Christiane Taubira c’est l’effet « kiss cool » ou la double peine pour les français : la délinquance augmente mais les prisons se vident ; la population carcérale en France s’élève à 66 864 détenus au 1er juillet 2015, baissant de 2,1% sur un an. Très concrètement cela signifie que le danger pour la population française augmente de façon très importante.

Que ce soit les coups et blessures suivis de mort, les violences sexuelles, les atteintes à l’intégrité physique ou les escroqueries économiques et financières, les courbes suivent la même orientation que celles du chômage : une hausse sévère.

A défaut de pouvoir régler le problème de l’insécurité de français, la ministre de la justice Christiane Taubira pourra peut-être bientôt se vanter d’un succès : avoir réglé le problème de la surpopulation carcérale !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Par idéologie compassionnelle, pour, notamment, les soi-disant jeunes délaissés d’origine étrangère, – qui ne font aucun effort pour s’adapter jusqu’à haïr les Français qu’ils ne s’estiment au fond nullement-, dont la Garde des Sceaux se sent proche en tant que descendante d’esclave, la permissivité et la non punition s’inscrivent toujours davantage dans la loi.
    Tant pis pour les honnêtes français, suspectés de racisme et de xénophobie. Ils n’ont qu’à payer et subir.
    Ils n’ont même pas le droit d’avoir un réflexe identitaire, car le seul, désormais, admis, c’est celui des nouveaux venus qui peuvent, notamment, revendiquer leur origine, leur état de victime délaissée, leur appartenance religieuse … Comment dans un tel contexte de faiblesse et de renoncement, les vocations au jihad ne peuvent prospérer ? Combien de temps le peuple de France va t-il accepter de supporter une telle politique ? transrealisme.org

    • C’est un peu lapidaire Pierre. C’est jeunes sont en effet délaissés. Sans pères donc repères. Ceux qui en ont s’en sortent et contribuent efficacement au fonctionnement de notre société dont ils ont intégré les codes s’y intégrant. Cela donne des musulmans modérés, voire agnostiques et des citoyens respectables. On est pas obligé d’aimer Taubira, mais elle s’est intégrée. Comme Belkacem et son sourire vaseline que je vomis comme ce compassionnel qui relève des codes « éducatifs » féminin cette hérésie à l’inverse de ceux du masculin qui supposaient efforts, sens du sacrifice, droiture et respect de soi comme des autres, quitte à ne pas être d’accord avec eux.

      • Les personnes qui s’adonnent aux agressions contre la police, aux casses, … qui montrent leur haine de la France, c’est-à-dire des Français qu’ils rejettent, malgré leur CI, jusqu’à créer des zones de non droit, jusqu’à s’adonner au trafic et au Jihad, …,sont-ils tous sans père et sans repère ? N’ont-ils pas accès à l’École de la république ? Rien ne saurait excuser leur comportement haineux et leurs agressions. Et ce n’est pas la grande permissivité actuelle qui les en dissuadera. Les forcenés ne comprennent que la force. Continuer à leur donner des excuses, à leur procurer des subsides, ne font que conforter leur attitude inadmissible.

      • En effet Pierre, naïvement je crois à l’éducation et qu’elle est aussi responsable des bons éléments que des mauvais. En conséquence il y a réussites et échecs. Tant que ces jeunes sont mineurs nous sommes responsables, voire coupables, de leur devenir sur le plan sociétal étant entendu que la cellule de base est la famille. Donc d’accord avec vous pour penser qu’il ne faut pas trouver d’excuses, mais en tout premier lieu à ceux qui ont leur éducation en charge. Quant à eux, puisqu’il est désormais question de rééducation, il faut le faire en leur bottant le cul au besoin.

  2. Analyse un peu partisane ce me semble. Les prisons Françaises qui se vident c’est un peu excessif. 2% dites-vous. Induisant un regain de criminalité plus que proportionnel sous-entendez-vous. Ca fait légèrement propagande. Et pour ce qui est des motifs d’incarcération que vous énumérez, vous préférez le sytème brutal du féminisme autoritaire américainE qui a vu sa population carcérale se multiplier par dix depuis ces années 70 datant la « libération de la femme » sans enrayer et même voir se multiplier agressions sexuelles comme meurtres dans les mêmes proportions, faisant de ce pays un champion toutes catégories pour ce qui est de la délinquance ?
    En Europe du Nord, sociétés maternalistes, elles sont vidées ou ressemblent à des hôtels 3 étoiles. Ils les louent à leurs voisins. Ils vont plus mal pour cette raison ?
    Cela étant dit, s’il y a une évidence dans la délinquance, les meurtres comme les agressions sexuelles, c’est que la gent féminine rattrape jusqu’à dépasser bientôt la gent masculine.

  3. Pourquoi ne pas les éjecter du pays pour qu’ils rejoignent celui qu’ils adorent et où ils ne sont jamais allés.Nous ferions ainsi des économies.

    • Outre le fait qu’il y en ait qui ne veulent aucunement s’adapter, à cause de ressentiments pour les Français, ces racistes xénophobes colonialistes, esclavagistes, islamophobes qui les dénigrent,…, de plus en plus nombreux comptent sur l’idéologie islamique rétrograde jusqu’à la barbarie, pour s’imposer. Cette situation comportementale, (due au laxisme utopique ou cupidement électoraliste de nos dirigeants), si l’on n’y met un terme, va nous conduire à la guerre civile dont les prémisses ont, depuis des années, commencées.
      Beaucoup de non intégrés, n’ignorant pas les nombreux avantages de vivre en France, n’ont aucune envie d’aller vivre dans des pays de leurs origines.
      Conclusion, soit ils parviennent, enfin, à épouser sincèrement notre République sans chercher à l’islamiser ou à y développer des zones de non droit, soit les Français, devenus méconnaissables, vont continuer à se laisser dominer et envahir, soit la confrontation surviendra.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com