La Présidence de Donald John Trump a suscité la plus grande euphorie boursière de l’histoire des Etats-Unis. Depuis le 20 janvier, le record de Wall Street a été battu à vingt reprises. On est loin des prédictions alarmistes et mensongères des médias vendus à Hillary Diane Clinton, mention spéciale à Kurt Eichewald qui avait déclaré le 26 septembre 2016 qu’il allait vendre les actions mise de côté pour le financement des études de ses enfants car la bourse allait s’écrouler sous Trump. Mark Cuban avait déclaré que la probabilité d’un effondrement des cours sous Trump était de 100 %. Tous les « grands analystes boursiers », Erik Jones, Justin Wolfers, Eric Zitzewitz, Andrew Ross Sorkin, Lawrence McDonald, Simon Johnson, Tobias Levkovitch… avaient prévu un effondrement boursier. La société de courtage Bridgewater Associates prévoyait un effondrement des cours de 10,4 % et conseillait à ses clients de vendre sans tarder…

Sous Trump, la folie boursière va donc continuer. Quelques exemples. Monsieur Smith a investi en 2007 1000 $ dans diverses actions. Combien aurait-il en caisse en 2017 avec ces actions…  S’il a eu le tort d’investir ses 1000 $ dans la General Electric, il ne lui resterait plus que 490 $. S’il avait acheté pour 1000 $ d’actions Pfizer, il en aurait 1425. 1000 $ investi dans Coca Cola en 2007 rapportent aujourd’hui 1489 $. Plus rentable encore, Walmart, qui rapporterait aujourd’hui 1931 $.

Mais il y avait possibilité de faire mieux : doubler son investissement ! Fed Ex rapporterait aujourd’hui 2185 $, Microsoft 2260 $, Mylan 2374 $, McDonald’s 2793 $, Disney 2824 $ et Alphabet (ex-Google) 2922 $… Et même le tripler : 1000 $ investi en 2007 dans des actions Nike vaudraient aujourd’hui 3319 $. Et même le quadrupler en ayant acheté alors 1000 $ d’actions Starbucks revendables aujourd’hui à 4687 $…

Mais il y a mieux encore : ceux qui ont eu le nez creux et acheté des actions Apple voient leur magot passer de 1000 à 6228 $. Ceux qui ont misés sur Amazon deviennent des nababs, les 1000 $ étant devenus 12398… Mais les plus chanceux sont ceux qui en 2007 ont acheté des actions de Netflix qui a connu plus de 5000 % de plus-value, les 1000 $ d’actions de 2007 se négociant aujourd’hui à… 51.966 $ !!!

Mais la folie ultime, c’est le Bitcoin. Au cours du 23 août 2010, après une semaine d’existence, 1000 $ permettait d’acheter 12.500 Bitcoins. Le 11 décembre 2017, la revente de ces 12.500 Bitcoins offrait à son propriétaire la modique somme de 219.370.875 $…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Champtocé says:

    Du coup, une seule et unique question vient à l’esprit : quand cette tour infernale (au propre et au figuré) va-t-elle s’effondrer ?
    Jusqu’à présent il est vrai, l’inventivité sans limites de ses sinistres architectes a su pallier aux premiers signes de lézardement (dernier exemple en date, la création ex-nihilo du bitcoin), mais la simple logique (ou plutôt décence) veut que cela n’ait qu’un temps.
    Quant à l’onde de choc destructrice qui en résultera, les plus optimistes, il faudrait dire les plus cyniques, n’osent même pas l’envisager !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

36,66 % récoltés 26.559 € manquants

15401 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 26.559 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com