FLASH-INFO : Selon Igor Strelkov l’armée de la Novorossia est passée à la contre-offensive et marque des points sur l’axe sud

Le mot inscrit sur l’affiche de la Novorossiya, ci-dessus: « pobieda » signifie « Victoire! » 

Les forces centrales d’Ukraine ont annoncé avoir lancé « une offensive de grande ampleur » contre « les séparatistes » dans le Donbass, contre l’aéroport de Donetsk notamment, la nuit dernière. En fait les troupes du pouvoir central d’Ukraine avaient été définitivement chassées de l’aéroport avant-hier, avec de lourdes pertes militaires. C’est sans doute pourquoi Kiev a décidé de contre-attaquer. Mais après deux assauts cette nuit et ce matin dimanche, elles ont de nouveau été repoussées de l’aéroport qui semble solidement tenu par les forces novorusses. Pour se venger les troupes de la junte ont reporté leurs attaques contre les cibles civiles de la ville de Donetsk et de Gorlovka,  occasionnant de nombreuses victimes dans la population et de gros dégâts matériels. Les deux villes ont déjà payé un très lourd tribut en vies humaines; les habitants sont persuadés que la volonté de Kiev est de les exterminer. Cela semble bien être le cas, mais eux sont tout autant déterminés à lutter pour leur liberté.  [Vidéo-témoignages à Makeïevka en fin d’article]

 « Pobieda! » Victoire!

Victoire pour la prise de l’aéroport. Le 14 janvier dernier, l’ex-ministre charismatique de la Défense de la République Populaire de Donetsk, Igor Strelkov avait annoncé: «Selon les informations reçues, les FAN (partisans de Nouvelle Russie) sont passées à l’offensive sur le tronçon sud du front. Avec succès. » C’était peu avant la victoire finale sur l’aéroport.

L’offensive de grande ampleur annoncée par Kiev cette nuit est donc la réponse à cette défaite.

Les accords de paix sont de nouveau caduques et n’ont tenu que fort peu de temps. La technique de terrorisme sur la population du Donbass, qui avait été annoncée par Porochenko, le président ukrainien, ne fait que renforcer la détermination des habitants à rester définitivement séparés de l’Ukraine.

« L’OSCE a invité la République populaire de Lougansk à prendre part à une rencontre au format de Minsk. Comme nous voulons réellement mettre un terme aux hostilités, rétablir la paix dans notre région et éviter des victimes inutiles, nous – les représentants des républiques de Donetsk et de Lougansk – sommes partis pour Minsk immédiatement après avoir reçu les invitations. Or, le représentant de Kiev a préféré ne pas se déplacer, ce qui montre une fois de plus que l’Ukraine n’a pas besoin de cessez-le-feu », a indiqué M. Kariakine cité par le Centre d’information de Lougansk.

Le groupe de contact comprenant l’ambassadeur de Russie à Kiev Mikhaïl Zourabov, l’ex-président ukrainien Leonid Koutchma et l’envoyée spéciale de l’OSCE, la diplomate suisse Heidi Tagliavini, devait rencontrer vendredi les représentants des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

Cependant, le porte-parole du ministère biélorusse des Affaires étrangères Dmitri Mirontchik a fait savoir jeudi que cette rencontre n’aurait pas lieu en raison du refus du représentant ukrainien de se rendre à Minsk.

RIA Novosti

“les choses se déroulent suivant le plan initial”

Selon Pavel Yourievitch Goubarev, l’un des chefs politique de Donetsk

” La chose la plus terrible pour moi serait de voir ma région, mon Donbass libre, tête de pont de la Novorussie, réintégrer l’Ukraine de nouveau. Du point de vue politique, je le prendrai pour une défaite. Évidemment, ce ne serait pas uniquement une défaite personnelle, mais ce serait pour moi un coup extrêmement dur”, a-t-il déclaré lors de son interview à “Russkaïa Sila” (la Force Russe).

Goubarev a dit rejeter catégoriquement la solution de l’autonomie. Selon lui, ce serait un “désastre”. “Lorsqu’en 1991 l’Ukraine a proclamé son indépendance, le Sud-Est a été contraint de l’intégrer”, contre son gré.

Par ailleurs, Goubarev a déclaré qu’ il n’y avait pas, pour le moment, de raisons de s’inquiéter, “les choses se déroulent suivant le plan initial”.

“Pour l’instant je ne remarque pas de signes suivant lesquels on aurait décidé d’enterrer le projet de la Novorossiya. Je vois le contraire, tout se déroule exactement comme il faut, comme cela devrait être dans l’idéal. Évidemment, pas assez vite. Évidemment, pas sans entraves. Par endroits les choses piétinent, par endroits les oligarques tentent de prendre leur revanche. Mais c’est un processus naturel”, a déclaré Goubarev.

“La Novorussie c’est le projet de milliers des gens. Je dirai même de dizaines de milliers. Aujourd’hui on peut même l’appeler l’idée nationale. La Novorussiya c’est la Nouvelle Russie!”, -a-t-il conclu.

