le-point-hollande-francs-maçons

Le N°48 de «  Haute Saintonge » du 28 novembre 2014 (un journal local) fit paraître le compte rendu d’une réunion publique de la GLFF à Saintes. Les propos des sœurs F.M. retranscrits dans le journal sont entre guillemets.

“1/Nous ne sommes pas une religion, en tant que croyance en une Eglise, nos membres sont libres de croire ou de ne pas croire. 2/Nous ne sommes pas une religion parce que nous ne sommes pas dogmatiques” Que nous dit le Larousse de la religion : «  Reconnaissance par l’homme d’un pouvoir ou d’un principe supérieur de qui dépend sa destinée et à qui obéissance et respect sont dus ; attitude intellectuelle et morale qui résulte de cette croyance, en conformité avec un modèle social, et qui peut constituer une règle de vie. » Wikipédia : « La religion peut être comprise comme une manière de vivre et une recherche de réponses aux questions les plus profondes de l’humanité, en ce sens elle se rapporte à la philosophie6 le Larousse du Dogme : « point de doctrine établi comme une Vérité fondamentale, incontestable ! ». Foi d’Encyclopédiste ! Liberté, Egalité, Fraternité sont des dogmes de paix et d’harmonie ! (Victor Hugo) Les deux affirmations derrière lesquelles la F.M. se défendait d’être une religion, ne tiennent pas. D’ailleurs, un F.M. (Oswald Wirth 1860-1943) déclare : Ayons le courage de nous dire religieux et de nous affirmer apôtres d’une religion plus sainte que toutes les autres. Propageons la religion de la république qui formera le cœur des citoyens et cultivera les vertus républicaines. Analysons maintenant comment la F.M. répond aux critères du fait religieux toujours en utilisant ses convictions rendues publiques dans Haute Saintonge N°48

maçons-en-rue-mpi

Sa Croyance : Son Dieu,  L’Homme et Sa raison. “Nous défendons la liberté de l’individu, l’humanisme et le respect de la dignité humaine. C’est en approfondissant la réflexion symbolique tout autant que la réflexion sociale que les Franc-Maçonnes s’engagent dans leur rôle de citoyenne pour donner un sens à la vie. Sa méthode est universelle, elle a pour vocation de relier les problèmes variables de l’époque à «  un invariant », l’Humain dans sa Constance universelle”. « L’Homme est celui qui est. » en quelque sorte.

Ses Dogmes : qu’elle renomme d’ailleurs valeurs : l’égalité, la fraternité, la liberté et… la laïcité. Vérités fondamentales et fondatrices de la République, et incontestables qu’elle impose par la loi dans le pays des droits de l’Homme. C’est semble-t-il cette valeur ajoutée, la laïcité, qui transforme la république française de culture chrétienne et révolutionnaire en démocratie française déculturée et multiconfessionnelle.

Ses prières : « réveiller une sagesse – une possible transcendance, libérée de tout dogme religieux. » Ils appellent ça la libre pensée.

Ses lieux de culte : les temples

Son Clergé : « La F.M. est une Ecole de pensée et de Spiritualité. » C’est un ordre – une philosophie – des valeurs à transmettre. Tous les grades et les fonctions sont déclinés au féminin dés le XVIIIe siècle”. (La hiérarchie invisible, car secrète, des maîtres et vénérables des 33 degrés et plus…)

express-francs-maçons-manipulation-candidats-elysée

Son autorité : Inconnue, par essence même de sa structure secrète pyramidale, où chaque degré ignore les initiés et les travaux des degrés supérieurs.

Son catéchisme : la démarche initiatique : “Cet engagement dans la démarche initiatique se fait au nom d’une véritable quête personnelle et d’un idéal humaniste”. « Le partage entre F.M. et les confrontations fécondes qui en découlent permettent d’accéder à une meilleure compréhension de soi et du monde. » « La démarche initiatique est un Chemin de vie, fait de remises en cause et de doutes indispensables à la Construction de Soi. » « C’est un travail de vérité sur soi-même ». 

Son Culte : ses rituels initiatiques Les rituels, les symboles n’ont de sens que dans la dynamique, la réflexion en commun et l’échange au sein de la loge. L’étude du langage symbolique qui traverse — le temps et les cultures. On ne se cache pas, il n’y a pas de secret. Quand on entre en maçonnerie, c’est quelque chose d’intime et de personnel, on parle d’initiation, c’est çà le secret, bien sur il y a nos travaux, nos rituels”.

Ses fidèles : les initiés F.M. de toutes les loges nationales et internationales. OUI, ils sont Frères ! Avec leurs secrets de Famille.

