Claire Colombi dresse pour MPI-TV un état peu flatteur de l’éducation nationale. Si le niveau des questions écrites en histoire-géographie  à des examens tels que le brevet des collèges ou le bac laisse songeur, que penser des sujets du CAPES et même de l’agrégation. En fait, tout cela est voulu, ainsi qu’en témoigne le livre de Jack Lang.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

19 commentaires

  1. Patricia says:

    Merci Claire pour cet exposé très éclairant de la situation actuelle de l’Institution Education Nationale et ce qui s’y fait, en vérité, au fil du temps.
    J’ai fait des études sur le tard par moi-même et donc, j’ai fait beaucoup d’efforts. Ce qui veut dire que, par ailleurs, j’ai renoncé à beaucoup d’autres domaines de la vie, pour ce faire…
    bref, après tout çà, je n’ai jamais pu obtenir un poste à l’Education Nationale.
    Et ce, y compris après la mort subite de mon époux AVC) qui était pourtant titulaire d’un poste dans les laboratoires de l’E.N. du fait, m’a t’on dit oralement :
    – que « les veuves n’étaient plus prioritaires par décret. »

    Avec tout ce que vous nous dites, preuves et exemples à l’appui… je comprends définitivement « pourquoi. »
    Ma forme de pensée est et était irrecevable dans ce milieu franc-maçon. Dès le départ, j’étais « persona non grata » et quoique je puisse faire.
    Il faut rentrer dans le moule et faire semblant ; c’est tout. Peu importe la qualité de la personne et ses réels acquit.
    En vérité, et pour résumer : il est demandé beaucoup à l’élève et à l’étudiant pour en définitive, et sous couvert de plusieurs années de renoncements et d’efforts, de se plier aux conditionnements idéologiques du système FM. Il suffit de le comprendre et de « passer l’étape » avec un peu de chance à l’appui.
    Pour preuve, mon directeur de recherche m’ayant dit devant toute la classe d’étudiants réunis :
    – « je ne vous laisserais pas vous suicider intellectuellement. »
    Je lui ai répondu tandis que j’étais perplexe :
    – Mais enfin, dites nous les règles à suivre pour convenir à ce qui nous ai demandé! Et nous les appliquerons en toutes connaissances de cause.
    Et là pour toutes réponses, j’ai eu un long silence de sa part…
    Puis après le cours, un étudiant est venu me dire :
    – « Tu dis tout haut ce que nous n’arrivons pas ou n’osons pas formuler. »

    Conclusion : Tout cela n’est qu’une vaste imposture, tout simplement, à laquelle il ne faut pas s’identifier… Ce n’est qu’un énorme mensonge une vaste supercherie ; l’expression de ce monde voué à lucifer/satan.
    C’est une illusion : c’est le monde du NON ETRE. Le Bon Dieu et la Transcendance y sont absents.

    Il n’est donc pas question ici d’une éducation basée sur la conscience. Il n’est pas non plus question d’accumuler des connaissances ordonnées et vérifiables, car tout y est faux et truquée en fonction de leur idéologie destructrice et ennemi de la vraie vie et des enfants du Bon Dieu.
    C’est ce que j’ai découvert in situe et à travers mon expérience.
    Voilà tout ce que je voulais dire à propos de l’éducation et de l’instruction… J’espère que j’ai été suffisamment explicite.
    En tous cas : j’en ai fait le tour de la question, si je puis résumer les choses!