Source : RusDialog.ru et Novorossia Today

 

Djihadistes Tchétchènes de Kiev

Ci-dessus photo du bataillon islamiste tchétchène « Doubaïev » dirigé par le commandant Munayev. Ce bataillon composé d’islamistes techètchènes, se bat pour le régime de Kiev. C’est l’illustration de la collusion entre la junte proeuropéenne de Kiev et l’islamisme international. Ce sont des recrues du même acabit que les Kouachi ou les Koulibaly. Ce sont ceux qui tentent régulièrement de déstabiliser de l’intérieur la Russie en Tchétchénie, des terroristes islamistes qui durant la guerre civile de Tchétchénie étaient formés, armés et encouragés par l’Occident, des opposants modérés façon Occident, à la Russie, comme le sont ceux du Moyen Orient actuellement formés par les USA contre la Syrie et son président Bachar el Assad. (Source)

Makeïevka le 12 janvier 2015: « Pendant les bombardements je récite le Notre Père »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. Si Media Press Info était objectif il nous montrerait aussi les bataillons djihadistes tchétchènes de Kadirov soutiens indéfectibles des russes et de son orthodoxie complaisante.

    • Tchetnik says:

      L’objectivité n’existe pas et n’a jamais existé.

      Il est en revanche souhaitable qu’il y ait honnêteté intellectuelle.

      Et commettre les pires crimes de guerre sous couvert de « liberté », et de « démocratie » tout en prônant un nationalisme artificiel, protégés par les Banksters Américains, au nom d’un pays qui relève pas précisément de l' »honnêteté intellectuelle ». Refuser de regarder la situation en face non plus.

  2. Tchetnik says:

    L’Armée Impérial Russe a toujours eu des unités musulmans. L’un des derniers généraux à être restés fidèles au Tsar était justement Hussein Ali du Nakhitchevan.

    Pour l' »orthodoxie complaisante », je suppose que tu parles de la prise d Kazan en 1552, des batailles de Tchesmé en 1774, de la guerre de 1877 et de Plevna, de Navarin, de Sinope…En revanche, il y aurait beaucoup à dire sur le comportement d certains « ukrainiens » qui ont toujours, au point que leur drapeau n’est jamais qu’une ressucée des couleurs Suédoises et que leurs chefs furent tous francmacs…

    • Si Médias Press info avait de l’honnêteté intellectuelle elle nous montrerait également les bataillons de tchétchènes de Kadirov soutiens des néo staliniens du Donbass et des orthodoxes dégénérés et complaisants envers les mahométants qui submergeront un jour la Russie moribonde et matérialiste. Je pense Tchetnik que tu n’est jamais sorti de Moscou ou de Leningrad. Slava Oukraïna.

      • Les tchètchènes qui soutiennent le Donbass n’ont rien à voir avec ceux qui sont formés par les occidentaux pour déstabiliser la Russie en Tchétchénie. Ils sont même leurs adversaires. Les tchètchènes de Kadirov sont ceux qui sont contre le terrorisme.

        • Va en tchétchénie et dis-moi ce que tu vois: un nouvel état musulman finançé par Poutine. Je t’invite aussi sur le front ukrainien à Donetsk, tu y entendras « Allah akbar », contre l’Ukraine.

      • Tchetnik says:

        Les Tchétchènes de Kadyrov sont en fait semblables à ceux qui ont toujours combattu dans l’Armée Impériale Russe, fils. Comme je te l’ai expliqué, il y a toujours eu des musulmans dans cette armée, et la Russie Impériale a certainement été bien moins « submergée » que la Ruthénie Polonaise ou Lithuanienne. Rien à voir avec les mahos qui sont financés par tes copains Rotschild qui financent aussi ton « nationalisme » artificiel et maçonnique.

        Étrange de voir des « ukrainiens » parler de se faire submerger quand ils ont complaisamment ouvert les portes aux polonais, aux Allemands et maintenant aux Banksters Jew-yorkais et à leurs laquais US…L’Ukraine a tellement été flirteuse avec l’Étranger que les couleurs de son drapeau ne sont qu’une reprise de celles du drapeau Suédois d l’époque de Charles XII (1748-1718), quand il combattait Pierre Ier, que ses nationalistes sont franc maçons et que Skoropadski ne put tenir que comme marionnette Allemande…

        «  »la Russie moribonde et matérialiste » »

        -…mais qui est en même temps d’une « orthodoxie complaisante »…Les contradictions ne t’effraient pas, tchado.

        « néo staliniens du Donbass et des orthodoxes dégénérés  »

        -C’est sûr que les Saintes Faces et les drapeaux de l’époque d’Alexandre III (tu sacrifieras une poule à Wiki) sont très « néostaliniens ». En même temps, une Orthodoxie qui est passée de quelques centaines de milliers de personnes à plusieurs millions (et qui est aussi la foi de la majorité des « ukrainiens », je te le rappelle) est on ne peut plus en bonne santé…

        «  »Je pense Tchetnik que tu n’est jamais sorti de Moscou ou de Leningrad. Slava Oukraïna. » »

        -Rassure-toi, brate, je connais un très large spectre de la Russie, y compris Kiev du reste, ville où personne ne parle ukrainien, mais où on n’a jamais parlé que le russe.

