nativité-MPI

La crèche de Noël confectionnée par les cheminots de la gare SNCF de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) et placée derrière une vitre de guichet gêne quelques obscurantistes laïcistes.

Un agent de la SNCF a expliqué à la presse locale que, le 17 décembre, les cheminots ont reçu «une note de la part de la direction régionale de Toulouse nous demandant de retirer la crèche au plus vite ». « La direction nous a expliqué qu’elle avait reçu la plainte d’un usager choqué de voir un signe religieux ostensible dans un lieu public », a déclaré un autre agent des chemins de fer.

Révoltés, les cheminots ont refusé de céder à cette consigne. « Cela fait dix ans que nous avons l’habitude d’installer une crèche sur l’un de nos comptoirs. Nous ne voyons pas pourquoi cela changerait ! Notre crèche est toujours en place. Elle restera là, mais ostensiblement masquée », a ainsi commenté un autre cheminot. Ils avaient décidé de la cacher sous une bâche et d’apposer sur la vitre du guichet une affichette sur laquelle on pouvait lire : « Suite à la plainte d’un client, nous ne pouvons laisser exposer la crèche. Crèche que la gare de Villefranche met en exposition depuis dix ans !! », une façon de témoigner de leur mécontentement.

La direction régionale de la SNCF a rétropédalé  ce jeudi 19 décembre, prétendant n’avoir jamais demandé aux agents de retirer la crèche. « La crèche est un signe religieux, mais autour de Noël, c’est aussi une tradition importante pour les agents, on trouve des crèches dans beaucoup d’espaces publics. Mais à la SNCF, comme dans toutes les sociétés, les questions de laïcité se posent, c’est pourquoi nous aborderont le sujet à l’occasion d’un comité d’éthique qui avait déjà émis en décembre un avis réaffirmant les principes de laïcité et de neutralité de l’entreprise », a déclaré le directeur de la communication, Philippe Blanquart. La laïcité « se heurte à une tradition importante et à l’habitude des agents », affirme la direction qui appelle « au dialogue et à l’échange ».

La laïcité se heurte surtout aux traditions chrétiennes d’une France dont les racines sont profondément catholiques quoiqu’en disent les maîtres à penser d’aujourd’hui et quel que soit par ailleurs l’état de déchristianisation du pays.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Dubrulle says:

    J’ai bien aimé ce qu’a dit Monsieur Bianco (Président de l’observatoire de la laïcité) : «Noël, c’est aussi une tradition, une histoire ! Il ne faudrait pas oublier une chose: la laïcité, ce n’est pas un interdit mais une liberté au contraire, celle de pratiquer sa religion».

    «La neutralité s’applique seulement à l’État et aux bâtiments de la fonction publique, comme les mairies ou les écoles. Il n’y a pas d’impossibilité à installer une crèche dans une gare, car si l’entreprise est privée avec une mission de service public, le lieu de la gare est un espace public, un peu comme la rue».

  2. Que les mauvais coucheurs et autres laïcards viennent donc visiter notre village de Lucéram 06, le village aux 400 crèches, ils ne seront pas déçu, ils en trouveront partout dans les lieux publics et privés.

  3. la laicité est une invention des chrétiens qui y donnaient le sens de séparation dans la compréhension.
    depuis la révolution et la république le sens a totalement changé et veut dire séparation franche avec une opposition permanente au catholicisme.
    La laicité en France n’est pas neutre, elle est un outil de lutte contre les catholiques.
    c’est cette définition révolutionnaire que nous refusons
    la France est un pays de fondation catholique et doit le rester. Nous n’accepterons jamais d’être mis sur un même pied d’égalité avec l’islam ou le bouddisme.
    2-

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com