cyborg-mpi

Une bonne partie des végétariens pleure sur le sort réservé aux animaux élevés dans le but de servir de nourriture aux humains. Ils invoquent la souffrance de l’animal voué à la mort dans la souffrance au nom d’une forme de cannibalisme. Nous les comprendrions mieux s’ils étaient impliqués par exemple dans la lutte contre l’avortement. Rappelons que la loi Veil permet de tuer un enfant dans d’atroces conditions la veille même de sa venue au monde. Heureusement quelques-uns de ces végétariens sont là pour dire que la souffrance d’un enfant dans le sein de sa mère mérite autant notre intérêt que celle des cochons emmenés à la mort entassés dans des camionnettes. C’est à ces « purs » que je dédie avec joie cette info ; et non pas aux crocodiles verseurs de larmes sur le sort des poules mais qui n’ont que faire de celui de enfants non-nés.

Le Wyss Institute est un laboratoire de recherche situé à Harvard, la plus prestigieuse ville universitaire au monde. Il va lancer la commercialisation d’une technologie micro-informatique ayant « modélisé » des organes humains. Nous nous situons dans le cadre de ce mélange « homme-machine » pour laquelle j’essaye de sensibiliser les lecteurs de MPI. Dans ce cas pour le meilleur…

Ce n’est un secret pour personne que tous les médicaments quels qu’ils soient sont expérimentés sur des animaux. Il ne s’agit nullement d’une forme de sadisme comme on voudrait le faire croire. Notamment toute cruauté délibérée est évitée dans les animaleries contrairement à ce qui est souvent évoqué. Wyss Institute est spécialisé dans la bio-ingénierie. Ses chercheurs ont eu l’idée de faire accoler des puces informatiques à des cellules d’organes humains. Celles-ci se sont trouvées modélisées. C’est-à-dire que les micropuces ont créé un modèle informatique de cellules de nos différents organes. Chaque puce informatique est formée d’une ou plusieurs membranes perméables sur lesquelles ont été implantées des cellules de revêtement de ces organes, alimentées par une autre rangée de cellules nourricières venant de l’autre côté de la membrane. Elles communiquent entre elles par des micro-canaux.

Il est possible ainsi de suivre toute variation de ces cellules qu’elle soit chimique, biochimique, génétique, métabolique. Mais ceci de manière parfaite et intégrale. Du blanc plus blanc que blanc aurait dit Coluche.

A ce jour de telles puces ont modélisé le foie, l’estomac, le rein et la moelle osseuse. Mieux encore il est possible de modéliser plusieurs organes sur ces dispositifs micro-informatiques.

En pratique qu’est-ce que cela signifie ? Un savant a mis au point un médicament qu’il estime susceptible de guérir un cancer. Au lieu de l’injecter à un rat ou un signe cancéreux, il sera expérimenté sur le dispositif informatique aussi bien qu’il aurait pu être suivi sur un organisme vivant notamment en ses différents organes par ses effets.

La licence mondiale de ce produit est aux mains d’une société du nom d’Emulate. (Information hospitalière 4/08/2014)

Voilà une découverte sensationnelle qui va réjouir les amis des animaux dont je suis.

                                                                           Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

22 commentaires

  1. Thérèse says:

    Mouais.
    On peut être végétariens et contre l’avortement.
    C’est mon cas ainsi en fait que de tous mes amis végétariens. Car je ne suis pas végétarienne que a cause de la souffrance animale. Mais surtout pour des questions de santé.

    Dommage.
    Le reste de l’article est bon

    Dommage cette pique contre des personnes qui ont souvent choisi ce mode alimentaire par souci de santé et de frugalité.

