Ukraine : Les combats ont repris dans l’Est après l’élection de Porochenko

Espionnage d’un ONG américaine

Les autorités des républiques de Nouvelle Russie ont expulsé l’ ONG humanitaire Internationale américaine, Rescue Committee (IRC),  en raison de ses activités d’espionnage au profit du régime fantoche de Kiev. Cela alors que l’on sait que trois ministères-clefs du gouvernement prétendument ukrainien sont occupés par des personnes imposées par Washington, dont deux sont de nationalité américaine et que l’armée ukrainienne est encadrée par les forces américaines.. 

Selon les insurgés, les membres de l’IRC opéraient dans des régions attenantes à la ligne de front où ils recueillaient des informations sur les forces armées de la république. 
« Ils affirment que leur mission consistait à aider les femmes victimes de violences et éprouvant un stress post-traumatique. » (Source)
C’est bien connu que les ONG humanitaires sont truffées d’espions. Cela n’a pas échappé aux autorités de la République de Donetsk;  du matériel d’écoute électronique a été découvert dans les bureaux de l’organisation qui n’opérait étrangement que sur la ligne de front. 
.
De l’ONU à l’OTAN ?
.

Alors que le pouvopir fantoche de Kiev tente d’obtenir une intervention de l’OTAN dans le Donbass, Washington aimerait bien faire intervenir directement les troupes de l’OTAN, mais l’Ukraine n’en fait pas partie et les autres membres de l’Alliance ne sont pas tous favorables. Pour pouvoir intervenir l’idéal serait donc un mandat de l’ONU, afin que l’intervention se fasse sous le couvert de casques bleus.

Mais la Russie, membre permanent  de l’ONU opposerait son véto; elle a affirmé refuser l’intervention de casques bleus sans le consentement de toutes les parties impliquées dans ce conflit. Or, le régime de Kiev refuse le droit de cité à la Nouvelle Russie. Le régime de Porochenko n’a pas même rétabli les versements de retraites et l’accès au comptes bancaires aux habitants du Donbass, contrairement à ses engagements de Minsk. Les vassaux européens des Américains font donc le forcing pour impliquer  l’Alliance atlantique (OTAN) dans ce conflit, et l’étendre de facto à l’ensemble de la région. C’est la raison de l’action des « instructeurs » américains, polonais, canadiens, britanniques et même géorgiens débarqués sur le sol ukrainien.

La sodatesque américaine dans ses œuvres 

Afin de ne pas renier la formation des USA qui s’est établi sur le plus grand génocide de tous les temps, les instructeurs de la 173e brigade de parachutistes US qui œuvrent en Ukraine se sont illustrés dans une discothèque de Lviv (Galicie) en la saccageant, ivres et arrogants, en molestant les clients et les injuriant. Porochenko, récemment reçu à l’Elysée, qualifiait d’ «expérience inestimable» la présence de la soldatesque étatsunienne, à leur arrivée. Les habitants de Lviv auront apprécié. (Voir ci-dessous vidéo d’une manifestation pro-Novorossiya à Paris avec arrestations arbitraires)

Pendant ce temps, dans la région de Donetsk, un groupe de saboteurs a été arrêté par les forces spéciales de la République.

Situation en Ukraine

Cliquez pour agrandir la carte de la situation militaire sur la ligne de front. Forte augmentation des actions des groupes tactiques mécanisés des forces de Kiev.

Sur le terrain les combats se poursuivent, avec moins d’intensité, mais sans discontinuer. Des volontaires français tiennent toujours les positions à Zaichenko, au nord de Chirokino avec l’appui de combattants du bataillon « Sparta ». Ce village se trouve sur une route stratégique reliant Marioupol à Telmanovo. (Voir vidéo ci-dessous)

Pravyi sektor

Le féroce bataillon « Azov » des troupes kiéviennes  n’est pas présent que sur Chirokino, une partie se serait même « perdue » en Crimée où un paramilitaire néonazi de ce « bataillon » vient d’être arrêté et incarcéré, fortement soupçonné d’être impliqué dans l’incendie de la mosquée « Choukourcha » à Simferopol et de d’une tentative d’attentat contre les locaux du parquet de Crimée.  Les provocations pour semer la zizanie en Russie entre les différentes composantes religieuses des républiques, ne se relâchent pas, de la part des vassaux américains. 