    Et il y a quelques années j’ai déchiré tous les carnets de note de toute ma scolarité ; ceci fait avec détachement. A partir de ce moment là, je reprenais le « contrôle » de ma vie et je n’autorisais plus personnes au monde ni à ces « enseignants » de me juger et de me noter, tandis qu’eux mêmes ne faisaient que mentir et portaient atteinte à l’intelligence et à l’intégrité des enfants et des étudiants dont ils avaient de par leur fonction, la charge d’éduquer. En tous cas d’enseigner des connaissances réelles qui les aideraient toute leur vie durant, en ce monde.
    Bref, la plupart de ces gens qui veulent avoir du fait de leur fonction un ascendant sur votre personne et votre conscience, sont en réalité et la plupart du temps lorsqu’ils sont bien installés dans le système et à l’abri du besoin comme on dit, les valets d’un système inique et mortifère.
    Ils mentent et font semblant, sans cesse et de manière délibérée. Les enfants des banlieue l’ont bien compris… ceci dit en dehors de toute autre considération. Ne pas chercher autre chose que ce que je dis simplement et sans sous-entendu.
    Pourquoi? Parce que simplement et c’est bien compréhensible : c’est ainsi que le système se perpétue à travers les générations : l’Education Nationale est « Le moule », par excellence de la pensée des francs-maçons… et plus vous montez dans l’échelle, si je puis dire au long des années et de la scolarité, plus vous êtes formatés…
    Vous perdez peu à peu votre essence et votre ETRE pour convenir et trouver une place. Votre discernement et votre liberté intérieure diminuent en proportion.
    Votre intégrité personnelle et spirituelle fondent comme neige au soleil et vous n’êtes plus que l’ombre de vous-mêmes. Vous n’êtes plus à l’image du Bon-Dieu et peu à peu vous devenez à l’image du singe, vous savez celui que Notre Seigneur Jésus appelle « le Menteur. »
    Car, c’est une évidence : c’est le prix à payer en devenant de bons petits soldats du système qui asservit et broient l’intelligence des enfants et des êtres. C’est ce qu’on appelle de la complicité ou de la bêtise car c’est vrai que nous assistons en direct et depuis un long moment, à la mort de l’intelligence!

    Je cherche un ouvrage qui synthétise la pensée et l’idéologie de Jules Ferry, franc-maçon, s’il en est… car je ne veux pas non plus me baigner dans la bauge ou la fange de tous ces êtres ténébreux.
    Puisque la vie s’écoule là où l’on met notre attention et notre conscience… autant regarder du côté de la Lumière du Bon Dieu! Il nous faut demeurer lucide et dans la vigilance, sur la Terre où nous faisons bien des expériences et quelques fois pas très utiles pour grandir en conscience de Dieu.
    Il ne faut pas baguenauder car nous ne sommes que des pèlerins entre Terre et Ciel. Le temps imparti nous est compté et est dans la main de Dieu ; nous ne faisons que passer très brièvement ici-bas. Nous devons être des éveilleurs de conscience les uns pour les autres, sous le regard du Bon Dieu qui nous aime tant.
    Deo Gratias.

    • Calotte26 says:

      « les veuves n’étaient plus prioritaires par décret. »

      Ce qui m’apparait comme on peut plus juste…

      • Patricia says:

        Ah, oui! Merci pour votre soutien. Je vais vous dire, ce que vous dites ne m’atteint pas. Je ne fais qu’un témoignage et je ne vous demande pas votre aval.
        Je vis en mon âme et conscience et les considérations oisives des autres personnes favorisés par le système ne me concerne pas.
        Vous pouvez aussi contacter l’Association des veuves et veufs qui militent et travaillent pour le respect des droits et la considérations des veufs et veuves de France la FAVEC… Vous pourrez ainsi constater que ce que je dis est réel et que ce sont des droits qui ne sont pas redevenu des « célibataires. »
        Vous avez voulu m’atteindre méchamment là où cela pouvait me faire du mal… mais voyez-vous cela glisse car je suis parfaitement détachée et très lucide quant à l’état de délâbrement moral de notre pauvre société, qui en vérité est une bauge.
        D’autre part, pour votre gouverne : je suis doublement licenciée avec maîtrise et j’étais tout à fait capable de tenir un poste, de dactylo par exemple… à l’EN! En tous cas, c’était un usage jusqu’en 1991 : lorsque le mari décédait, son administration ne laissait pas la femme sur le bas-côté, tandis qu’elle devait faire face à sa nouvelle situation.
        Je ne sais plus qui a dit que l’on juge une société à la manière dont elle traite les veuves et les orphelins… du reste, notre Seigneur Jésus Christ fait souvent référence à la veuve dans ses paraboles…
        J’en déduis de fait que vous n’êtes sûrement pas chrétienne et encore moins catholique.
        Je vous remercie de votre bassesse d’esprit car vous m’avez ainsi permis de m’exprimer à nouveau et de préciser, de fait, ma pensée! De plus je me doute que derrière votre pseudonyme se cache un homme aigrie envers les femmes.
        Notre cher gouvernement a aussi défait les droits des veuves en ce qui concerne la demi- part dans la déclaration annuelle des revenus imposables, sachant que nous ne percevons que 51 % des droits du mari décédé… au moment où il décède, bien sûr. Il y a aussi quelques autres dispositions concernant les enfants, que je n’ai plus à l’esprit… mais que d’autres personnes pourront relever auprès de leur maman veuve, par exemple.
        Nous vivons dans le monde de l’imposture et de la laideur ; plus il est question de solidarité, plus nous voyons le mensonge s’exprimer tandis que l’on met sur les bas-côtés de la route les nôtres lorsqu’ils ont un accident de la vie… les trottoirs de nos rues se remplissent de nos exclus de souche. Par ailleurs nous accueillons généreusement tous « les migrants » de la Terre qui peuvent en prime d’être logés, nourrit et entretenus gratuitement aux frais de la Princesse, tenter d’abuser sexuellement une vielle dame de 67 ans… ce qui veut dire de un an plus âgée que moi!
        Nous vivons dans l’antichambre de l’enfer. Comment en douter encore, avec tout le cirque qui se déroule en continue sous nos yeux et dans l’indifférence de beaucoup d’entre nous?! Nos enfants et petits enfants seront en droit de nous demander des comptes…
        Comme dit le dicton de chez nous : « ce qui ne tue pas rend plus fort. »
        De toutes façons : je suis une enfant du Bon Dieu. Je n’attends plus rien de ce monde, orphelin de l’Essentiel.
        Je vous souhaite de trouver au tréfonds de votre ETRE la joie sans objet ; celle qui indique la présence réelle du Bon Dieu dans votre cœur.

