gayet-hollandeL’actrice, et concubine du Président « normal »,  est la marraine d’une campagne pour lutter contre le machisme, mise en place par le gouvernement. « Rendre visible l’invisible ». C’est ainsi que Julie Gayet souhaite lutter contre le sexisme et pour cela elle n’hésite pas à rendre invisible des vérités qui nuisent à la « cause ».

Ce sont nos confrères de Minute qui ont mis en exergue deux mensonges sexistes de la pasionaria élizéenne :

« Dans un entretien à « Le Parisien-Magazine » du 9 septembre, elle a expliqué que la lutte pour le droit des femmes, elle a ça dans les gènes, en prenant comme référence son arrière-grand-mère, qui aurait été l’une des premières femmes médecins en France : « Elle a ouvert une voie puisqu’elles n’étaient que trois à cette époque. » Est-ce bien vrai ? Julie étant née en 1972, on peut estimer, en retenant une tranche générationnelle de 25 ans, que l’arrière-grand-mère est née vers 1900. Or à cette époque, d’après les archives de la faculté de médecine, il y avait déjà en France vingt-huit femmes diplômées de médecine. Alors à moins de prendre une machine à remonter dans le temps, mamie n’est pas dans le tiercé gagnant…

Mais il y a plus étonnant. Julie Gayet explique que son arrière- grand-mère n’ayant pas le droit d’ausculter les hommes nus (sic), elle s’est dirigée vers la recherche, avec un incroyable succès :

« C’est elle qui a inventé l’héparine [un anticoagulant, ndlr] ». Or tous les dictionnaires médicaux sont formels : l’héparine a été élaborée en 1916 aux Etats-Unis par deux hommes, Jay McLean et William H. Howell ! De petits mensonges pour enjoliver le passé, ce n’est pas la fin du monde. Mais quand on est la marraine d’une opération pour la promotion féminine et la lutte contre les préjugés sexistes, disons que ça la fout mâle… Tous les machos vont encore dire que les femmes sont d’adorables menteuses ! »

Mais mademoiselle Gayet n’est pas qu’une menteuse à la petite semaine, elle est aussi amatrice de sang et de bizarreries gores. Sa dernière production «  Grave », le film de Julia Ducournau qui décrit la conversion forcée d’une adolescente au cannibalisme, a entraîné des évanouissements en chaîne lors de sa projection au festival de Toronto. La jeune Garance Marillier y interprète une jeune végétarienne qui, lorsqu’elle intègre sa nouvelle école, est soumise à un bizutage à base de dégustation de viande humaine. « Ce petit gueuleton semble avoir laissé un goût amer au public, puisqu’une ambulance aurait été appelée afin d’évacuer trois spectateurs «qui se sentaient mal», selon Ryan Werner, du Hollywood Reporter ».(Figaro du 15/09/2016).

Lui, il est peut-être menteur et « normal », mais à l’évidence, elle, elle est surement menteuse et pas très « normale »

Ludovic CENSIER

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

17 commentaires

  1. " Pour le coup " says:

    Qui se ressemble s’assemble .
    Dit moi qui tu fréquentes , je te dirai qui tu es .
    On ressemble à ceux que l’on fréquente .
    On ressemble à la vie qu’on a mené .
    Etc …
    Pour leurrer le monde , ressemble au monde ; ressemble à l’innocente fleur , mais sois le serpent qu’elle cache .
    William Shakespeare .

  2. « C’est elle qui a inventé l’héparine [un anticoagulant, ndlr] ». Or tous les dictionnaires médicaux sont formels : l’héparine a été élaborée en 1916 aux Etats-Unis par deux hommes, Jay McLean et William H. Howell ! »

    Et si c’était les dicos qui mentaient ??

    • Philibert says:

      On a déjà assez de difficulté à faire comprendre comment les livres d’histoires en France et plus largement en Occident mentent pour faire passer pour des anges tous les Nazis qui sont en train de détruire nos pays en faisant passer les Chrétiens pour des Nazis (un comble!), mais vous il faut en plus que vous mettiez les pieds dans le plat et que vous veniez nous les casser avec vos dicos qui mentiraient simplement pour le détriment de la grand-mère de Gayet…

      Soit vous avez un commencement de preuve qu’il y aurait un mensonge sur les dicos pour la grand-mère à l’autre, soit vous essayez de ne pas nous faire perdre du temps à vous répondre et à tirer une balle contre votre soi-disant camp avec un commentaire aussi bête….