Arrestations arbitraires des opposants

De son côté, le régime totalitaire de Kiev multiplie les arrestations et les violences à l’encontre de l’opposition. Les nervis de Praviy Sektor s’en sont pris au conseil municipal de la ville de Berdyansk, près de Marioupol. Ils sont rentrés  en armes, exigeant qu’on leur livre les élus qui avaient voté pour la démission du maire de la ville mis en place sans élection par le régime de Kiev au printemps dernier.

A un an de la commémoration du massacre d’Odessa au cours duquel une centaine d’opposants ont été volontairement brûlés vifs par les groupes néonazie de soutien au régime,  les rafles se multiplient. Dans la matinée du 1er mai, sans doute pour commémorer ce massacre qui a eu lieu dans le bâtiment des syndicats, un détachement spécial des unités Alpha provenant d’autres régions d’Ukraine, arrivé dans des véhicules blindés fournis par les USA, appuyé par des paramilitaires de la Garde nationale et encadrés de « contractors » anglophones, ont bouclé plusieurs quartiers de la ville et raflé plusieurs dizaines de civils. Cette  opération  fait suite aux précédentes arrestations arbitraires de ces derniers jours. En effet, le mercredi 29 avril, le SBU avait arrêté et incarcéré Anton Buzila Davidchenko, le dirigeant de l’Assemblée populaire de Bessarabie, avec une douze autres personnes. Cette « Assemblée populaire de Bessarabie » est accusée d’avoir été précédemment le groupe des « Orthodoxes cosaques », accusé de sabotage dans le but de séparer la ville du pays. (source).

Des accusations non vérifiées qui permettent au régime de Kiev de neutraliser toute opposition, alors que le maire de la ville d’Odessa avait transmis une demande officielle et pacifique au pouvoir de Kiev, d’autonomie pour sa ville, en septembre 2014.

« Grosse erreur du régime de Kiev qui agresse ainsi cette région ethnique du sud de l’ex-Ukraine qui s’étend entre Odessa et le Pridnestrovie (Transnistrie) et a refusé à 90% la mobilisation forcée », « C’est une région où la tendance séparatiste s’affirme, renforcée par la présence de communautés russes, bulgares, roumaines et gagaouzes en désaccord avec Kiev et qui marquent leur solidarité avec le Donbass. On y signale depuis peu des groupes de partisans. L’Assemblée populaire de Bessarabie proclamée récemment à Odessa fait peur à Kiev. », souligne sur sa page Facebook le géopolitologue Yves Bataille. 

A quoi servent les rapports du Conseil de l’Europe contre la torture ?

Le Comité du Conseil de l’Europe pour la prévention de la torture  qui avait déjà publié un rapport sur des cas de tortures par les agents du Service ukrainien de sécurité lors de « l’opération spéciale » menée dans l’est du pays, a menacé de sanctionner la police politique du régime (SBU) et les forces armées du pays pour les traitements inhumains et dégradants infligés à l’encontre des prisonniers du Donbass.   Les cas de torture et de mauvais traitements de détenus civils et militaires ont été décuplés depuis un an dans l’Ukraine sous autorité de Porochenko. Les victimes sont des opposants et des soldats indépendantistes, mais également de simples civils capturés au gré de rafles arbitraires pour faire pression sur les familles, sans que ces alertes n’aient été suivies de la moindre indignation de la part des habituelles bonnes consciences auto-proclamées…

Combats à Chirokino, village balnéaire, vu du côté d’une unité de djihadistes tchétchènes « Cheikh Mansour » intégrée à une compagnie  de Praviy Sektor. Le Secteur droit, qui s’est très souvent affiché comme néonazi et dont des membres ont été ou font partie du gouvernement de Porochenko.