    Et aussi car je refuse le halal

    • Thérèse says:

      Je suis une de ces pures dont il parle

    • dickes says:

      Oui Thérèse,
      J’ai un excellent ami qui m’aide énormément tant pour MPI que les Cahiers Saint Raphaël. C’est un esprit original qui a le don de trouver des infos méconnues. Comme moi il est à le retraite. C’est un type formidable auquel va toute mon affection. IL est végétarien, ce que je respecte. Mais je l’ai rencontré sur Internet dans le cadre de la lutte contre l’avortement. Son idée était simple. On fait souffrir les animaux pour les manger. Mais on n’a aucune compassion pour les enfants tués dans le sein de leur mère. Il y a plusieurs sites végétariens. Depuis plusieurs années il a essayé de faire comprendre sur les forums que tuer un enfant non-né est tout aussi grave que de tuer un agneau. Il a eu des réponses incoyables dans le style qu’un enfant n’existait pas dans le sein maternel ; qu’il n’était qu’un amas de cellules insensibles ; que le combat végétarien n’était pas concerné par l’avortement.Il s’en est méchamment pris plein la tête.
      Que croyez-vous qu’il arriva ? IL s’est trouvé interdit de parole dans tous les forums l’un après l’autres.
      J’en ai déduit qu’une grande partie de ces gens ne sont pas honnêtes. Tuer une bête c’est mal. Découper vivant un enfant dans le sein de sa mère, c’est bien et normal.
      Effroyable paradoxe. C’est la raison pour laquelle j’ai fait ce « chapeau » à cet article. Pour le remercier lui de tout ce qu’il avait fait pour défendre la vie naissante et lui apporter un bonne nouvelle.
      Ceci dit je vous signale que les végétariens vivent plus lngtemps que les autres et que je respecte leur manière de vivre.
      Merci de votre intervention.
      Jean-Pierre Dickès

      • Thérèse says:

        Merci a vous et je suis comme votre ami ainsi que tous mes amis végétariens.
        Et nous aussi nous nous sommes trouves face a des idiots sur des forums.
        Mais les forums ne sont heureusement pas la majorité des personnes. Juste que sur les forums on trouve la partie des « ultras  » Vegans pour qui l’humain vaut moins que les animaux.
        Alors forcément catholique et végétarien pour eux c’est l’horreur ca les met face a leur contradictions nombreuses

        Merci pour vos souvent excellents articles

      • Dominique says:

        L’avortement est une abomination,nous sommes tous d’accord là-dessus et la vie doit être respectée de la conception à la mort naturelle;maintenant quand vous dites que les végétariens vivent plus longtemps que les autres,quelles sont vos sources?

        • Serviam says:

          Ses sources ? Son métier de médecin j’imagine… Vous êtes médecin Dominique ?

          Moi je ne suis pas végétarien. Mais comme je ne suis pas médecin, je ne discute pas les propos du Dr Dickès, et j’en conclue qu’il a raison, et largement les arguments scientifiques pour le prouver. (et je pense d’ailleurs que s’il vous les envoie, ça va faire mal… Vous savez, le Dr Dickès est vraiment médecin;-) Vous avez encore été bien imprudent (et impudent) sur ce coup-là ! http://acimps.org/)

          #ChacunASaPlace #ChacunSonMétier #Humilité

          • Thérèse says:

            Les végétariens ont moins de mauvais cholestérol, moins de cancers du pancréas, moins de cancers du colon

            Si la frugalité est recommandée par la religion a votre avis pourquoi ?

  2. Chouanne says:

    Merci pour cette excellente nouvelle. En effet je suis une amie des êtres humains, ce qui ne m’empêche pas d’en être une aussi des animaux. Les deux ne sont pas incompatibles, et d’un point de vue catholique ils se complètent. Mais je ne suis pas végétarienne, quoique, je me méfie de plus en plus de la viande qui nous est vendue et j’en mange donc de moins en moins.
    Mais il n’y a pas que de la viande dont il faut se méfier… A la grâce de Dieu!

  3. Dominique says:

    Un bon steak accompagné de frites et d’un verre de vin d’excellente qualité ou d’une bière de marque n’a jamais fait de mal à personne,bien au contraire pris avec mesure.

