stop_obamacare

À la suite des dernières élections en Amérique, les Républicains ont réussi à prendre le contrôle du Congrès et du Sénat. Ils entendent abolir purement et simplement le fameux Obamacare qui instaurait un nouveau système de couverture sociale voulu par le président. Les reproches effectués contre celui-ci partent dans plusieurs directions.

-La première est que l’Obamacare obligeait tout le monde à être assuré. Or les Américains plus que partout ailleurs voient d’un très mauvais œil tout ce qu’ils considèrent comme une atteinte à leur liberté. En France soi-disant pays de liberté tout ne fonctionne qu’à coup de contraintes étatiques. De plus les médias ont mis dans la tête des Français que 43 millions de pauvres ne pouvaient pas se soigner, ce qui paraissait être un scandale. Or Lyndon Johnson en 1965 avait instauré un système appelé Medicare garantissant une couverture sociale pour tous les Américains de 65 ans et plus, ainsi que pour les personnes handicapées ; elle s’appliquait sans limitation de ressources. Medicaid faisait à peu près la même chose pour les personnes les plus démunies. La plupart des Américains qui n’étaient pas assurés avaient choisi délibérément cette situation.

-La deuxième objection est qu’Obama obligeait les compagnies d’assurances à prendre en charge le remboursement de l’avortement. Or la majorité des Américains y est opposée car contraire à la liberté de conscience qui se voit piétinée. De plus le président a menti en disant précisément que l’avortement ne serait pas pris en charge par les caisses d’assurances.

-La troisième est que le système instauré est très onéreux : 900 milliards de dollars en 10 ans. Pourquoi ? Chaque Américain doit être assuré auprès d’une compagnie privée. Mais il existe un partenariat entre le privé et le public qui permet de maintenir des prix relativement cas ? Toutefois l’État fédéral paye en partie les compagnies d’assurances ; d’où cette dépense faramineuse pour la collectivité.

-La quatrième est que l’Obamacare est une véritable usine à gaz. En sont exclus totalement les étrangers, les immigrés, les chômeurs, les jeunes en situation précaire ; tous sont obligés de payer la totalité des primes. De plus les compagnies d’assurances sont très nombreuses (comme en France les complémentaires). Or de l’une à l’autre les prestations se faisaient en damier. Comme chez nous pour les complémentaires, les garanties des contrats sont très variables. Ceux d’entre eux qui ne correspondaient pas aux exigences de l’Obamacare se voyaient exclus du système. Il en résultait qu’un certain nombre de compagnies elles-mêmes ont purement et simplement annulé des millions de contrats malgré les droits acquis. Des milliers de personnes qui étaient pris en charge pour des problèmes de santé graves se sont vus brutalement privés de soins. Le tout aboutissant dans à un véritable rationnement de la santé.

Le projet d’abolition de l’Obamacare est présenté par le Républicain Steve King de l’Iowa et un groupe d’autres membres du congrès.

L’impopularité d’Obama est actuellement à son comble notamment en raison des échecs de sa politique extérieure. Sa dernière raison de se réjouir va fort probablement disparaître.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com