marguerite_stern_femenPetite tranche, non pas napolitaine, mais marseillaise… Nous avons donc à gauche (et même à l’extrême gauche) la demoiselle Marguerite Stern, membre des FEMEN, secte exhibitionniste à la solde non pas de l’industrie laitière mais du milliardaire américain/hongrois/israélien/ukrainien Georges Soros. Face à elle, un nombre indéterminé d’individus à l’accent qui laissent présupposer une origine non-pagnolesque (une pensée émue au passage pour la ravissante Jacqueline Pagnol qui vient de nous quitter), illustration du cosmopolitisme prêté à la cité phocéenne, et dont le langage aussi relâché qu’un élastique de pantalon de sport bas de gamme en fin de vie rappelle l’expression « Marseille porcs de mer ».

Le 19 août, descendant à l’épicerie du quartier pour chercher le liquide à base de houblon brassé qu’elle ingurgite quotidiennement, dame Stern bouscule par mégarde un homme symbole du passé colonial de la ville. Elle s’excuse, il s’excuse. Rien à signaler. Cependant, d’autres comparses déboulent et encerclent notre étoile, celle-ci n’ayant même pas encore montré son outil de travail, ceci expliquant peut-être les frustrations relatées plus loin, d’autant plus qu’à deux heures du matin, elle était habillée comme pour déambuler à la plage (non, pas en burkini… cache-croupion en toile, tongs et lunettes de soleil, genre starlette en solde chez machin-discount). Le ton monte et les injures fusent. Pour tout dire, on se croirait au stade Vélodrome un jour où l’OM joue mal à domicile, c’est-à-dire 19 matchs par saison environ… Entourée de ses lourds satellites, notre petit soleil refuse donc de mettre ses paroles en harmonie avec ses propos, elle qui voulait « les Françaises aux Africains » comme elle l’avait tagué sur l’immonde fresque sise à Paris. Encore une promesse non-tenue par la gauche… S’en suit alors une comédie bouffonne, aérienne comme une enclume, à la poésie légère comme de la glace au cassoulet. Dame Stern se lance dans une explication dialectique, tentant de faire coïncider ce qu’elle a appris dans les livres et la situation sur le terrain, avec un ton de voix assez proche de celui de ma dernière fille de 6 ans quand elle faisait un gros caprice. En face, c’est l’incompréhension totale et la réponse est une sorte de farandoles de Rabelais des tropiques mâtinés de DSK, où il est suggéré à la donzelle de pratiquer une sorte de « mariage pour tous » familial transgénérationnel à tendance nécrophile. Elle a trouvé plus progressiste qu’elle.

Une fois la farce finie, chacun retourna chez soi, et dame Stern s’autoproclama résistante subliminale au machisme, non sans une certaine tristesse de voir que ses contradicteurs au romantisme du bonobo à la saison des amours n’avaient ni la couleur de peau, ni la religion, ni les idées politiques idoine pour se dire victime de la bête immonde au ventre fécond… Elle relate sa mésaventure sur son site facebook en se voulant porte-drapeau des femmes qui ne lui ont rien demandé en évoquant les 70 victimes de « féminicide » et reçoit les encouragements de ses comparses et de quelques bourdons… et les rires du public. Petit conseil à notre Marguerite ? Le pédantisme bas-bleu, c’est comme une bibliothèque bon marché : tu entasses des encyclopédies tout en haut, jusqu’au jour où la structure cède et tu te prends toute la vérité sur la figure… Adesias Margot, et bienvenue dans la vraie vie.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Philibert says:

    Qui sème le vent récolte la tempête.

    Elle s’en sort bien pour l’instant… D’autres ont eu moins de chance : http://www.ladepeche.fr/article/2016/08/29/2408152-charente-agression-anti-topless-ou-attentat-a-la-pudeur.html

    • Philibert says:

      En même temps, c’est grave une lâche à pas leur dire en face qu’elle est une FEMEN. Genre les FEMEN sont des fachos maintenant…

  2. " Pour le coup " says:

    Marguerite s’est fait compter fleurette , mais elle n’est pas romantique !
    C’est une sterne , soit une hirondelle des mers , c’est pourquoi basée à Marseille …
    Aux cris discordants et chamailleurs ou sons gutturaux pendant la parade …
    La tête est noire .

  3. Tchelovek says:

    Bien entendu le viol me fait vomir. Mais là, …dommage!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com