JP Morgan Chase & Co sign outside headquarters in New York

Dans l’enquête annuelle que le service des ressources humaines de la banque d’investissement JP Morgan Chase réalise pour ses 260.965 employés, après les questions classiques sur l’environnement au travail, l’identification avec la société et les points à améliorer, on leur demande s’ils sont membres de la communauté LGBT et le cas échéant s’ils en sont alliés. Les employés pro-famille craignent des représailles.

Les employés estiment que la question est une intrusion dans leur vie privée tout à fait inacceptable. En outre, ils craignent des représailles pour les travailleurs qui ont répondu négativement à la question de savoir s’ils considèrent le mariage homosexuel à l’égal de celui entre un homme et une femme.
Le Washington Times a rencontré un des employés de JP Morgan Chase qui fait ce récit: « L’enquêteur doit mettre ton numéro d’employé. Comme vont les choses et comme les revendications LGBT sont présentées à l’égal des droits civiques des années 50, ne pas répondre au questionnaire, c’est comme dire que vous n’êtes pas favorable aux droits civiques. Le problème de beaucoup d’entre nous, c’est que ceux qui ont répondu négativement craignent d’être catalogué dans le dossier «A rejeter en premier.« 

Les responsables de JP Morgan Chase n’ont pas voulu répondre au Washington Times à ce sujet.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Pingback: La banque JP Morgan demande à ses employés s’ils soutiennent le lobby LGBT - Les Observateurs

  2. Pingback: La banque JP Morgan demande à ses employés s’ils soutiennent le lobby LGBT | raimanet

  3. Et alors, quoi? Qu’une entreprise de cette dimension veille à soigner son image en triant son personnel et en excluant les homophobes, xénophobes et racistes est tout à fait normal.

    Dire que le mariage homo est à l’égal du mariage hétéro ne signifie pas que [mariage homo = mariage hétéro]. Il s’agit simplement de leur donner la même « valeur ». Ou tout du moins le même sens.

  4. carrelli says:

    Elle ferait pour veiller a son image de « virer » les pro mariage gay et les pro lgbt et homo qui ne sont les nouveau nazis comme d aujourd hui…. Tu auirait fait un bon hitlerien…. Tu n est en fait qu troll du lobby…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com