La chrétienne Meriam était toujours interrogée ce mercredi par la police à Khartoum, selon son avocat. Elle ne serait pas en état d’arrestation mais interrogée dans un poste de police, où elle a été transférée, sur l’authenticité d’un document de voyage délivré par le Soudan du Sud. Sa famille se trouve avec elle. « On ignore combien de temps l’enquête de la police va durer », a précisé l’avocat, refusant d’indiquer quel était son pays de destination.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. champar says:

    Espérons que la France fait partie des pays qui ont proposé l’asile politique, cela serait justifié pour une fois.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com