        Dis-moi, fils: Parles-tu « ukrainien »?

        Ce serait intéressant de le savoir car la plupart des politiciens « ukrainiens » ne le parlent manifestement pas comme langue maternelle. Entre eux, ils parlent russe et quand tu écoutes des émissions radio en clair des forces armées (soudards serait un terme plus juste) « ukrainiennes », on n’entend que du russe…

        Il va te falloir apprendre ton dialecte, tchado.

        S’Bogom!

  3. l’oracle Tchetnik a parlé. Sort de ta tanière petit, nous ne sommes plus au 18ème siècle, et nous n’avons certainement pas les mêmes valeurs. L’orthodoxie russe n’est qu’une façade tu le sais, une église nationale à la chinoise en quelque sorte.
    Un assassin du Donbass derrière la Sainte Face reste un assassin.
    Pour la lange ukrainienne, ma foi, l’Ukraine semble libre maintenant de la parler puisqu’on l’a empêcher pendant des siècles.

    • Tchetnik says:

      «  »Sort de ta tanière petit, nous ne sommes plus au 18ème siècle, et nous n’avons certainement pas les mêmes valeurs. «  »

      -En effet, je confirme.

      Le problème de vous autres « ukrainiens » étant que vous N’êtes même pas bloqués au XVIIIième siècle mais dans une campagne paysanne profonde entre quelques chemises brodées et quelques graines d tournesol chiquées. Pas de quoi faire une nation avec ça, surtout quand on parle ou Russe ou Polonais, fils.

      Mais cci dit, je vois mal comment tu peux d’un côté te réclamer d’un « Histoire » manifestement bidonnée pour ensuite dire « on n’est plus au XVIIIième siècle…Double standard? Schizophrénie? Mon cul sur la commode? ou plus simplement l’aveu que l' »Ukraine » n’est en aucun cas une nation « historique »?

      «  » L’orthodoxie russe n’est qu’une façade tu le sais, une église nationale à la chinoise en quelque sorte. » »

      -C’est un peu plus compliqué que ça en l’occurrence, que ce soit spirituellement ou culturellement. Mais, tchado, j’aimerais savoir beaucoup d’où te vint ta connaissance de ce que tu appelles l' »orthodoxie Russe ». De « Libération »?

      «  »Un assassin du Donbass derrière la Sainte Face reste un assassin. » »

      -Mais une Sainte Face n’a rien de bolchevik, goluboi.

      Surtout que les assassins au Donbass actuellement son bel et bien derrière tes couleurs suédoises et les insignes de l’UPA…Ton discours avec tes mots de « dégénéré », « congénital » fleure bon l’amour et la sympathie du reste. Difficile de te faire passer pour un humaniste après.

      A moins que c ne soit pas des lunettes qu’il te faille mais un microscope, pour voir la réalité en face…

      Je t’ai d’ailleurs fourni quelques échantillons d’éléments historiques sur ton pseudo-« nationalisme ». Que tu ne les ai pas relevés est emblématique, brate.

      «  »Pour la lange ukrainienne, ma foi, l’Ukraine semble libre maintenant de la parler puisqu’on l’a empêcher pendant des siècles » »

      -Natürlich, tchado.

      L' »ukrainien » n’a jamais été ostracisé « pendant des siècles. Il es simplement un dialecte paysan que seuls quelques pégus des provinces occidentales ont jamais parlé, comme le Svytsdusk en Suisse. C n’a jamais été une langue. Les gens parlaient ou l russe, ou l’allemand, ou le polonais.

      En l’occurrence, la langue de p..te pour vous autres, c fut manifestement plutôt l’allemand…pour tes copains Skoropadski, UPA et consort…
      Simplement, à part Chevtchenko, l' »ukraine » n’a aucun écrivain, aucun artiste…tous sont russes et parlent le russe. Ca peut te donner des douleurs annales de le reconnaitre mais c’est comme ça.
      Les « nationalistes » (sic) « ukrainiens » (resic) n’ont strictement rien construit du pays qu’ils prétendent diriger, pays qui n’a jamais existé que sous quelques francmacs en 1919-1920, du reste. Il y a plus d’écrivains Africains qu' »ukrainiens » (et Dieu sait si je tiens l’Afrique en piètre estime…).

      Mais merci pour ta franchise, camarade. Tu viens de m’avouer que tu ne parlais donc pas un mot d' »ukrainien », langue à 80 pour cent identique au russe du reste. Je suppose donc que tu ne dois pas comprendre le russe non plus que donc tu ne connais rien à ton sujet.

      Étudie-le et reviens nous voir, car là, tu n’es pas au niveau.

      Pomaze Bog, Tchado.

  4. pour Tchetnik, je clos le débat. Salut

  5. un débat passionnant. Tchetnik gagne par la densité de son vomi.

  6. Tchetnik et Lou sont les mêmes agents. Ils pratiquent sur ce site la censure et l’auto-congratulation. Captures d’écran révélatrices de la supercherie.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com