 25 octobre

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com