Peter-Piot-mpi

Peter Piot est le médecin belge qui a identifié le premier le virus Ebola. C’était en 1976 au Congo (à l’époque Zaïre). Le docteur Peter Piot travaillait alors pour l’Institut de médecine tropicale d’Anvers.

Aujourd’hui, Peter Piot est considéré comme une sommité scientifique mondialement reconnue. Il est à la fois membre de l’Académie royale de Médecine de Belgique, du Collège royal des Médecins de Londres et de l’Institut de Médecine de l’Académie nationale des Sciences des Etats-Unis. Et il dirige l’Ecole d’hygiène et médecine tropicale de Londres.

Or ce spécialiste a fait savoir qu’il considérait que la Chine était gravement menacée par le virus Ebola.

En effet, les Chinois sont nombreux à travailler en Afrique de l’Ouest. Conséquence du mondialisme, l’Asie est donc mise en péril par un virus africain.

« Des milliers et des milliers de Chinois vivent et travaillent aujourd’hui en Afrique. C’est une situation très différente par rapport aux épidémies précédentes. Il n’est pas impossible que des travailleurs (infectés) retournent en Chine » et propagent le virus sur le continent asiatique, a expliqué Peter Piot lors d’un séminaire de médecine à Tokyo.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Françoise says:

    Le virus Ebola peut être parfaitement combattu par le chlorure de magnésium, très bon marché, en vente libre en pharmacie, mais chut ! Il faut justifier les fonds à l’OMS pour la recherche d’un vaccin. Avec les effets secondaires de la chimie, tandis que les traitements naturels sont inoffensifs.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com