        • Je ne comprends pas ce qui vous a paru méchant dans le commentaire de Patricia, elle ne fait qu’abonder dans votre sens.

        • Calotte26 says:

          Non, je ne cherchais ni à vous faire mal, ni à dénigrer vos compétences (en neuf mots, cela me parait difficile, mais bref). En revanche, oui je trouve anormal de privilégier des veuves de par leurs statuts, c’est ce que l’on appelle de la discrimination positive et je préfère que l’on se base sur les compétences que sur un statu social pour l’emploi. Je serais bien plus favorable à des aides plus conséquentes qu’à des privilèges sur la vie active.

          • Patricia says:

            Calotte26.
            Vous racontez des bêtises et je vous laisse la responsabilité de vos propos. Vous parlez d’une réalité que vous ne connaissez pas…
            Il ne s’agit pas de privilège. C’était une tradition qu’a supprimé vos amis socialistes au pouvoir. Je ne comprends ce langage stupide de « discrimination positive. » D’ailleurs, tous ce que ces gens font et disent ne m’intéressent pas. Ils ne font que détruire et pourrir la vie des Français autochtones. Ils sont nuisibles et stupides.
            Quand vous serez veuf ou veuve à votre tour, vous comprendrez peut-être.(?!)
            C’est un accident de la vie qui est lourd et douloureux à vivre et c’est là que nous avons besoin, ponctuellement, d’un peu de soutien et d’entre-aide, pour continuer dignement notre vie quand l’autre est parti un peu trop tôt.

            Il ne s’agit pas d’être assistée!!! Nous ne sommes pas des indigentes sociales ni culturelles. Nous ne sommes pas non plus redevenue des « célibataires. »

            Notre moitié est de l’autre côté. Vous ne pouvez pas comprendre cette réalité spirituelle et subtile si vous ne la vivez pas. C’est une expérience ultime qui est indicible et qui transforme complètement votre regard sur la vie, le sens de votre vie sur La Terre… car du fait de la mort de l’autre… c’est bien aussi de votre propre mort dont il s’agit. C’est en quelque sorte un saut quantique dans la conscience d’Etre.
            Nous sommes 4 millions de veuves en France d’après les chiffres de la FAVEC qui œuvre pour le respect et le rétablissement des droits des veuves en France, qui peu à peu disparaissent.
            Il est normal que les veuves soient aidées à retrouver un poste quand le mari décède. Ce n’est pas un privilège que de perdre son époux après 20 ans, 30 ans de mariage. C’est vrai que je suis d’une génération, hormis les soixante-huitard, dont je ne suis pas… pour qui le mariage signifiait encore une certaine réalité et un engagement pour la vie.
            Je me demande comment font les femmes veuves avec des enfants encore à charge?!… J’ai de la compassion pour elles.
            Voilà je n’ai plus rien à vous dire sur le sujet!
            A ce propos, ce n’est pas un concept… c’est de ma vie en tant que personne, dont il s’agit.
            Je me demande si vous pouvez comprendre ce que je viens de dire ; il y a un problème de niveau de conscience.