      Et c’est de la charité de ma part de vous le dire ainsi, croyez moi…

      • Les détournements d’inventions, ça existe, renseignez-vous.

        Mon camp est uniquement celui de la vérité, où qu’elle se trouve.
        Les dictionnaires médicaux disent que ces deux hommes ont inventé l’héparine, pourquoi pas ? Mais il se peut que ce soit la grand mère Gayet qui l’ait inventée avant, et qui n’avait pas les moyens de financer son invention. L’argent résout beaucoup de choses dans les inventions ou les découvertes, même scientifiques.
        Certains ont aussi essayé de détourner à leurs profits la découverte du professeur Lejeune concernant le chromosome coupable de la trisomie 21. Pour certains, c’est encore une question ouverte.
        J’ai donc posé une question normale, et elle a un sens, que cela vous plaise ou non.

  3. Michelyne says:

    Dieu dit qu’IL envoie une puissance d’égarement……..pas à peu près!

  4. martin bruno says:

    on est en plein satanisme

  5. cela ne m’étonne guère..

  6. Ce genre de film pour tordus devrait être interdit, pas étonnant qu’ il y ait tant d’ abrutis dans notre société décadente !!!!

  7. Comme au lit elle simule ! … l’amour de ces gens à la couleur du pouvoir (temporel ….) et de l’argent !…

  8. trop-bon says:

    Une narcissique de plus qui a vendu son âme au Diable qui la hait d’une force qu’elle ne soupçonne même pas …comme tous ceux et celles qui ont fait allégeance avec le grand Fourchu .

  9. Bof ! aucun intérêt pour moi cette bonne femme ……à moins que des subsides de l ‘ETAT ne grossisse son compte, que Gras du Bide 1er doit approvisionner! et puis , qui se ressemble s’ assemble ; Mou du Bide et sa donzelle : à jeter.

  10. Jean-Pierre Dickes says:

    Cette femme dit n’importe quoi. ma mère le Dr Dickès Mahieu a passé sa thèse de doctorat en médecine en 1930 et la marraine de mon frère le Dr Jaillette Aubrun a passé sa thèse en 1920

  11. Je ne suis guère étonné du fonctionnement de cette petite fille archi-pistonnée née avec une cuillère en or (pour rester poli) dans la bouche, incapable de faire et de créer quelque chose par elle-même en partant de zéro…
    C’est juste une profiteuse et une parasite et j’ai beaucoup plus de respect pour les dames du bois de Boulogne que pour ce genre d’énergumène qui est de même niveau que le traître et le vendu à l’islam qui se trouve à l’Élysée…

  12. john azul says:

    Julie Gayet, féministe…?
    Etre femme du président, dans la monarchie républicaine, au moins cela a du sens et donne a la femme un rang, qui est de lui même une stature que tout le monde respect. A la franc-maçonnerie républicaine, cela se dénomme comme: première Dame.

    Les deux pires quinquennats de cette cinquième république, Sarkozy et Hollande, ont été les pires en se qui concerne le respect et la considération de la femme.
    L’un se référent a une certaine chrétienté, que l’exemplarité de sa vie trahie. Divorce d’une femme, pour convoité l’épouse d’un autre homme , puis quitté lamentablement, comme on se décharge d’un poids pesant, au moment de son intronisation. Et qui tel un lapin duracell rebondi chez Disney, avec lapine (au sens figuré et vrai – que Dieu me pardonne pour ce qui pourrai s’apparenté a un jugement) et un gosse sur les épaule.
    Alors que BidonMou, après une bataille acharné avec sa concubine républicaine et tribainne, afin de déterminé qui pourra de l’un ou de l’une porté la culotte nationale des Sans Culottes, se sépare de celle qui lui servi de GPA officiel, pour aller avec une SDF du cœur, de peur de tomber dans une certaine précarité dans la pratique sexuel. Et qu’il fini par abandonner comme une vieille chaussette puante, avec toute la lâcheté qu’un féministe dans l’âme et fumiste dans la pratique, en s’enfuyant en scouteur dans les pénombre ruelles de paname tel un voleurs casqué!
    Que sa soit Madame Mitterrand ou Madame Chirac, toutes deux dans des styles différents mais qui correspond a leurs personnalités, avez de l’allures et une stature qui imposé le respect. La condition féminine etait bien plus meilleurs, que les impostures suivantes qui n’est pas sans rappelé l’état de déliquescence de la France

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com