Son admission : “Quand un profane (ndlr : qui est étranger à la Religion, dit le Larousse) demande à être initié il est d’abord reçu par la présidente pour connaître ses motivations, puis 3 enquêtes par 3 membres, qui vont le rencontrer, sont dirigées pour connaître ses valeurs. A l’issu de ces trois épreuves, il passera une audition, l’épreuve du bandeau, à l’issue de laquelle il sera accepté ou non. Une personne qui partage les valeurs de tolérance, de respect, et qui ne développe pas d’idées xénophobes a toutes les chances d’être admise. Des précautions pour éviter des infiltrations”.

Ses buts : Trois grands axes : 1/ faire rayonner la Franc-Maçonnerie. 2/ défendre et promouvoir les principes maçonnique. 3/ demeurer un foyer initiatique”.

Son prosélytisme : « Il faut du temps pour se libérer des stéréotypes et acquérir de nouveaux comportements » 1/La GLFF s’attache inlassablement à répandre l’idéal maçonnique, en tenant compte des sensibilités diverses dans le respect des choix de chacun. 2/Son premier but est de permettre au plus grand nombre de femmes de devenir F.M. afin qu’elles se fassent un devoir de veiller à ne laisser aux autres ni le soin de leur dire ce qu’elles doivent penser ni la possibilité de s’exprimer à leur place. Les F.M sont attachés à la Liberté absolue de conscience (ndlr : à condition que sa conscience soit bien conforme et formatée), elles participent ainsi à la lutte contre les sectes et à leur démasquages.3/La F.M. perpétue sa vocation de société initiatique”.

Son action : Porter au dehors du temples les valeurs de la Franc-maçonnerie « comme il est dit dans nos rituels », pour changer le regard qu’on porte sur le monde, pour donner un sens à sa vie, pour donner un sens à la vie”.

Son champs d’investigation : la société démocratique, (soyez libre-penseur, Nous pensons pour vous )

Les infidèles : ceux qui ne sont pas admis parce qu’ils n’ont pas “une démarche humaniste et TOTALEMENT LAÏQUE” , la police de la pensée veille.

LAÏCITE : le Larousse nous en donne la définition : Principe de séparation de la société civile et de la société religieuse, l’Etat n’exerçant aucun pouvoir religieux et la religion aucun pouvoir politique. Cette Laïcité, dans son fanatisme, est une machine de guerre anti-chrétienne, une véritable guillotine de cette culture vieille de deux milles ans sur ce territoire Nous voyons là le totalitarisme de cette religion qui s’appuie sur les lois qu’elle veille elle-même à mettre en place après les avoir élaborées dans ses loges. « La Fraternité Parlementaire » dite la FRAPAR, déclare 410 membres. Juge et parti comme on dit. . Cela pose le grave problème de la collusion du politique et du religieux. Finalement la F.M. souhaite une Société démocratique à son image : secrète. Que rien ne paraisse, l’espace publique doit être vide de toute expression culturelle populaire afin que tout rappel à un principe supérieur autre que le sien ne puisse venir troubler les esprits de ses propres croyants. C’est du « Totalitarisme » à l’image du Communisme, et autres théocraties.

————————————–

Affiche JA 2015

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

24 commentaires

  1. Contrerévolutionnaire says:

    Franc-maçonnerie = Religion de l’Homme (ce qu’ils appellent de façon édulcorée et passe-partout « humanisme », leur vitrine officielle pour attirer au début les futurs idiots utiles, à côté d’autres termes comme « philanthropie », « Libre pensée », « société de pensée », « Progrès » etc.), par l’Homme pour l’Homme et avec l’Homme uniquement, qui refuse de se soumettre, comme Satan, à Dieu. C’est la religion de la Révolution (prise non pas simplement comme l’événement historique de la Révolution dite française de 1789, mais en plus global, théorique, dogmatique) : le culte de la Révolte et de l’Orgueil, de l’homme qui n’accepte pas qu’il doive dépendre d’un Etre supérieur. C’est la folie de la créature homme qui veut être Dieu son Créateur (« Vous serez comme des dieux », « Je ne servirai pas ») et s’attribuer ses pouvoirs et attributs. La franc-maçonnerie, dans son essence la plus intime et la plus authentique n’est rien d’autre que la religion de Satan, le satanisme. Voir les hauts degrés amenant progressivement à la maçonnerie « noire ». On est bien loin de ce que les faux-c*ls de frères trois-points veulent faire croire, régulièrement dans ces hebdomadaires mass-médias et politiquement corrects qui innondent et polluent nos kiosques. Soyez bien sûrs que si des « enquêtes » sur la FM sont faites par « Le Point », « Le Figaro » etc., ce n’est certainement pas là que vous apprendrez la vérité, les vrais buts, et les vrais secrets de la FM;) Déjà rien que parce que la FM est ultra-présente au Point, au Figaro etc.;-))

