bison teintCoup de tonnerre dans la campagne des municipales bisontines après la découverte qu’un blog se moquant des candidats de droite était tenu par la femme d’un conseiller technique à  la mairie de Besançon. La campagne pour les municipales prend une tout autre forme mais jusqu’à quel point ?

Le scandale est venu d’un blog relativement connu dans la blogosphère bisontine : bisonteint.net. Il avait vu apparaître, il y a quelques mois un blog concurrent bisonpeint.net (aujourd’hui on ne peut plus y accéder). On voit tout de suite la manœuvre. Ce blog se moquait des candidats de droite en les caricaturant parfois de manière vraiment grotesque. Bisonteint a donc fait sa petite enquête et a vite découvert que le blog avait plus de moyens qu’il n’y paraissait achetant de la publicité et des mots clés comme Grosperrin ou Gonon pour le faire apparaître dans les moteurs de recherche. C’est en poussant plus loin ses investigations qu’il a découvert le propriétaire du blog concurrent. On peut retrouver les deux articles ici et . Le compte twitter de campagne de Jean-Louis Fousseret n’a pas tardé à démentir l’implication de l’équipe de campagne dans cette création.

Néanmoins dans l’après-midi, la droite bisontine en émoi devant ce qu’elle qualifie d’odieux, n’a pas hésité à s’emparer de l’affaire parlant de cabinet noir et de Fousseretgate. Il est vrai que le préjudice peut être assez conséquent pour l’image des candidats. Il y a déjà fort à parier que cette affaire va se retrouver devant la justice. D’ailleurs l’équipe de campagne de Jacques Grosperrin s’est réunie un peu dans l’urgence hier soir. Le candidat UMP a indiqué dans un communiqué qu’il allait tenir une conférence de presse ce vendredi. On en saura plus à ce moment. Jean-Louis Fousseret y est allé aussi de son communiqué, assurant n’être au courant de rien mais comment pourrait-il en être autrement ?

Il ne manquerait plus que l’affaire se retrouve dans la presse nationale mais voilà qui pourrait changer la donne de la campagne municipale à Besançon. Jean-Louis Fousseret se retrouve sur la défensive, lui qui était pourtant parti confiant. Pour l’instant oublié le tram, on ne parle plus que du Bisonpeint !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. En cette saison de « quenelles inversées » Il faut surveiller ses arrières (…) et là le PS Bisontin, sait de qui tenir… Les nuits du président étant plus belles que ses jours 😉 manquerait plus qu’on nous annonce un vol de scooter près de l’ Élysée ! Vraiment de l’amateurisme… ou alors d’une arrogance sans nom… Jusqu’aux fausses colères, une fois la filouterie découverte. 🙂

  2. Pingback: Affaire du Bison Peint: la plainte classée sans suite

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com