Quelle publicité médiatique autour d’une consécration qui n’a pas eu lieu. La statue de la Vierge de Fatima avait migré par avion de la « Capelina » au Portugal à Saint-Pierre de Rome. Et bien sûr, le lien d’une telle consécration annoncée avec les demandes de Marie – que la Russie Lui soit consacrée par le pape en union avec les évêques du monde entier- a été immédiatement établi, par le Vatican lui-même.

Mais voilà, quelques heures ont suffi pour transformer une annonce en une réalité toute autre : de consécration il n’y a pas eu, mais uniquement la récitation d’un « acte de confiance ». Quant au monde et à la Russie, ces mots ne furent même pas prononcés, ni celui de consécration.

Il est vrai que la promesse de la réalisation d’une telle consécration est la conversion de la Russie, mais il faut bien reconnaître que depuis le concile Vatican II et selon les termes du pape François, la conversion n’est pas vraiment nécessaire puisque le « prosélytisme est un non sens ».

Triste Eglise post-conciliaire dont l’œucuménisme – qui a évacué Dieu comme cause et fin de toute chose pour y mettre l’homme en lieu et place – n’ose plus consacrer les peuples à notre Mère du Ciel.

Et pourtant la Russie aurait bien eu besoin de cette consécration, pour qu’elle devienne de façon certaine et déterminée le rempart et l’espoir face à un Occident apostat, décadent et islamisé.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Mystères et vérités cachés du troisième secret de Fatima !

    Le 13 mai 2000, à Fatima, au cours de la cérémonie de béatification de deux des voyants, le pape annonça qu’allait être révélée la troisième partie du message confié par la Sainte Vierge, quatre-vingt-trois ans plus tôt, partie improprement appelée le troisième secret.
    A l’issue de la cérémonie, le cardinal Angelo Sodano, secrétaire d’Etat, fit une déclaration donnant les raisons de cette révélation et quelques informations sur le contenu de ce secret. Le texte du cardinal Sodano souleva immédiatement des questions et dès le lendemain, La Stampa le critiqua.
    Ce texte souleva immédiatement de très nombreuses questions de la part de nombreux chrétiens parfaitement honnêtes, notamment de la part de tous les spécialistes de Fatima.

    L’objet de cette étude ( http://www.livresenfamille.fr/p6017-joseph_de_belfont_mysteres_et_verites_caches_du_troisieme_secret_de_fatima.html est de tenter de répondre à ces légitimes interrogations… Car, sans réponses claires à toutes ces questions, il planera toujours un doute sur l’authenticité de ce texte, malgré toutes les déclarations du Vatican.
    Et que dire de toutes ces consécrations ?

    Plus d’infos sur Fatima, petits et grands : http://www.livresenfamille.fr/index.php?s=fatima

  2. Pour un autre regard sur cette consécraton merci de se référer à l’article de Jeanne Smits dans le journal « Présent » du 15/10/2013 http://www.present.fr/

  3. Bourgeois says:

    Peut-on y voir un simulacre de consécration. Une consécration « hors sujet », une de plus qui ne répondrait pas à la demande profonde de Marie; Ne serait-ce pas un véritable pied de nez à la Vierge ? Cela n’augurerait rien de bon !

  4. Pour l’article de Jeanne Smits? 2VOQU2 PAR Noèle, dans Présent, il n’est plus en ligne.
    Le voici dans son intégralité :

    À Marie

    Le pape François a donc consacré le monde au Cœur Immaculé de Marie, dimanche à Rome, devant une foule de plus de 100 000 personnes rassemblées sur la place Saint-Pierre pour célébrer les Journées mariales organisées par le Conseil pontifical pour la Nouvelle évangélisation.

    Et c’est l’événement le plus important de ces derniers jours, loin devant les aléas de la politique, les faits divers et les décisions des tribunaux, et même les guerres civiles et les guerres tout court, et les menaces qui s’accumulent, toute l’écume des jours d’une humanité qui se croit capable de présider à sa propre destinée…

    Car Dieu est le maître de l’histoire, et par sa Mère il a donné la clef non seulement du paradis aux hommes, mais aussi la réponse aux tribulations qui seront toujours les nôtres. Celle de la paix véritable.

    C’est la paix promise par la Vierge de Fatima aux pastoureaux en 1917. Et c’est la Vierge de Fatima qui a recueilli la prière du Saint-Père : la statue vénérée dans la Capelinha de la Cova da Iria a fait l’aller-retour à Rome, quittant Fatima samedi matin et retrouvant le lieu où des centaines de milliers de pèlerins se rassemblent à chaque grand pèlerinage commémorant les apparitions tous les ans de mai à octobre.

    Acte de consécration ou non ? La polémique grondait depuis dimanche après-midi, le mot italien de la prière prononcée par le pape François ayant été traduit en français par « acte de confiance ». Nos confrères de Zenit lèvent le doute, notant qu’en italien le mot consécration est réservé à la consécration eucharistique ou à la consécration dans la vie religieuse. Affidamento, le mot employé, se traduit bien par « consécration » en français.

    Mais pourquoi ce regard sourcilleux sur un acte dont l’annonce avait réjoui les catholiques lorsqu’il avait été annoncé en août dernier par le sanctuaire de Fatima, et qui se situe dans la droite ligne d’un des premiers gestes de François après son élection – il avait presque aussitôt demandé au patriarche de Lisbonne de confier solennellement le pontificat à la Vierge de Fatima ?

    Parce que la demande de Marie aux pastoureaux était précise, assortie de plusieurs conditions qui n’ont jamais été formellement remplies, que ce soit par Pie XII en 1942 ou par Jean-Paul II en 1984, et que d’aucuns n’ajoutent pas foi aux paroles de sœur Lucie assurant que cette deuxième consécration avait été « agréée » par Notre-Dame.

    On pourra comparer la différence de ton entre le texte de 1942 et celui de 2013. La prière prononcée par François au terme de deux jours de rassemblement, d’homélies, de solennités frappe par son caractère très personnel, détaché des réalités qui nous menacent, davantage penchée sur le lien de chaque homme avec Marie et sur les besoins des pauvres que sur l’horreur de la culture de mort. C’est bien là le ton de François – là où Pie XII, au milieu de la Seconde guerre mondiale, priait pour la conversion de chacun et la protection donnée par celle qui est « victorieuse de toutes les batailles de Dieu », pour la liberté de l’Eglise et pour la fin des « débordements du déluge néo-païen ».

    Ce déluge néo-païen déferle désormais d’une autre manière, gagnant les cœurs et les esprits en même temps qu’il inonde les lois et les programmes scolaires des pays traditionnellement chrétiens, pendant que la tuerie des innocents dépasse, et de loin, les massacres des guerres et même des régimes communistes.

    Par rapport à cette réalité, et devant celle qui a marqué toutes les grandes victoires contre les avancées de l’islam conquérant, qui a promis le renversement des « erreurs de la Russie » et le triomphe de son Cœur Immaculé, elle paraît, comment dire… timide et tout en sous-entendus.

    Mais elle a eu lieu. Elle a fait converger les regards sur Marie, et Marie est mère, qui connaît les besoins de ses enfants. A l’heure où, humainement, la lutte contre la culture de mort et le nihilisme qui est refus de Dieu paraît vouée à l’échec, Marie demeure forte comme une armée rangée pour la bataille.

    Et c’est pour cela, et pour cela seulement, que tous les espoirs sont permis.

    JEANNE SMITS

    PRESENT /Article extrait du n° 7959 du Mardi 15 octobre 2013

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com