cour-interamericaine-des-droits-de-lhomme

La Cour inter-américaine des droits de l’homme a publié, en avril dernier, une résolution obligeant le Costa Rica de cesser d’être le seul pays au monde interdisant la fécondation in vitro. La controverse quant à savoir si les cliniques devaient permettre la fécondation in vitro, existe depuis que la Cour constitutionnelle a estimé en 2000 que la fécondation in vitro violait le droit à la vie car des embryons sont éliminés  au cours de la procédure.

La nouvelle législation imposée par une juridiction supranationale permet à toutes les cliniques privées qui souhaitent appliquer la technique de reproduction artificielle de demander au ministère de la Santé une inspection préalable qui leur donnera un certificat pour pratiquer la fécondation in vitro.

Cependant, à ce jour, un seul centre privé a demandé l’autorisation de pratiquer la fécondation in vitro.

Le Centre Fecundar est le seul à avoir reçu l’autorisation du ministère de la Santé pour appliquer cette technique qui demande la manipulation de gamètes et la destruction d’embryons déterminés. 
Le centre Fecundar, qui effectue déjà au Panama des fécondations in vitro, présente sur son site ses tarifs et les conditions que doivent observés les patients.
Les dépenses de base (tests et examens psychologiques), qui ne garantissent pas la conception, se montent à 3.200 euros auxquels il faut ajouter les soins cliniques et d’autres services. Un « catalogue de services » est également présenté : congélation d’ovules et d’embryons (900 euros) jusqu’à donneuse d’ovules (7.200 euros) ou de sperme (450 euros). A titre d’indication, le revenu mensuel moyen par habitant au Costa Rica s’élève quant à lui à 728 $ soit 650 €,
La clinique indique également que le taux de réussite après le traitement ne dépasse pas les 47 % dans le cas où les ovules sont ceux du propre patient et de 65 % dans le cas de don d’ovules.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Mais de quoi ils se mèlent ces amerlocs ?!
    Les droits de l’homme , c’est le droit de Costa Rica de faire ce qu’ils veulent et que les américains leur foutent la paix .

    Ils veulent pervertir le monde entier les américains , ils ont réussi .

    Moi je suis contre toutes ces machines a faire des bébés mais le Nouvel Ordre Mondial ne veulent que des enfants fait artificiellement !
    Avec ces satanistes un jour il sera interdit de faire des bébés naturellement .

  2. Boutté says:

    A quand une cour des droits de l’enfant ? Elle aurait un travail fou à lutter contre le génocide in utero et les crimes de pédophilie .

  3. Philibert says:

    Comme la Cour Européenne des Droits de l’Homme chez nous… Ils ont ça finalement déjà en place sur tous les continents pour harmoniser partout le NOM

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com