Un criminologue tient à l’antenne des propos de bons sens qui font du bien. Il a analysé la répartition de la pauvreté en France et constate que les zones les plus pauvres ne sont pas les banlieues mais la France rurale, notamment le Cantal. Et pourtant on n’y brûle pas de voitures et on n’y constate pas d’augmentation de la délinquance.

Expliquer la délinquance des personnes d’origine immigrée par la pauvreté est donc bien un mensonge et une manipulation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Tchetnik says:

    On peut se souvenir de la phrase de Giono: « ils sont pauvres c’est entendu, mais ils s’en prennent à plus pauvres qu’eux. »

    Les cailles des banlieues qui brûlent des voitures ne sont pas les plus pauvres, avec leurs trafics en tous genres, et les voitures brûlées appartenaient à des gens certainement bien plus défavorisés.

  2. Barbra says:

    Et qu’a-t-on fait pour ces pauvres gens du Cantal et de la Creuse, dont certains ne savent même qu’ils ont droit à des prestations sociales? Depuis 2009?

  3. Au service de DIEU et du Roi says:

    Surtout que ces petits C… brûle les voitures de leurs parents qui se lèvent dignement le matin pour aller dans les usines et sur les chantiers pendant que ces boulets dorment.
    J’incrimine un certain laxisme des parents, mais aussi l’industrie du divertissement particulièrement la production de Rap Hip-Hop etc. Qui laissent croire à ces jeunes que seul l’irrespect, la rebellions les valorise. En général l’être humain à partir de l’âge de 10 ans construit son identité à partir d’un modèle qui lui ressemble physiquement et qui est valorisé. Malheureusement le jeune subsaharien, et le jeune maghrébin, n’a comme seul modèle symbolisant la réussite, que des Rappeurs qui insultent, des sportifs incorrects etc. Leur proposer d’autres modèles parmi leurs semblables, peut aider. Ne serait il pas intéressant d’étudier ce champs?

  4. thibault says:

    félicitations pour votre courageuse publication

  5. Alors donner des tunes aux branleurs qui nous font chier et laisser crever ceux qui nous ont fait, j’ai du mal.

  6. Ce monde nous l’avons fait, après nos parents, nos grands parents. Ce monde à certainement beaucoup de défauts, mais ce monde est le notre, celui de ou nous venons. Nous avons construit une certaine protection, avec des valeurs et les premiers cons qui arrivent veulent tout casser? Ce monde agricole a fait nos parents, nos grands parents, donc, forcément il nous a fait. Je suis certainement un con, mais je ne veux pas voir mourir ma famille. Qui ici voudrait faire crever ses parents? certainement personne. Je sais bien, ils ne vendent pas d’I-phone, ils ne sont peut-etre pas sur le net, et alors? Si vous reniez de ou vous venez, c’est que vous ne valez pas grand chose.

  7. jean-pierre says:

    MPI – L’information sans concession ??
    Pourquoi mon commentaire qui n’était pas insultant mais qui contredisait les propos du « criminologue » a-t-il disparu ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com