Arrestations illégales à Paris de manifestants contre Porochenko

Mercredi 22 avril, alors que Petro Porochenko était en visite en France, Bruno, militant en faveur des Républiques Populaires du Donbass, a décidé de réaliser quelques graffitis sur la route longeant l’ambassade d’Ukraine à Paris, avant de chanter la Marseillaise puis l’hymne russe sous leurs fenêtres. Une action, certes pacifique mais qui n’a pas plu à l’ambassade qui s’est empressée de prévenir les autorités.
Les forces de police ont, dès leur arrivée, procédé à l’arrestation de trois partisans des séparatistes, avant de réserver le même sort au journaliste de l’Agence Info Libre présent sur place. Transportés sirènes hurlantes jusqu’au commissariat du 7e où nous avons attendus menottés à un banc la confirmation que cette arrestation était illégale et ne pouvait donc aboutir sur une garde à vue. Nous avons été convoqués le lendemain afin de répondre aux questions des autorités. Aucune suite ne semble être envisagée. (Source)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Les « Droits de l’Homme », fond de commerce le plus hypocrite inventé depuis Voltaire…

    Les mêmes « démocrates » qui ont financé Lénine et Hitler.

    Nicolas Ier cravate 5 décabristes, il st un « sanguinaire », la IIème république fusille 6000 personnes, elle st un régime de « liberté et de tolérance ». Cherchez l’erreur.

  2. Eric says:

    Si la France était une démocratie au lieu d’être une république l’ambassadeur d’Ukraine aurait été expulsé et les relations diplomatiques entre la France et l’Ukraine supprimées.

  3. Volodymir Bellovak says:

    Toujours la meme intox sur M-P-I, toujours les memes échos de la propagande poutinienne, toujours le meme manichéisme, toujours les memes infos outrancières et mensongères relayées sans preuve ni vérification…; on croirait lire du Mélanchon…C’est tout simplement lamentable et écoeurant ! Honte aux pseudo cathos et aux pseudo patriotes qui diffusent ce genre de mensonges et de calomnies, honte et déshonneur à eux ! Pour ceux qui n’ont pas perdu mémoire, objectivité sens critique, ou seulement esprit de curiosité et gout d’apprendre, rendez-vous sur « lavoixdelukraine » et sur « france-ukraine-solidarité ». Pour les catholiques et patriotes ukrainiens, pour l’Europe européenne et chrétienne des nations , contre l’impérialisme néo-soviétique et oligarchique « eurasiste » de la Russie de Poutine ! Slava ukrayna !

  4. Jaguar says:

    t’as oublié, Vive Kolomoisky, les femens, les cyborgs, BHL, l’Otan et Obama…

    • Volodymir Bellovak says:

      Désolant que vous n’ayez toujours rien compris ! Toujours les memes arguments bidons ! La France aussi est dans de trés mauvaises mains; doit-on souhaiter sa disparition pour autant, ou nier jusqu’à son existence meme, comme Poutine et ses amis le font vis-à-vis de l’Ukraine ?! La France se réduit-elle à Hollande, Valls, BHL, Taubira, et Charlie-Hebdo ? Tous les peuples ont leurs brebis galeuses et leurs parasites ! Il serait temps mesdames et messieurs les russophiles, les poutinolatres, et autres anti-« judéo-américains » obséssionnels de rendre justice à l’Ukraine et de reconnaitre enfin son identité unique et son droit à posséder un état indépendant et souverain; tout le reste tient de la propagande russe quelque soit l’avis que, par ailleurs, l’on peut porter sur le gouvernement ukrainien actuel. A ma connaissance Pravi Sektor n’a aucun lien avec les femens. C’est d’ailleurs depuis la France que ces dernières agissent en toute impunité…Alors assez de confusions, ne mélangez pas tout ! Soyez aussi plus objectifs et prudents avec Poutine; lui aussi entretient de bonnes relations avec certains oligarques et avec Israel…Mais je ne veux plus perdre mon temps : à quoi cela sert-il de vouloir faire boire des anes qui n’ont pas soif ?…