    • Thérèse says:

      Le respect vous connaissez?
      Non visiblement.

      Pourquoi avoir poster ce risible message ? On vous empêche de manger de la viande ? Non. Alors lâchez nous

      Et je suis bourguignonne alors le vin je connais mieux que vous.

    • Thérèse says:

      Et un grand vin ( c’est comme cela qu’on dit ) c’est pas avec une vulgaire « steak frites » ( bonjour le cœur les reins et le foie )
      Mais plutôt avec un bœuf bourguignon , un pot au feu , un agneau de 7h , un épaule d’agneau sur lit de roseval, une potée, une blanquette ( avec des girolles )
      Le tout maison.

      Venez pas me parler cuisine …..

  4. Dominique says:

    J’ai demandé au docteur Dickès ses sources lorsqu’il affirme que les végétariens vivent plus longtemps,c’est à lui de me répondre ou pas,j’ai rien demandé aux autres commentateurs.
    Quant à moi,je suis persuadé que c’est faux,la viande est nécessaire mais pas en grosse quantité et le bon vin est bénéfique pour la santé,un verre ou deux pas plus et les frites avec la bière aussi,c’est un régal pour les nordistes et les Belges.
    Le Christ buvait du vin et mangeait de la viande pour les fêtes et du pinchon et des glaines,c’est sûr;je me méfie de toutes ces sectes végétariennes,végétaliennes et autres,tout cela me paraît profondément déraisonnable.

  5. Thérèse says:

    Bla bla bla. On vous a mis le nez dedans. C’est tout.

    Bla bla bla.
    Vous me faites rire. Vous êtes du bla bla et rien derrière.

    Vous devez même pas être capable de reconnaître une villageoise d’un chapelle chambertin ( que je conseille avec une poularde demi deuil).

    • Dominique says:

      Bon,ça va,ça suffit,j’ai déjà demandé à la webmaster de supprimer toutes les attaques personnelles et vous prenez le relais de serviam,décidément,vous ne comprenez rien,continuez votre cinéma indigent avec serviam sans moi,je pars.
      Vous avez gagné ,bravo.

      • Serviam says:

        Snif… #ToutLeMondeMEnVeut ! #PersonneNeMAime! Maman ils font rien qu’à m’embêter ! 🙂

        Franchement, Dominique, vous voyez bien que vous vous faites démonter la tronche par à peu près tout le monde ici, et vous ne vous remettez pas en question ? Et si finalement c’était vous le problème ? Et pas tous les autres ? Ah ! Allez savoir ! Vous devez être un malheureux prophète de lumière incompris, qui a pourtant raison, seul contre tous…

        Au fait, je vous ai proposé de vous ressortir la liste de vos insultes, je peux toujours le faire!

        Au revoir ! #BonDébarras

  6. Deleglod says:

    Même que l’on se mette à manger des sauterelles et autres , cela est «  »pauvres bêtes «  »
    Déjà supprimer le gaspillage serait la meilleure des solutions .
    Bien sur que un mélange de légumes en ratatouille , avec des tranches épaisses de jambon braisé , et un verre de gros rouge , c’est excellent .Surtout quand le cochon est de ferme , et non d’élevage intensif .
    Nous avons quintuplés la production , et toujours 65 millions en France .

  7. champar says:

    Merci pour cet article intéressant.

    Supprimer les expérimentations sur les animaux ce serait une mauvaise chose pour la santé humaine car cela semble encore très utile à la science pour mettre au point des médicaments.
    En revanche si la science peut permettre d’éviter des expérimentations inutiles ce serait une excellente idée et la limitation de l’expérimentation animale se fera d’elle même car je ne vois pas quel serait l’intérêt des laboratoires pharmaceutiques d’entretenir des laboratoires animaux à coût élevé uniquement pour faire souffrir des animaux.

