Dehors le dictateur Moubarak puis l’islamiste Morsi… mais aujourd’hui l’Égypte ne semble pas plus être sur une voie démocratique comme le voudraient tant les Occidentaux. On semble aller de mal en pis.

Coup de tonnerre hier après que la justice égyptienne ait prononcé 529 peines de condamnation à mort de partisans de l’ancien-président Morsi. Parmi les condamnés, seuls 153 sont détenus, les autres étant en fuite.17 ont été acquittés. En tout 1.200 personnes doivent être jugées pour des violences survenues mi-août dans le gouvernorat d’al-Minya. Aujourd’hui 700 autres personnes doivent comparaître dont des cadres de Morsi. Le nouveau pouvoir continue sa répression mais pourrait provoquer de nouvelles violences face à des jugements expéditifs. Ironie de l’histoire: elles touchent des partisans d’un président démocratiquement élu alors que  le nouveau pouvoir en place n’est pour l’instant que provisoire dans l’attente de nouvelles élections. Mais la tension politique ne semble pas prête de retomber, bien au contraire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. champar says:

    Il me semble qu’un peu de prudence s’impose dans cette analyse, le gouvernement Morsi est quand même responsable de milliers de morts notamment dans la communauté copte.

    Le « démocratiquement élu » n’est pas un viatique pour tout faire, je rappelle que l’élection d’hitler a été parfaitement démocratique ! Lorsque que la majorité asservit ou pire tue la minorité la démocratie n’a plus de légitimité.

    Voyez les massacreurs de la pire espèce, soit-disant rebelles en Syrie, qui vont jusqu’à se vanter de leurs méfaits anthropophages dans des vidéos.
    L’Égypte est pour l’instant passée à coté du gouffre espérons qu’elle s’en sorte.
    Ce n’est pas en formulant une demande avec des gants blancs beurre frais et des formules de politesse que les islamistes fondamentalistes arrêteront leurs tueries.
    Quant à savoir si les personnes condamnées à mort sont innocents ou sont les vrais coupables c’est la seule question intéressante mais l’article ne donne pas de réponse à ce sujet.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com