      • Tchetnik says:

        «  »Désolant que vous n’ayez toujours rien compris ! Toujours les memes arguments bidons ! » »

        -Plutôt des arguments bel et bien réels, qui manifestement dérangent au point que vous ne pouvez que tenter de les nier en bloc en espérant qu’ils disparaitront d’eux-mêmes.

        «  » A ma connaissance Pravi Sektor n’a aucun lien avec les femens. » »

        -Ja natürlich.

        Rappelons que l’une des fondatrices des FEMEN, Oksana Chatchko, fit partie des KOMSOMOL à un haut niveau (pas seulement une scout) et que Anna Hutsol, l’une des principales figures de proue et Viktor Svyatski se sont rencontrés au « cercle de rue marxiste » sous les auspices d’Olga Ugrak, alors membre et candidate du parti Communiste. Après la déroute électorale de ce parti, les mêmes se retrouvent à la formation nationaliste « Grande Ukraine » en 2006. On les voit ensuite avec un certain Bogdan Titsky, chef du Comité Noir, et s’afficher ensuite avec les partis Svoboda et UNA-UNSO, parti ultra racialiste « ukrainien » bien connu, avec son culte de bandera. Anna Hutsol a pour finir été l’invitée de l’ »open World leadership Institute », dont elle est considérée comme « alumna (son nom est clairement mentionné dans le rapport Annuel 2008 de cette organisation dépendante du Congrès US et dirigée par James hadley Billington, membre du Council for Foreign Relations….

        «  »ou nier jusqu’à son existence meme, » »

        -Difficile de nier l’existence d’un pays qui n’a jamais existé.

        «  »Tous les peuples ont leurs brebis galeuses et leurs parasites ! » »

        -En effet, mais dans le cas d’un peuple qui n’exitse pas, on obtient avec Petlioura, Skoropadski, Bandera et consort, une grande proportion de tueurs et de Francmacs, ce qui devrait quand même interpeler.

        «  »Soyez aussi plus objectifs et prudents avec Poutine; lui aussi entretient de bonnes relations avec certains oligarques et avec Israel » »

        -Tellement qu’il en a collé quelques uns en zonzon, ce que les médias juifs occidentaux lui reprochent d’ailleurs, et que tous les lobbies pro-juifs lui tombent dessus…En effet, il cache bien son jeu 🙂