            De toutes façons, je ne suis plus concernée… je suis à l’automne de ma vie. J’emploie le temps de vie qu’il me reste à vivre sur La Terre, pour le salut de mon âme.
            Dans les sociétés traditionnelles, le temps de La Retraite était consacré à la vie spirituelle ; au salut de son âme.
            « Il y a un temps pour chaque chose… » Cela me rappelle une phrase des Ecritures. Il me semble que c’est dans l’Ecclésiaste (?)

            • Calotte26 says:

              Vous pouvez appeler cela la tradition, une décision ou l’on place le vécu de la personne avant les compétences ( qu’elle peut tout à fait avoir) n’en reste pas moins de la discrimination positive. Il n’y a rien de médisant dans ce propos, simplement un fait…

              • Patricia says:

                Que vous le vouliez ou non c’était un usage en vigueur jusqu’en 1991… Et comme d’habitude le décret est passé à 2 Heures du matin. Vous pouvez le vérifier en contactant la FAVEC.
                Je n’aime pas la novlangue : le terme « discrimination positive » est prétentieux et ne correspond pas au vocabulaire concret des personnes de mon époque.
                Pour ce qui me concerne, cela m’est égal maintenant… Je pense aux autres femmes et surtout à celles qui ont encore des enfants à charge.
                Le meiux seraient de les mettre directement sur le trottoir pour double punition : mort subite du mari et relégation sociale par les institution et l’Etat… Vous savez, « cette république qui est une mère pour ses enfants » comme l’a affirmé le Président dont j’ai oublié le nom (!) et qui a régné pendant 2 mandats de 7 ans sur la France… il n’y a pas si longtemps et avant Sarkozy.
                Je n’aime pas ce système qui n’est pas une société d’hommes et de femmes digne de ce nom… mais un fatras idéologiques.
                Il est vulgaire et inique.
                Toutes les valeurs y sont inversées.

                Il vaut mieux s’occuper des envahisseurs que de prendre soin momentanément des nôtres.
                C’est le monde à l’envers!

                J’avais aussi une formation technique de secrétaire, en plus de mon niveau universitaire. Je me serais même contentée d’un poste de dactylo, dans un coin de bureau.
                J’ai aussi quelques connaissances en naturopathie mais je ne n’avais pas d’argent ni de carnet d’adresses à l’appui.
                De toutes façons, cela n’a plus d’importance ; je suis détachée de toutes ces contingences matérielles du passé. Je vis au présent de mon être… Si le Bon Dieu à permis que je vive tout cela, c’est sans aucun doute qu’Il à un dessein sur mon Etre et me le révèlera le moment venu.
                Et puis, il y a toujours des leçons à comprendre de nos expériences pour élargir notre conscience.
                Et comme vous le voyez, à l’occasion, j’écris sur les sites de la ré-information pour témoigner en conscience et avec réflexion. Mes écrits peuvent aider certaines personnes… Je contribue à ma façon à apaiser des personnes perdues dans ce magma et cette imposture qui n’est qu’une illusion et sûrement pas le Réel.
                Je contribue aussi, j’en ai la certitude intérieure, à éveiller les consciences endormies.
                A titre personnel, je suis libre intérieurement et je vis sous le regard du Bon Dieu.
                Bonne journée à vous.
                Deo Gratias.

  2. Je laisse à cette charmante personne la responsabilité de son interprétation des sujets de l’agrégation d’histoire. Mais je partage son point de vue de vue sur la baisse du niveau. Je constante également un fossé de plus en grand entre les élèves qui ont eu le bac et ce que l’on demande en première année d’université. D’où un taux d’échec de plus en plus élevé.

  3. Félicie Aussi says:

    https://www.youtube.com/watch?v=CNNd5lG1fF8

    « Changez les lois pour modifier les comportements » disait Simone l’avorteuse.