    I-né-ga-lé à ce jour sur le sujet à mon avis (en tout cas depuis les 30 dernières années et Coston, de Ponçins, Virion, Mgr Ernest Jouin, Bordiot, Moncomble, Ploncard d’Assac père et fils, William Guy Carr, Dr Caillet, Webster, Coppin-Albancelli, Mgr Delassus, Mgr Gaume, l’abbé Lefranc, l’abbé Barruel et bien d’autres maîtres indétrônables de l’antimaçonnisme) : La SOMME (797 pages quand même;) actuelle de référence : « Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire », par Epiphanius (un pseudo pour raisons de sécurité), aux éditions du Courrier de Rome, grand succès, dispo dans plusieurs bonnes librairies catholiques, comme ici par ex: http://www.librairiefrancaise.fr/fr/home/516-maconnerie-et-sectes-secretes-le-cote-cache-de-l-histoire-epiphanius–9782913643123.html) ou même sur Amazon;)

    La SYNTHESE actuelle de référence : « Connaissance élémentaire de la Franc-Maçonnerie », de Arnaud de Lassus : http://www.chire.fr/A-145010-connaissance-elementaire-de-la-franc-maconnerie.aspx 6e ou 7e réédition déjà! De 2008 celle-là. Un grand classique incontournable. « La meilleure synthèse sur la question », « La meilleure introduction » (Chiré).

    Et pour les flemmards non bibliophiles;), le MEILLEUR SITE INTERNET sur la question : barruel.com (qui inquiète légèrement quand même la FM depuis quelques temps;)

    « En premier lieu, arrachez à la franc-maçonnerie le masque dont elle se couvre et faites la voir telle qu’elle est.
    Secondement, […] instruisez vos peuples; faites leur connaître les artifices employés par ces sectes pour séduire les hommes et les attirer dans leurs rangs, montrez leur la perversité de leur doctrine et l’infamie de leurs actes. » (S.S. le Pape Léon XIII, Humanum genus, Sur la secte des Francs-Maçons – Encyclique du 20 avril 1884)

    Qui ne connaît pas vraiment la FM, n’a jamais rien réellement su en Histoire;-) C’est l’antique combat de St Michel (« Qui est comme Dieu ? ») et de Satan (« Je ne servirai pas ») par les hommes, à travers tous les siècles. Eglise contre la Synagogue de Satan, la Contre-Eglise… J’ai presque envie de dire que tout le reste n’est qu’anecdotes et anecdotique en Histoire;) Les vraies causes résidant dans cette lutte à mort entre « les deux Cités », « les deux étendards ». Le Christ / Satan.

  2. chrétien says:

    la franc-maçonnerie est surtout une grosse saloperie

  3. Jules Lacanoff says:

    Des sœurs telles qu’on les aime!

    https://www.youtube.com/watch?v=IYgDvkrife8

  4. Jaguar says:

    il faut poser la question à Marine le Pen…

    • westie51 says:

      Jaguar
      la F.M refuse « d’investir » toute personne se revendiquant du FN !

    • Contrerévolutionnaire says:

      TRES INTERESSANT ! Avis aux FNeuneus et LePeneuneus marinistes (même si au FN ça ne date pas seulement de Marine Le Pen)…

      « Le Front National est tout sauf un parti subversif !

      A en croire nombre d’adhérents ou de sympathisants frontistes, le Front national est un parti dangereux pour le système. En les voyant se réjouir de la qualification autoproclamée de leur parti comme un parti qui s’évertue à être anti-système ou visant à renverser l’ordre établi, il m’a paru nécessaire de donner ma vision du mouvement, qui me semble en toute objectivité tout sauf subversif.

      Le Front National, par sa présidente se déclare opposé au mondialisme. Nous avons là un exemple typique de l’écart entre les mots et les actes, puisque Marine Le Pen et Bruno Gollnisch ont, il faut le rappeler, voté pour une mise en application du traité transatlantique au parlement européen. Mais dans notre bonté d’âme, nous accorderons le bénéfice du doute aux dévots aveugles du parti, puisque Bruno Gollnisch déclara qu’il s’était trompé de touche le jour du vote.

      Cependant, au fil des découvertes, ce bénéfice du doute vole en éclat lorsqu’on est au fait de l’appartenance de Jean Mottin (une des éminences durant des décennies du parti) au club le Siècle, qui par son dîner chaque dernier mercredi du mois voit le rassemblement de tout le gratin de l’élite politique, économique et médiatique.

