la controverse de sion

Douglas Reed (1895-1976) était un journaliste et essayiste britannique.

Il raconte, dans ce livre La Controverse de Sion écrit en 1956 et publié pour la première fois en 1978, avoir été le témoin, plus que la plupart des gens, d’événements du vingtième siècle qui sont le résultat d’instrumentalisations et de perversions secrètes d’objectifs nationaux. Il décrit deux méthodes – la révolution par le bas et la corruption des gouvernements par le haut – utilisées pour installer le gouvernement mondial.

Cet ouvrage, qui retrace l’histoire du judaïsme depuis les temps bibliques jusqu’à la création de l’Etat d’Israël, est avant tout une dénonciation du nationalisme sioniste. considéré par l’auteur comme profondément maléfique et auquel les leaders politiques occidentaux subordonnent de façon insensée leur politique nationale. 

C’est dans ce cadre, explique Douglas Reed, que l’Organisation des Nations Unies (ONU) fut créée et que doit se comprendre la géopolitique des gouvernements britanniques et américains.

La Controverse de Sion, Douglas Reed, éditions Lire rend Libre, 604 pages, 25 euros

A commander en ligne sur le site de Kontre Kulture

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. tirebouchon says:

    Cependant dans notre pays ou le CRIF et les Loges décident, dirigent et contrôlent il n’est pas possible de lier OU PORTER CRITIQUE du judaïsme talmudique, du Peuple auto proclammé élu , Nation juive, Sionisme et Nouvel Ordre Mondial(dieu lui même serait antisémite pour avoir déchu son peuple.)….sans risquer de se faitre traiter d’antisémite, à tort, par les uns ou border line, pour quelques autres non instruits sur ce cancer de l’humanité issu du monde Khazar, faux juifs mais vrais escrocs. L’escroquerie Khazar ne date pas d’aujourd’hui ! On m’a opposé que ces derniers étaient bien les descendants des hébreux de la bible, les enfants de Jacob….la preuve est que ce peuple parle toujours et écrit toujours l’hébreu. Or les occidentaux qui dans leur grande majorité utilisent les caractères Latins sont-ils pour autant des Romains ? Parler une langue latine fait-elle de nous des sujets de César ? En réalité les Khazar ont emprunté l’hebreu comme d’autres ont emprunté le latin !

    La France qui se targue, à qui veut l’entendre, d’être un pays de Liberté a, par ses députés vendus, voter une loi qui ne permet pas de reconsidérer certaine partie de l’histoire de la seconde guerre mondiale sous peine d’être poursuivi pour révisionnisme. Avec le temps la vérité finira par éclater partout. Elle fait jour dans plusieurs pays qui n’adhèrent pas encore au diktat du N.O.M Sionisme et de leurs complices extra-communautaire ! Il y a beaucoup de choses à dire et dans tous les domaines de notre vie de tout les jours sur ce sujet qui reste et restera encore un bon bout de temps, un sujet brûlant.

    Il y a un nombre important de livres, dont certains sont interdit qui dénoncent les accointances des loges, du Judaïsme talmudique lui même indissociable de la folie Sioniste….Depuis quelques jours, suivant l’agression d’un taré musulmans, fanatisé, à l’égard d’un porteur de kippa on entend de la bouche de certain juifs de France que le port de celle-ci doit-être considéré comme une provocation….somme toute comme les femmmes musulmanes qui se déguisent en Belphégore ! Dans un pays dit laïque (apparemmment seulement pour les chrétiens) porter des attribus pour montrer au monde entier àquelle appartenance nous sommes me parait-être une hérésie.

  2. Sylvain Dupouy says:

    Bonjour,
    Je déconseille fortement ce livre à tout catholique car on peut y lire des choses tout à fait contraire à la doctrine catholique sur les Saintes Écritures. Un esprit marcioniste y règne en effet, Ezechiel notamment y est condamné et opposé à Notre-Seigneur. Toute le canon des Écritures tel qu’il a été définit par l’Eglise a pour auteur principal l’Esprit Saint.
    Je comprends que trop bien que Soral l’ai édité, et je ne comprends pas que MPI le relaie…
    Merci de m’éclairer

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com