    Tout ce que dénonce cette dame est dû à un objectif connu et de notoriété publique des zélites. La guerre a été déclarée mais, ne pensant pas qu’un truc pareil soit possible, les gentils continuent à s’étonner les bras ballants.

    Dans la vidéo ci-dessus, Eric fiorile cite la directive – écrite en charabia certainement par un paltoquet supérieur sortant du même tonneau que Hollande – donnée à l’Education nationale.

    A partir d’à peu près 2:15, nous oyons :
    « La qualité de l’éducation nationale donnée aux classes inférieures doit être de la plus pauvre sorte, de telle manière que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible pour les classes inférieures. … »

    Il faut commencer à casser la baraque braves gens !

    • Patricia says:

      Je vous remercie pour ce lien. Je vais le faire suivre.
      Je viens de regarder cette vidéo avec grand intérêt. Je ne connaissais pas ce Monsieur. J’aime sa manière simple et compréhensible avec laquelle il parle aux gens. Ainsi chacun peut commencer à décrypter le monde dans lequel nous vivons…
      C’est mieux que des conférences d’intellectuels car cela parle à l’intelligence et au cœur des gens de la vraie vie. Et nous en avons besoin. Disons que l’une de ces expression complète l’autre.
      Ainsi nous pouvons relier nos expériences personnelles avec des réflexions construites et preuves à l’appui.
      Tout ceci nous permet de sortir de la prison mentale dans laquelle les fous furieux qui nous « gouvernent » veulent nous y maintenir, dès le plus jeune âge et jusqu’à la mort.