      L’un des cadres du Front National est Pierre Péninque. Ce dernier est un ami proche de Jérôme Cahuzac, lui a même permis d’ouvrir son fameux compte en Suisse, et s’est donc rendu complice d’une évasion fiscale, chose très compatible avec le patriotisme voire nationalisme (je ne diabolise ni l’un ni l’autre) revendiqué du parti.

      Ce parti se refuse de condamner la convergence franc-maçonnique de beaucoup d’hommes politiques de droite ou de gauche. La Franc-Maçonnerie a façonné le pouvoir politique depuis des décennies, et donc le système UMPS que Marine Lepen fustige tant. Il serait cohérent de voir une dénonciation pure et simple de l’influence franc-maçonnique sur la politique française. Or elle ne le fait pas, sans doute parce que plusieurs de ses proches collaborateurs sont franc-maçons…

      Cependant, le FN tient-il un discours anti-européiste ? La réponse est oui, mais la reprise des idées économiques de l’UPR est plus qu’évidente. Pire, Marine Le Pen s’accaparent les idées de François Asselineau afin d’en faire un effet d’annonce, mais ne le reflète pas par ses décisions en tant que député européen. Rien n’indique qu’elle le fera une fois à la présidence de la République.

      Des exemples comme ceux cités précédemment, il y en a la pelle. Le Front National ne peut clairement pas se proclamer comme étant l’ennemi du système. Par son corps décisionnaire, il est intrinsèquement lié à l’ordre établi. L’émergence au premier plan de ce parti a un but très précis, celui de servir de réceptacle à la haine du peuple, à qui on fait croire que les maux qu’il subit ne viennent non pas de l’oligarchie à laquelle les leader frontistes participent, mais aux musulmans, français ou étrangers. Réduire le « système » à la sphère UMPS correspond à adopter le même procédé de l’extrême-gauche qui consiste à dénoncer la spéculation sur les actions en occultant celle liée au produits financiers. Le système ne permet sa critique que si elle est archaïque et impertinente.

      Les élections sont une mascarade à laquelle un seul absent pourrait faire échouer cette dernière. Si le FN était réellement un parti subversif et diamétralement opposé officiellement comme officieusement au système, sa destruction aurait aussitôt été fomenté à la seconde où les actes aurait reflété la position hypocrite « anti-mondialiste » de Marine Le Pen. Toutes les personnes honnêtes opposées au mondialisme et à l’Union Européenne telle qu’elle est organisée aujourd’hui, qui sont encore convaincu de la subversion du Front National ont été trompés de manière éhontée. Les élections sont une mascarade à laquelle un seul absent pourrait faire échouer cette dernière. C’est à ce titre que je conseille à tous l’ouvrage s’intitulant « Note générale sur la suppression des parti politiques » écrit par Simone Weil, en espérant que cette lecture ouvrira les yeux aux personnes encore convaincu des bienfaits du jeu politique actuel. » (http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-front-national-est-tout-sauf-un-160662)

      Tout cela résume assez bien ma position personnelle…

  5. Elieja says:

    Les FM infiltrent tout.
    Au cinéma, ils formatent le populo et inversent les valeurs.
    Ex : les méchants indiens (génocidés) contre les gentils cow-boys, le bon John Wayne… Franc-maçon.
    il coréalisa Les Bérets verts, film engagé justifiant l’intervention américaine au Viêt Nam. Ses deux réalisations reflètent l’engagement personnel de John Wayne, républicain et ardent patriote.
    http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:fpxLk5Ei3ZsJ:fr.wikipedia.org/wiki/John_Wayne&hl=fr&gl=fr&strip=0

  6. michel says:

    Au sujet du site suivant : http://www.barruel.com

    On affirme que de Gaulle était franc-mac, rien n’est moins sûr.
    Ce serait un franc-mac « sans tablier ». Il n’aurait jamais été initié. Affirmer c’est facile, apporter l’ombre d’une preuve, c’est plus difficile…

    • Contrerévolutionnaire says:

      … Et ah! si ce n’était qu’un franc-mac sans tablier, alors tout va bien…

      Et, sur un autre sujet similaire, ce n’est pas parce que quelqu’un ne figure plus officiellement sur les listes des obédiences (comme Valls par ex), ou qu’il n’a pas été initié, qu’il ne peut pas être un soutien volontaire et délibéré des plus puissants à la maçonnerie… Certains préfèrent même ne pas être « officiellement », « breveté », maçon… tout en l’étant quand même car ils continuent officieusement à prendre leurs renseignements et directives auprès des obédiences (comme Valls, encore une fois… Avec des Cazeneuve etc. et tout son réseau) Les gens sont vraiment trop cons ma parole… Du régal pour les frères…

      • michel says:

        Nous sommes bien d’accord mon cher Monsieur.

