La chrétienne soudanaise Meriam a été arrêtée mardi avec toute sa famille à l’aéroport de Khartoum par la sécurité nationale alors qu’elle s’apprêtait à quitter le pays au lendemain de l’annulation par une cour d’appel de sa condamnation à mort pour apostasie. Le sort de ses deux enfants, dont un nouveau-né, n’était pas connu dans l’immédiat.

L’avocat de la jeune femme qui avait annoncé sa libération, Me Mohannad Moustafa, avait précisé que les autorités de Khartoum s’expliqueraient, mardi, sur les raisons de cette libération, ce qu’elles n’ont toujours pas fait. Elles vont devoir désormais s’expliquer sur cette nouvelle arrestation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Beaucoup plus difficile pour une Meriam et sa famille (zéro mort à leur actif) de quitter le Soudan que pour une Merah embâchée de filer de France…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com