      Ce qu’il dit aussi sur le fait de renverser ce pouvoir est véridique. J’en ai fait l’expérience le « Jour de colère » en janvier 2014 à Paris. Je suis venue de Province pour cela.
      Nous étions très nombreux dans ce cas et toute la société dans sa diversité, y était représentée. Il y avait des gens de tous les âges : des jeunes, des anciens, des commerçants et des artisans, juste devant moi il y avait un homme jeune aveugle accompagné d’un enfant qui le guidait ; cet homme jeune handicapé posait seulement sa main droite sur l’épaule de l’enfant… et, il disait fort : « Francs-maçons en prison! »
      Je me suis faite la réflexion : cet homme, bien qu’aveugle, a tout compris! Ce n’est pas lui qui est vraiment handicapé…
      Un peu plus loin devant, il y avait un vieux Monsieur très digne dans son par-dessus beige foncé (du même genre que celui porté par mon défunt époux, il y a un certain temps déjà!) et bien sûr, j’en ai été émue… Mais aussi, parce que malgré la pluie et le froid, il était là parmi nous tandis qu’il aurait pu demeurer au chaud dans son salon, du fait de son âge avancé.
      Juste derrière moi, il y avait ceux de CIVITAS derrière une belle banderole qui disait : « La république est maçonnique, La France est catholique. » Et comme c’est bien vu et bien dit!
      J’y ai vu aussi Monsieur Alain Soral, ce journaliste courageux face au système qui ne l’épargne pas… Il venait marcher derrière une banderole réclamant la « liberté d’expression. »
      Pour ma part, j’avais confectionné une petite et belle pancarte au couleur de la France « éternelle » ou encore « traditionnelle » : vous savez, ce bleu de France parsemé de Fleurs de Lys… j’y avais mis tout mon cœur et ma détermination.
      j’aime le côté artisanal et créatif ; c’est ma forme d’esprit.
      J’y ai aussi croisé des royalistes, fiers et persévérants avec leurs beaux oriflammes dorés et comme ils avaient fiers allures!… et nous nous sommes complimentés sur la beauté de nos bannières respectives. Il faut dire aussi que je suis monarchiste de droit Divin ; vous savez, lorsque le Roi qui est l’émanation du cœur du Peuple, est aussi Le Lieutenant du Seigneur d’En-Haut, « Le Premier servi » dont parle Jeanne, La Magnifique Ste Jeanne-d’Arc! Seul exemplaire de cette catégorie d’héroïne au parfum céleste indéniable, de toute l’Histoire des Hommes… Et elle est de Chez Nous ; ne l’oubliez jamais!
      Il y avait des jeunes, bien sûr, mais je vous assure qu’ils étaient disciplinés et positifs avec une énergie vitale communicative…
      La presse, toujours celle qualifiée d’officielle, à dit des mensonges comme à son habitude, à propos de ces jeunes gens. Il n’y a pas eu de débordements. Je peux vous l’assurer. Ce que je peux vous dire, par contre, c’est qu’arrivé à la Place Beauvau, les CRS présents ont bouclé cette place en enfermant ces jeunes, tandis que les gens plus âgés commençaient à s’en éloigner. Il y eu des comportements bizarres dans la police et des comportements injustifiés.
      L’ami avec qui j’étais venu m’a dit : « vite, partons : il y a quelque chose qui n’est pas clair! » Ensuite, nous avons compris que la police présente, en fin de manifestation, appliquait des directives qui leur venaient « d’en haut » car il n’y avait rien de logique dans tous çà!
      C’est là que j’ai compris que la Police, enfin pour beaucoup d’entre les policiers, étaient les ennemis du Peuple en quelque sorte… et avant tout, les serviteurs du système ; ce système de dictature présent en France et dans le monde.
      Je ne pensais pas à mon âge en arriver à ce constat évident. Et je l’ai vérifié depuis régulièrement! La police en France ne fait pas son travail réel : elle est le bras armé de ce système inique. Il en est de même pour la soit disant « Justice » et sûrement aussi en ce qui concerne l’armée… Bien sûr, parmi tous ces corps intermédiaires, il y a des gens biens, mais il est temps qu’ils se déterminent et rejoignent le Peuple légitime de France, sinon nous devons les considérer comme nos ennemis, hélas! Il convient d’être lucide et de ne pas continuer à se laisser berner par des illusions ou de la sentimentalité.
      Oui, si nous avions été un peu plus nombreux, nous marchions sur l’Elysée et nous renversions avec détermination tous ces fous furieux qui ont capturé le pouvoir et par voie de conséquence, dans les jours qui suivent, tous leurs acolytes… où qu’ils soient.
      Pourquoi? Parce que les policiers présents ne pouvaient pas tuer tout le monde et tôt ou tard, ils se ralliaient au Peuple bafoué et humilié, depuis tant d’années et de siècles…
      Nous étions déjà très nombreux, mais pas assez encore… pourtant j’ai senti une unité réelle entre tous ces gens présents et aussi, je peux vous le certifier, comme un courant d’amour qui nous parcourait. Il n’y a eu que peu d’énervement entre les gens car nous étions tous unis dans une même direction : un peuple qui affirmait légitimement son identité profonde et sa réelle détermination à en finir avec toute cette mascarade funeste… Tous ces gens qui ont la prétention de nous « représenter » ne représentent qu’eux mêmes, leur profit, leur privilège et leur immense orgueil. En vérité, je me méfie de tous ces gens qui veulent « notre bien » et qui se posent en représentant du Peuple et quels qu’ils soient! Car La Loi Naturelle est absente : ils ont mis Le Bon Dieu au placard avant que de l’éradiquer tout à fait en construisant de toutes pièces une « religion » mondiale humaine où le Bon Dieu et le Transcendants sont, bien sûr, absents… puisqu’il s’agit d’une ultime supercherie pour mieux manipuler les êtres et les âmes en quête d’absolu et de sens dans leur vie personnelle!
      Par les médias officiels, des balivernes ont été déversées sur la France, les jours suivants et comme il se doit, pour discréditer ce Mouvement légitime et presque spontané du Peuple de France, qui affirmait enfin et pour un temps… ses droits et sa dignité.
      Voilà mon témoignage sur ce Jour de Colère en janvier 2014 qui aurait pu changer la face de la France et par conséquent, nos vies personnelles… J’en ai la certitude intérieure.
      Et je vous l’affirme, c’était joyeux et bon enfant.
      Bonne continuation, jour après jour… et que le Bon Dieu vous garde!

      • Félicie Aussi says:

        Le problème est que les gens conscients de l’état des choses restent divisés, chaque groupe structuré ayant sa propre solution en ne considérant qu’une partie du problème.

