Le professeur Joyeux après avoir été suspendu d’exercice en juin 2015, vient d’être radié de l’Ordre des médecins. Pourquoi ? Les motifs donnés par l’Ordre sont les suivants.

  • Il a lancé une pétition contre le fait que les vaccins obligatoires DTPolio ne se trouvaient plus en pharmacie. Par défaut, les nourrissons de deux mois se voyaient imposer une vaccination du nom Infanrix hexa; lequel comme son nom l’indique comporte six vaccins (dont celui suspect de l’hépatite B) dont le prix est sept fois plus élevé. Cette pétition présentement a été signée par près d’ 1million 100.000 personnes.
  • Cette critique entraînait un discrédit vis-à-vis des vaccins.
  • Le Pr Joyeux tenait à propos des vaccins des propos sans aucune preuve scientifiques. Ceci semblait concerner non pas le vaccin lui-même mais les excipients : aldehyde et aluminium.

Reprenons donc ces différents reproches.

Le premier tombe de lui-même. Il y a des vaccins obligatoires et non obligatoires. Le conditionnement des premiers disparaît au profit d’un ensemble que la plupart des gens ne souhaitent pas voir imposé à leur bébé de deux mois. Il s’agit bien d’un abus de confiance imposé aux citoyens. D’ailleurs, le ministre de la santé Mme Touraine l’a reconnu et a demandé aux labos de re-commercialiser le DTPolio obligatoire. Ce qui à ma connaissance n’a pas été fait à ce jour. Une grosse affaire de grisbi. Pour qui ?

Le second reproche est, une affirmation mensongère et gratuite ; une sorte de pétition de principe. Ni le professeur Joyeux, ni moi-même ne mettons en question la quasi-disparition de la variole, de la diphtérie, du tétanos, voire de la polio et du tétanos ; ceci grâce aux vaccins. Voilà ce qu’a dit et redit le professeur. Il lui est donc fait un procès d’intention.

Le troisième reproche concerne les vaccinations elles-mêmes. On peut penser que les dangers des excipients et conservateurs existent tant pour les vaccins, les médicaments et aliments. Nous apprenons tous les jours qu’ils contiennent des substances dangereuses pour la santé. Le 3 mai dernier, les députés ont adopté contre l’avis du gouvernement une proposition de loi du Nouveau Centre interdisant l’utilisation des produits considérés comme des perturbateurs endocriniens, dont les phtalates et les parabènes. Ceci concerne 400 médicaments d’usage courants dont, par exemple, la quasi-totalité des sirops pour la toux, une partie des antibiotiques, des antihistaminiques, des pommades. Le gouvernement n’a pas voulu suivre le parlement, probablement pour protéger les intérêts des labos. Il en est de même pour les vaccins.

Un monde à découvrir

Or tous les adjuvants vaccinaux sont par définition toxiques. Leur fonction est de stimuler le système immunitaire, et de déclencher une réponse à un agent toxique. Le Pr Joyeux a tout à fait raison de dire qu’il faut revoir la composition des adjuvants aux vaccins et en trouver de moins toxiques. La meilleure preuve est que ceux-ci sont activement recherchés.

Il y a 30 ans, la connaissance de l’immunologie était absolument infime. Elle est devenue un champ de recherche absolument stupéfiant notamment en cancérologie avec des succès extraordinaires. Des dizaines de maladies sont désormais attribuées à l’immunologie. Il y a là une terra incognita qui nous réserve des surprises pour le meilleur et pour le pire. Notamment en ce qui concerne les vaccins.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Quelques remarques :

    1- Si le professeur Joyeux estime sa condamnation injuste, il peut faire appel.

    2- C’est un homme engagé politiquement. C’est certes respectable, mais ne laisse t’il pas ses convictions prendre le dessus sur les faits ?

    3- Il a été condamné pour diffamation

  2. Alain luc says:

    1/-Le professeur Joyeux a fait appel
    2/-En quoi son prétendu « engagement politique » (qui reste à démontrer) le rend-il moins compétent dans le domaine qu’il défend. Pour mémoire, nous avons une ministre de la santé engagée politiquement mais ne disposant d’aucune qualification en médecine ou dans tout autre domaine médical. N’est t-il pas plus sage de prêter une oreille attentive à un Professeur en cancérologie plutôt qu’à une politique déclarant l’impôt sur la fortune ?
    3/-Il a été condamné pour diffamation: Henri JOYEUX et FAMILLES de FRANCE condamnés par le Tribunal Correctionnel de Paris à 1000 € d’amende avec sursis pour avoir diffamé la société Kriss Laure spécialisée dans les produits diététiques….. Ceci relève des farces et attrapes lorsque l’on connaît le sérieux de certaines sociétés dans ce domaine.

    • 1-Je l’ignorai. je pense que c’est tout récent. On verra si la décision est confirmée ou pas.+

      2-Il s’est opposé au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe. Sans compter sa vision disons très personnelle sur l’éducation sexuelle.
      http://www.kgn-avocats-lyon.fr/avocat-lyon-mariage-sens-change.html

      3- Le compte rendu du jugement lui par contre n’est pas une farce:
      http://triste-realite.pagesperso-orange.fr/jugement-diffamation-joyeux-07.pdf

      Après je veux bien l’écouter. Ses engagements politiques tout comme ses ennuis judiciaires ne le disqualifient pas pour parler de médecine.
      Mais de la même façon que je n’ai pas une confiance dans les laboratoires pharmaceutiques, je reste circonspect quand aux allégations du Pr Joyeux.

    • 1- On verra quelle sera la décision en appel.
      2- Concernant son engagement, je vous renvoie à ces positions concernant le mariage pour tous.
      3- Une condamnation judiciaire n’est jamais une farce.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        En ce qui concerne le « mariage pour tous », il est évident qu’il pose pour les enfants de graves problèmes psychologiques. C’est le droit du Pr Joyeux d’être contre ce « mariage ». Tous les juges pour enfants et les assistantes sociales m’ont toujours dit que les divorces causaient des ravages chez les enfants. Ceux-ci ont besoin d’un père et d’une mère c’est évident. L’ONU vient de dénoncer le cas des enfants unis par un seul parent.

        • C’est son droit le plus absolu. Mais ne sachant pas jusqu’où ses convictions peuvent l’influencer, je reste assez circonspect quand a ses avis.
          De la même façon que je ne prends pas pour argent comptant ce que peuvent raconter les laboratoires pharmaceutiques.
          Concernant le mariage pour tous, je n’ai pas lu assez d’études pour me forger ma propre opinion.
          Le divorce est toujours difficile pour les enfants. Surtout quand ils sont jeunes. que çà soit pour des couples hétéro ou homo. Mais çà n’est là que mon humble avis.

  3. Struyven Marie-Thérèse says:

    Cette condamnation est inique en effet. Le professeur Joyeux est un cancérologue estimé et qui a de l’expérience et du recul. De plus, il ne condamne pas tous les vaccins, il serait intéressant de relire ses écrits à ce sujet. Il est condamné car il dit la vérité qui dérange les firmes pharmaceutiques et ceux qui en profitent tout simplement. Honteux !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com