ecole-re-publicaine-godf

A propos de la proposition de loi déposée par des parlementaires LR concernant les écoles hors contrat et l’instruction à domicile, il faut lire notamment les commentaires des auteurs de la proposition sur l’art.1 (autorisation préalable des écoles hors contrat) et l’art. 4 (quasi-interdiction de l’école à la maison, qui ne serait autorisée, à quelques exceptions près, que pour les enfants handicapés).

« Les écoles doivent demeurer des lieux où se transmettent les savoirs et non les idéologies. » (2e paragraphe avant le commentaire sur l’art. 1).

 
« Le champ de ce contrôle semble trop restreint car l’éducation d’un enfant ne passe pas exclusivement par la transmission des savoirs, mais aussi par la construction de sa personnalité. » (fin du commentaire sur l’art. 5).
 
Il y a une contradiction interne, car la construction de la personnalité d’un enfant relève manifestement d’une idéologie: elle est influencée par l’enseignement reçu. De plus, l’enseignement donné par les écoles publiques n’est certainement pas neutre!
En l’occurrence, cette proposition de loi portée par des parlementaires du parti Les Républicains en rappelle une autre déposée au Sénat le 18 décembre 2013 par des sénateurs de l’UMP. Dans les deux cas, il s’agit d’une initiative entourée d’une forte odeur de franc-maçonnerie et qui démontre que les Républicains comme les Socialistes sont foncièrement complices, veulent s’emparer de nos enfants pour les endoctriner et œuvrent à l’instauration d’une tyrannie masquée incarnée par une république maçonnique inscrite dans la schéma du nouvel ordre mondial.
fraternite

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Le pourrissoir maçonnique poursuit son offensive de mort.
    je sens son odeur pestilentielle.

  2. Si la loi passe, il faudra demander l’asile politique à des pays libres. Mais quels sont-ils ? Il y a une recherche à faire.

    Il existe pour le moment deux exemples majeurs de ce type de dictature : l’Allemagne et la Suède.

    Depuis une vingtaine d’années, de nombreux Allemands se sont ainsi réfugiés au Canada (où un bureau spécial d’accueil a même été mis en place pour eux), parce qu’en Allemagne, les parents qui n’acceptent pas que leurs enfants soient endoctrinés par l’école publique (et détruits au plan moral et spirituel, sans même parler du plan intellectuel), sont emprisonnés, et leurs enfants sont « volés » par l’Etat qui les place chez des gens politiquement corrects.
    Hélas, le Canada semble fortement vaciller à présent, si on en croit les lois récentes qu’il a adoptées..il n’est donc pas certain qu’il puisse encore constituer un refuge pour les Chrétiens persécutés.

    Les familles suédoises persécutées (même chose qu’en Allemagne) se déplacent quant à elles en Finlande, qui a accueilli ces dernières années plusieurs milliers de réfugiés politiques/religieux qui avaient dû fuir la Suède pour ces motifs de « vol d’enfants par l’Etat ».

    Je crois qu’il faut vraiment que les familles catholiques françaises commencent à réfléchir sérieusement Aux possibilités d’exil, avant qu’il ne soit trop tard. Une fois enclenchées, ces choses vont très vite : combien de familles allemandes ont été détruites irrémédiablement (je connais moins le cas suédois, mais ce doit être pareil) faute de n’avoir pas réagi pendant qu’elles en avaient encore le temps ?

    Peut-être que ces lois ne passeront pas en France, mais mieux vaut la prudence que les regrets.

  3. Elbatlebeur says:

    La Gaule est une tribu d’irréductibles .
    Le gaulois ne craint que la Foudre .
    La gauloise le relaxe.
    A bon entendeur , Salut !

  4. Patricia says:

    Les parents ne vont pas accepter çà en France… ce n’est pas possible.
    Une mère et un père ne peuvent pas accepter de livrer leur enfant innocent à un système de conditionnement monstrueux qui se montre de plus en plus comme il est.
    Les enfants n’appartiennent pas à l’état.
    C’est sous le IIIe Reich que l’on parquait des enfants pour mieux les conditionner afin d’en faire des futurs serviteurs zélés de ce système de dictature…
    Maintenant, nous n’en sommes pas loin nous aussi dans cette « union européenne soviétique et libérale. »
    Il faut vraiment protéger nos enfants.

  5. Efgy says:

    « Les écoles doivent demeurer des lieux où se transmettent les savoirs et non les idéologies. »

    Il faut vraiment être abruti pour pondre un truc pareil. Tout le monde sait bien (sauf lui ?) que « les savoirs » contiennent des idéologies. Les crétins sont de retour.

  6. Eric says:

    Il s’agit d’être cohérent : on ne peut pas à la fois défendre le parlementarisme (et donc la République) tout en condamnant ce genre de projet de loi. Je vous rappelle que si la France était une démocratie TOUTES les lois seraient votées par TOUS les citoyens.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com