        Eric Fiorile, l’auteur de la vidéo, avait suggéré de créer un vaste mouvement populaire le 14 juillet 2015, dans le but de renverser sans violence le régime, en occupant les lieux, un peu comme les manifestations de masse en Egypte. Il est vrai que si la France s’arrêtait complètement, faisait bloc et demandait au voyous du régime de déguerpir avec tous leurs abatis intacts avant que la chasse ne soit lancée contre eux, il est probable que ce serait le début de la fin de la mafia d’État.

        Actuellement, à par, peut-être Civitas (?), il n’y a qu’un seul parti politique en état de marche capable de redresser la France : L’Union Populaire Républicaine de François Asselineau. Selon ce parti, avant tout, avant de faire de vrais projets de sociétés, il faut redonner à la France sa capacité de changer et donc sa souveraineté. Et pour cela il n’y a qu’un seul moyen : Sortir de l’UE, de l’eurozone et de l’Otan.

  4. Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et ce gouvernement . Vivement un grand changement pour la FRANCE en 2017……….

  5. cacahuète says:

    Merci Claire de nous alerter.
    Merci aussi pour votre courage, on voit bien que les « élites » sont prêtes à sanctionner tout rebelle. On l’a vu avec Farida Belghoul, le général Piquemal (qui avait osé manifesté à Calais, etc)

  6. Excellente critique du système catastrophique de l’enseignement en France. J’ai d’ailleurs été étonnée que François Fillon au cours des débats sur la primaire de la Droite ait fait le même diagnostique en peu de mots, mais très énergiques. Il a dit qu’il renverrait, s’il était élu, sans exceptions, tous les pontifs pntifiants et « jargonnants » qui façonnent les programmes scolaires. Il les accusent de faire de l’idéologie plutôt que de l’instruction.

    Cette dénonciation du lavage de cerveaux organisée m’a agréablement surprise de sa part. Comme quoi il n’y a pas que du mauvais chez ces gens-là.

  7. Patricia says:

    Le problème de l’Education est simple, en vérité.
    Je l’ai longuement étudié du fait que c’était mon orientation d’études universitaires. Et aussi du fait de mon expérience de développement personnelle basée sur l’expansion de la Conscience.
    – Une éducation efficace doit reposer en priorité sur le développement de la Conscience de la Personne ; de ce que l’on nomme l’Etre.
    – Il faut aussi recevoir des connaissances réelles par l’intermédiaire d’un professeur compétent et consciencieux, dans le domaine particulier que l’on approfondi en classe ou à l’Université.
    C’est vrai aussi que nous en sommes arrivés à un stade de délitement spirituel et moral très avancé, nous le savons bien ; il suffit de regarder autour de soi pour le constater, chaque jour un peu plus…
    De fait, les connaissances et les informations que nous recevons, de gré ou de force, sont la plupart du temps fausses, truquées, mensongères ; orientées.
    Elles ne sont plus l’expression des faits ordonnés au Réel.

    Pourquoi? Parce qu’elles doivent correspondre en priorité à la pensée dominante qui nous formate et nous écrase ; à la propagande du système de dictature FM en place depuis la philosophie dite des lumières et les loges maçonniques. La FM est une des expressions concrètes du gouvernement mondial qui veut supprimer les Peuples et leur souveraineté légitime ainsi que les Nations avec leur Histoire, leur culture et leurs spiritualités enracinées.

    Un peu d’Histoire : Nous le savons maintenant, preuves à l’appui, ce sont ces gens qui ont fomenté la révolution sanglante française de 1789 qui fut une révolution « bourgeoise » au dépend des aspirations légitimes de réformes des gens et des Peuples de France.
    (voir La guerre des farines, et les complots des physiocrates qui ne cherchaient qu’à s’enrichir au dépend des gens ; famines.)
    Les Peuples de France ont été manipulés afin d’assoir la soif de pouvoir des imposteurs « bourgeois » républicains et révolutionnaires ; c’est-à-dire l’idéologie stupide et mortifère des soit- disant philosophes des lumières de lucifer… dont le franc-maçon Voltaire en est la caricature.