    Il me semble que le problème le plus urgent aujourd’hui en France pour éviter les souffrance inutile des animaux est l’interdiction à faire respecter de la suppression des méthodes d’abattage sans étourdissement préalable (halal), car là les bêtes ont un longue agonie et en plus une partie de la viande risque fortement d’être contaminée par les régurgitations de la bête.

    Les végétariens ne me dérangent pas à condition qu’ils ne viennent pas nous empêcher de manger de la viande; pour les végétariens intégristes souvent hypocrites tels qu’ils sont décrits dans l’article je me contenterai d’une phrase de Voltaire : « Il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. Cependant, comme il y a plus de soixante ans que j’en ai perdu l’habitude, je sens malheureusement qu’il m’est impossible de la reprendre. »

    • Thérèse says:

      Je suis totalement d’accord. Je suis végétarienne et je respecte les autres. Je fais même de la viande pour ma fille et parfois mon mari.

      Mais helas trop sont en effet hypocrites.

      Et oui aussi pour le halal ( je l’ai déjà dit )
      En plus d’être atroce pour l’animal ca donne une viande mauvaise pour les humains car la douleur provoque un afflux de diverses substances nocives dans l’organisme. Dont l’acide urique par exemple.

  8. dickes says:

    Un de nos interlocuteurs me demande où j’ai trouvé l’info selon laquelle les végétariens ont une espérance de vie plus longue que les autres. Cela résulte d’une publication du Quotidien du Médecin reprenant une étude de JAMA qui est une des revue professionelle médicale leplus connue au monde.
    Longévité : les végétariens vivent-ils plus longtemps ?
    http://www.huffingtonpost.fr/…/vegetariens-vegetarien-regime-longevite-viven...
    6 juin 2013 – … Selon une nouvelle étude publiée par le journal JAMA Internal Medicine, adopter le régime végétarien pourrait allonger l’espérance de vie.

    Ceci dit, mon but n’est pas de déclencher une polémique sur ce sujet. Je croirai à ce que les végétariens disent quaand il reconnaîtront que tuer un enfant dans le sein maternel est une horreur absolue bien supérieure à celle de tuer un animal pour le manger. De plus je me réjouis que les animaux serviront de moins en moins pour l’expérimentation.

    Enfin le Halal est une horreur absolue. L’animal égorgé cherche son air et le contenu de l’estomac passe dans les voies respiratoires pour se répandre dans l’organisme. De plus cette forme d’agonie entraîne la libération de toxines qui corrompt la viande. L’égorgement est en plus d’unee cruauté totale. Apparemment toute une partie de la viande que nous mangeons est hallal. La moindre des choses est que cela soit marqué sur les paquents au moment de l’achat.

    • Thérèse says:

      Bravo.
      Belle conclusion

      Oui quand tous les végétariens seront comme moi ou votre ami, a savoir aussi contre l’avortement, ce sera un pas en avant

      Et sur le halal … Tout est dit.

    • champar says:

      @ Dr Dickès
      Merci de votre commentaire Docteur, je vous rejoins parfaitement votre point de vue.

      Pour la viande halal, l’information peut être connue avec le code de l’abattoir, voici un lien sur un article un peu ancien de la revue « Le point » qui donne une liste très complète des abattoirs (voir à la fin de l’article le menu déroulant par département).
      http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-la-liste-des-abattoirs-ou-l-on-tue-les-animaux-sans-les-etourdir-08-03-2012-1439111_23.php

      L’affichage du code de l’abattoir est obligatoire dans les boucheries (boucheries traditionnelles ou grandes surfaces ou sur la barquette pré-emballée), la plupart du temps les bouchers sont de bonne foi et ne sont pas au courant, en les informant il est possible de changer leur attitude à l’égard de l’abattoir (je l’ai fait en argumentant sans agressivité avec l’article du Point et en entourant les abattoirs utilisés par le boucher c’est efficace). Personnellement je ne prends plus que de la viande qui vient d’abattoirs non « rituels »

  9. Pingback: La fin de l'expérimentation sur les anim...

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com