  5. Volodymir Bellovak says:

    Je ne nie pas tout, par exemple la forte implication américaine dans cette histoire.
    Que certaines membres des femens, qui se revendiquent toujours du communisme, aient tenté d’infiltrer certaines organisations de la mouvance nationaliste ukrainienne ne prouve rien, bien au contraire, c’est assez classique ! ( passer d’un mouvement marxiste à un nationaliste trés anti-communiste ne vous semble pas louche ? ), d’ailleurs PRAVI SEKTOR n’est pas en cause ici. Je vous rappelle que les femens ont été poursuivies en Ukraine pour avoir scié un calvaire commémorant l' »Holodomor » ( que vous niez peut-etre aussi en bon « négationiste »? )…
    Il est curieux qu’il ne soit jamais question ici de la position de l’Eglise gréco-catholique qui hier comme aujourd’hui a toujours défendu l’identité nationale ethno-culturelle et spirituelle ukrainienne ( dont vous niez l’existence ) et soutenu l’indépendance de l’Ukraine. Bandera n’a peut-etre pas été un saint, mais toute guerre a hélas ses morts, ses excés, ses horreurs. L’Irlande a attendu longtemps sa liberté, son indépendance, résultantes du courage d’une poignées d’hommes déterminés traités aussi de terrorisres par l’occupant. Rappellons au passage que de Valera est allé cherché du soutien à la cause irlandaise du coté des U.S.A…; mais peut-etre que pour vous l’Irlande aussi est une vue de l’esprit.., ou une création de la C.I.A ?
    Je vous conseille donc d’aller dire en face ( pas derriere votre clavier…) aux nationalistes ukrainiens que l’ Ukraine n’existe pas, que son territoire et sa populations sont russes. Ceux d’entre-eux qui, mettant leur peau au bout de leur idéal, sont morts sur le maidan ou au Donbass l’ont été pour une réalité, celle que vous niez en idéologue aveugle que vous etes, ne vous en déplaise !
    Pour terminer, merci de m’expliquer pourquoi l’Eglise gréco-catholique n’a pas droit de cité dans la Russie du « trés chrétien » ( mais divorcé ) Poutine, contairement au judaisme, à l’islam, etc…( et aussi sur le plan moral l’avortement, la g.p.a,…)…
    Alors la propagande, les silences volontaires, la manipulation: ça suffit!

    • Jaguar says:

      quand tes copains d’Azob massacrerons des juifs et bruleront des synagogues, ils deviendront crédibles dans leurs revendications, pour l’instant… Tu es mal placé pour parler de manip, Kamarade…!!

    • Tchetnik says:

      « « Je ne nie pas tout, par exemple la forte implication américaine dans cette histoire. » »
      -Plus qu’une forte implication, une véritable télécommande.