    Toute cette supercherie est énorme et c’est pour cela qu’elle est difficile à appréhender pour les personnes qui n’ont pas reçu une éducation familiale traditionnelle ou une formation suffisante pour le comprendre d’elles-mêmes… Il est vrai que l’outil inter net à favorisé cette prise de conscience qui est une avancée salutaire.
    – Nous le savons maintenant à force de ré-information : ces gens nuisibles ont voulu créer un nouveau paradigme complètement artificiel où la mesure et la fin de toute chose est « l’homme nouveau. »

    Toutes les valeurs sont inversées : Du fait de ce long formatage en particulier à partir de l’E.N., la dimension verticale et transcendante de la vie est en voie d’éradication totale et le Bon-Dieu est remisé au musée des erreurs et des bizarreries, voire de la ringardise. (Marx qui fut l’un des leurs disait : « La religion est l’opium du peuple. »
    De plus, ils ont commencé à mettre en place une pseudo religion mondiale en s’infiltrant dans l’Institution du Vatican et validée par le Concile Vatican2, pour neutraliser et pourrir de l’intérieur notre Religion Occidentale Catholique Traditionnelle ; l’un des piliers principales de notre civilisation européenne et occidentale, le dernier rempart contre leur dictature mondialiste.
    Ces gens-là ont fait beaucoup de mal à la Religion, en France en particulier. Ils ont voulu nous interdire l’accès au Bon Dieu et donc l’accès à la dimension verticale et transcendante de la Vie ; faisant de nous des arbres déracinés et des feuilles ballotés aux quatre vents… et, il faut bien le dire : des dégénérés sur le plan de l’esprit et de l’intelligence de la vraie vie.
    C’est pour cela que La France en est réduite à cet état de délâbrement moral, spirituel, religieux et matériel. C’est pour cela que La France, en particulier, est moribonde.
    – La France doit être régénérée spirituellement et se relier à nouveau au Bon Dieu, si Elle ne veut pas mourir.

    Nous devons nous souvenir que nous sommes les enfants du Bon Dieu et qu’Il nous a créé à son image… Que c’est l’Esprit qui commande à la matière et non l’inverse. Nous ne devons plus les écouter. Nous ne devons plus suivre tous ces apprentis sorciers qui nous conduisent droit à l’anéantissement sur La Terre et à la fin des temps, direct en enfer…

    Ils nous ont enfermé dans l’extériorité des choses et à la surface de la vie…. nous coupant ainsi de notre dimension d’homme intérieur et de notre conscience ; de notre simple bon sens.
    Il ont voulu faire de nous une masse informe, un troupeau d’errants et bientôt des esclaves pucés consentants. Ils nous ont aliéné et rendu dépendants des idéologies, de la matière et de nos passions et égarements compulsifs divers… ainsi que de nos crédits et autres possessions que nous payons au prix de l’aliénation de notre conscience et de notre âme ; de nos vies personnelles. Mais aussi au prix de l’anéantissement de notre conscience collective et de notre Pays.
    Nous avons oublié que nous sommes des êtres de conscience et des êtres de Lumière ; les enfants du Bon Dieu. Nous avons oublié que le chemin de notre plein accomplissement passe d’abord par la connaissance de notre intériorité et de notre conscience d’être… pour mieux l’exprimer ensuite dans la vie pratique, par nos œuvres et nos actions.
    De fait nous sommes en accord avec La Loi Naturelle et Le Plan du Bon Dieu.

    – Il ne peut pas y avoir une éducation complète pour un être humain digne de ce nom sans une éducation ancrée dans l’intériorité ; une éducation à la conscience d’être. –

  8. Bakounine says:

    Cette vidéo est à MOURIR DE RIRE !!! Je suis professeur agrégé d’histoire et voir cette dame dire tout et n’importe quoi sur les programmes et les examens est totalement pathétique. Je ne sais pas si vous avez enseigné un jour, mais si c’est le cas, je plains vos élèves et j’ose espérer que vous ne sévissez plus dans des classes. A votre place, vu votre niveau en didactique et en épistémologie, je cesserais aussi de sévir en publiant ces vidéos qui feraient presque passer Trump pour un intellectuel; en comparaison de votre verbiage incohérent. Le drame avec internet, c’est que n’importe qui peut y publier n’importe quoi. C’est le triomphe de l’ignorance crasse. AU SECOURS !

  9. ‘C est pas’, ‘j’ sais pas quoi,’ ‘on réfléchit pas sur ‘ j veux dire,’ voilà, ‘ etc.. niveau d expression lamentable pour une enseignante. Bref, le niveau baisse, et pas que chez les élèves

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com