Le coordinateur de l’initiative Un de Nous, Grégor Puppink, a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne avait mis son veto comme nous vous le faisions déjà craindre hier. Selon le document, la Commission estime que le cadre législatif actuel est suffisant et respectueux de la vie. Il n’y a donc pas matière à légiférer. Après les 700.000 signatures de la CESE mis à la poubelle, c’est au tour des 2 millions d’Un de Nous. Après, ils font encore des leçons de démocratie aux autres.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Pingback: La Commission européenne met son veto à une initiative populaire - Les Observateurs

  2. Bernard says:

    Eh oui…Et peut-être l’aurez-vous remarqué lorsque elle se livre à l’ « analyse » des causes de sa prise en étau entre l’abstention citoyenne et le vote FN, la ploutocratie médiatico-politicienne, fait l’Omerta totale, le silence absolu, sur ses « lois sociétales » telles que « mariage gay » avec son cortège potentiel et logique d’Adoption, de PMA, de GPA… »DROIT » à l’avortement pudiquement « rebaptisé » IVG au non d’un « féminisme » extrémiste définissant une « femme » propriétaire de « son corps » jusqu’à la vie humaine en gestation, et euthanasie au nom d’un prétendu  » droit individuel de mourir dans la dignité »…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com