      « « Que certaines membres des femens, qui se revendiquent toujours du communisme, aient tenté d’infiltrer certaines organisations de la mouvance nationaliste ukrainienne ne prouve rien, bien au contraire, c’est assez classique ! » »
      -Ca prouve tout, au contraire, à savoir que les « nationalistes » « ukrainiens » sont compètement bidons, bien plus « soviétiqus » que Yanoukovitch.
      « « ( passer d’un mouvement marxiste à un nationaliste trés anti-communiste ne vous semble pas louche ? ) » »
      -Pas plus louche que Skoropadski Francmav…
      , » »d’ailleurs PRAVI SEKTOR n’est pas en cause ici » »
      -Pravy Sektor est en cause dans tellement d’affaires de meurtres, de viols, de torture, que cela serait long d’en faire la liste.
      « « Je vous rappelle que les femens ont été poursuivies en Ukraine pour avoir scié un calvaire commémorant l’ »Holodomor » ( que vous niez peut-etre aussi en bon « négationiste »? )… » »
      -Poursuivies sous l’ancien gouvernement « soviétiqu », ce qui devrait aussi interpeler. Quant à l’Holodomor, il a touché autant le sud de la Russie que l’ »ukraine » et a été réalisé par des Juifs.
      « « Il est curieux qu’il ne soit jamais question ici de la position de l’Eglise gréco-catholique qui hier comme aujourd’hui a toujours défendu l’identité nationale ethno-culturelle et spirituelle ukrainienne ( dont vous niez l’existence ) » »
      -Comme instrument politique pas très heureux.en effet. Le problème étant que l’Église Greco catholique concerne la Ruthénie, la Polési, la Galicie, à savoir une infime portion du territoire « ukrainien, le reste parle le russe et est Orthodoxe. Cela fait mal, mais c’est comme ca. A la rigueur, vous devriez construire l’ »ukraine» dans vos champs de patates de ces régions, en admettant que vous n,ayez jamais construit quoi que ce soit. Kiev est une ville Russe construitee par les Russes, où on a toujours parlé russe (je le sais pour bien connaitre le coin, autrement que par les lectures de « présent »), Odessa idem, Sevastopol encore plus, sans oublier le Donbass rattaché à Novotcherkask. Admettre les actuelles frontières de l’ »ukraine » revient à approuver les frontières bolcheviques, ce qui, pour de soi-disant « patriotes catholiques », est assez illogique. Pas plus que de se faire financer par ls banquiers Juifs, cependant.
      « « et soutenu l’indépendance de l’Ukraine. Bandera n’a peut-etre pas été un saint, mais toute guerre a hélas ses morts, ses excés, ses horreurs. » »
      -Pas seulement Bandera, mais aussi Petlioura, ne l’oublions pas. Après, inutile de mettre un signe égal entre tous, touyt chef de guerre ne se fait pas spécifiquemnt pillard et violeur. Bandera était exclusivement tout cela. Ou alors, dans ce cas, oublions aussi la holodomor, après tout…
      « « L’Irlande a attendu longtemps sa liberté, son indépendance, résultantes du courage d’une poignées d’hommes déterminés traités aussi de terrorisres par l’occupant. Rappellons au passage que de Valera est allé cherché du soutien à la cause irlandaise du coté des U.S.A…; mais peut-etre que pour vous l’Irlande aussi est une vue de l’esprit.., ou une création de la C.I.A ? » »
      -L’Irlande existe depuis les Gaels, avc une culture bien spécifique, un héritage littéraire, historique, artistique bien spécifique. Ou est l’héritage « ukrainien », en dehors de quelques chemises brodées et de quelques graines de tournesol, « ukraine » signifiant « frontière, mot apparu certainement bien plus récemment que les royaumes d’Ulster, de Meath, de Leinster ou d Connagh ? Comparer les deux revient à comparer un Royal Salute avec une eau de vie de supermarché.
      « « Je vous conseille donc d’aller dire en face ( pas derriere votre clavier…) aux nationalistes ukrainiens que l’ Ukraine n’existe pas, que son territoire et sa populations sont russes. » »
      -Oh rassurez-vous, on le fait déjà d’autant plus facilement que la réalié est têtue.
      Le « nationaisme » (sic) « ukrainien » (rsic) est une invention francmac, aussi articicielle que le « nattionalisme « yougoslave » ou « tchecoslovaque ». Les noms cités sont éloquents à ce sujet et l’ »ukraine a certainement moins de patrimoine culturel que l’Éthiopie et moins d’existence étatique que le Wessex.
      « « Ceux d’entre-eux qui, mettant leur peau au bout de leur idéal, sont morts sur le maidan ou au Donbass l’ont été pour une réalité, celle que vous niez en idéologue aveugle que vous etes, ne vous en déplaise ! » »
      -Les morts « ukrainiens » au donbass l’ont été au mieux sans savoir pourquoi, quand ils n’ont pas été fusillés par les officiers de l’Armée « ukrainienne », les autres le sont pour le fric. Il suffit d’écouter quelqus conversations de l’armée « ukrainienne » en clair pour comprendre qu les « ukrainiens « ne parlent pas « ukrainien » (dialecte aussi peu structuré que le Svystusk) mais bel et bien le russe. Après, les femmes violées et les enfants éventrés du Donbass ne sont ceertainement pas morts pour l’ »ukraine », mais bel et bien par « l’ ukraine ».

      « « Pour terminer, merci de m’expliquer pourquoi l’Eglise gréco-catholique n’a pas droit de cité dans la Russie du « trés chrétien » ( mais divorcé ) Poutine, contairement au judaisme, à l’islam, etc…( et aussi sur le plan moral l’avortement, la g.p.a,…)… » »
      -Ridicule, camarade. Il existe ds églises greco-catholiques en Russie, t même catholiques tout court, avec évêques, nonces et tout le colis. Pour Poutinee « divorcé », cela rreste mieux que Tourchinov Jéhoviste ou Iatseniouk Juif…

      « « Alors la propagande, les silences volontaires, la manipulation: ça suffit » »

      -Tout à fait d’accord, tchado. Il est temps qu vous commenciez à arrêter la schizophrénie.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com