        J’ai compris il y a longtemps vu mon âge. Vous ne m’apprendrez rien sur le sujet. Je veux juste savoir si oui ou non de Gaulle était à la grande Loge,c’est tout.
        Affirmer sans être sûr, c’est mentir d’une part et induire en erreur le lecteur. Si le renseignement n’est pas fiable, vous perdez toute crédibilité.
        Nous sommes d’accord que le monsieur était une belle saloperie, déserteur en 1916 et en 40. Maintenant, il ne s’agit pas de s’énerver, il faut savoir rester correct.
        Merci.

        • Ehrlacher geneviève says:

          Si vous lisez A. Malraux, notamment  » les chênes qu’on abat », il est dit qu’il faisait partie de l’Ordre du Temple. Rien à voir , je pense, avec la GLF. mais mes connaissances en ce domaine ne st pas asse étendues

  7. michel says:

    Alors?

    Monsieur le contrerévolutionnaire a trouvé ?

    Charles de Gaulle initié à la Grande Loge de France ou simplement ce qu’on appelle un franc-mac sans tablier? Ce que vous appelez un maçon « non breveté officiellement »

    Recevez Monsieur, l’expression des sentiments que votre comportement m’inspire.

    Un c.. de royaliste qui reste à votre écoute.

    • Contrerévolutionnaire says:

      ;)) Mais ! cher Monsieur, le contrerévolutionnaire que vous nommez n’a jamais affirmé que le petit Charles avait été initié et était membre d’une quelconque loge ! Pourquoi vous serais-je obligé et sommé de vous trouver dans le quart d’heure des preuves au sujet d’une affirmation qui n’est pas la mienne ? Si vous savez lire ce que j’ai écrit, vous verrez que j’ai simplement voulu parler du fait que, finalement, peu importe que De Gaulle ait été initié ou non, à la GLDF, au GO ou autre part. Relisez, s’il vous plaît, le sujet de mon commentaire avant de vous énerver effectivement 🙂 De Gaulle, donc, était déjà largement en contact et en communauté de pensée sur plusieurs sujets avec de très nombreux maçons influents. C’est M. François-Xavier Obrador, auteur de barruel.com, qui a fait, selon ce que vous me dites (et que je n’ai pas vérifié, je n’ai pas toujours que ça à faire;), mais je vous crois sans souci) cette affirmation. Voyez donc avec lui ! Pourquoi avec moi ? 🙂

      Ce que par contre pourrait vous dire le contrerévolutionnaire, c’est que plutôt que de jouer les correcteurs pointilleux et sourcilleux entre nous – partageant a priori les mêmes idées – concernant un site qui fait un bien fou (sauf aux maçons, évidemment, qui l’ont fait savoir en interne apparemment et en externe – parcourez l’internet à ce sujet), il me semblerait bien plus intelligent et moins contreproductif de relayer disons les 95% de vrai du contenu du site, et non les 5% d’approximations possibles… Laissez ce job à nos adversaires svp, qui n’en demandent pas forcément tant.

      En vous remerciant de votre écoute..

    • Contrerévolutionnaire says:

      Et… « Un c.. de royaliste » : Vous êtes dur avec vous je trouve. Et je suis moi aussi royaliste. Je sais bien que « la vieillesse est un naufrage », mais moi qui balance entre deux âges, entre les petits c*ns de la dernière averse et les vieux c*ns des neiges d’antan, je n’irai tout de même pas jusqu’à vous qualifier de c*n pour si peu… #Détente #MinuteHumour! 🙂

  8. Tchetnik says:

    A partir du moment ou la FM se présente comme détentrice d’un idéal qu’elle présente comme absolu, indépassable et universel, à l’exclusion des autres, elle est bel et bien une religion.

  9. Bourgeois says:

    Ma petite contribution au débat:
    https://asasuite.wordpress.com/2015/03/31/si-on-se-decidait-a-ouvrir-les-yeux/
    Les commentaires sont les bien venus.
    Pour ce qui est de De Gaulle, je ne sais pas s’il était réellement FM; ce que je sais c’est qu’ils le tenaient en laisse, ayant la possibilité de nuire à sa grandeur en révélant ses bassesses originelles et quasi constitutives.
    De même pour les communistes dont il partageait la traîtrise et la lâcheté, malgré une opposition de façade.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com