Libérée fin juin alors qu’elle était condamnée à mort pour apostasie, la chrétienne soudanaise Meriam a été empêchée de quitter le territoire suite à divers rebondissements judiciaires et administratifs. Elle était d’ailleurs la cible d’une nouvelle procédure devant la justice soudanaise par des personnes affirmant être des membres de sa famille, à l’origine de la première plainte contre elle. Mais la presse italienne a annoncé ce matin son arrivée à l’aéroport militaire de Roma-Ciampino où elle a été accueillie sur le tarmac par le Président du Conseil italien Matteo Renzi, son épouse et la ministre des Affaires étrangères Federica Mogherini.

«Aujourd’hui est un jour de fête», a affirmé M. Renzi, tandis que Mme Mogherini a remercié tous ceux qui avaient permis cet heureux dénouement. «A présent, Meriam et sa famille ont besoin de tranquillité». La famille Ishag doit passer quelques jours à Rome, invitée par le gouvernement, avant de s’envoler pour New York. La pression internationale n’a pas été étrangère à cette décision du gouvernement soudanais qui  n’a pas fait preuve de la meilleure bonne volonté.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. marc Sorede says:

    bon !! l’actualité est parfois encourageante et démontre qu’une mobilisation ferme paie.
    « condamnée à mort pour apostasie »
    c’est beau la cha’aria !!!!!
    elle au moins s’en est tirée…
    la petite collégienne du nigéria, lapidée à mort, non.
    bon, à part ça le ramadan se termine et joyeux aid chez vous comme dirait Mgr dubost…
    ce serait formidable une petite rencontre entre dubost et cette Meriam.
    Il y aurait de sa part des regards d’incompréhension, d’incrédulité et de dégoût qui en diraient plus long qu’un beau discours…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com