la-fregate-multi-mission-normandieLes négociations sont en cours à Paris où une délégation égyptienne est présente depuis quelques jours. L’enjeu est de taille puisqu’il pourrait s’agir d’un contrat global de plus de 5 milliards d’euros qui serait signé très prochainement. De quoi réduire très partiellement les finances en déroute de l’Etat français…
Si le contrat FREMM est bien signé, c’est l’avenir du bassin industriel lorientais qui serait consolidé pour quelques années. Cependant, cette vente ne serait pas sans conséquences pour la Marine nationale qui verrait l’arrivée de frégates modernes retardé de quelques mois voire quelques années.
La frégate Normandie est sur le point d’être achetée par la Marine tandis que la Provence, moins avancée, alterne entre périodes de chantier à Lorient et essais à la mer et s’apprêtait d’ici quelques mois à rejoindre Toulon, son futur port base. Toutes deux pourraient donc voir leur avenir sous un autre nom et des cieux plus orientaux.
Pour la Marine, le  défi est de taille dans un contexte où ses missions sont toujours aussi nombreuses et les moyens de plus en plus réduits (en particulier sur la façade toulonnaise où seulement deux frégates anti sous-marines doivent assurer l’entraînement de 6 SNA).
Une telle vente affecte donc le processus de modernisation de la flotte française qui est engagé et nécessite très certainement de revoir la loi de programmation militaire (LPM 2014-2019) qui prévoyait l’acquisition de 6 de ces très modernes frégates d’ici 2019. Si on peut se réjouir de voir consacrée l’excellence française en matière d’armement, le risque existe de voir la série de 8 (voire 11) FREMM françaises se réduire au fur et à mesure que les commandes étrangères sont passées.
Enfin, si l’Egypte peut apparaître aujourd’hui comme un partenaire stratégique crédible au Moyen-Orient, l’instabilité chronique de ce pays est à souligner et, en dépit de la détermination du maréchal Al Sissi pour combattre l’islamisme, les garanties sur l’avenir du pays restent maigres. L’exemple récent de la dissémination de l’armement libyen (dont de nombreux matériels de fabrication française) – si rapidement retrouvé entre les mains des jihadistes du Sahel après la guerre en Libye – doit conduire à la plus grande prudence en matière d’exportation d’armement…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Corinne Bosserelle says:

    Une prudence qui s’exerce dans les grandes largeurs envers d’autres …

  2. alsaco68 says:

    et nous serons payés comment ???? et surtout, quand ???

  3. Merci! Très intéressant. La France continue de vendre les bijoux de famille. Un tel contrat rembourserait la non livraison des Mistrals… Du n’importe quoi.

    Il vaudrait mieux équiper la Marine nationale avec les foyers de conflit de plus en plus nombreux dans le monde. Cela ferait la tutelle des USA un peu moins lourde. Il faut savoir ce qu’on veut:

    Rééquilibrer les forces USA/Russie pour le plus grand bien de la France et de la paix en livrant les Mistrals ou se vassaliser un peu plus en vendant nos équipements militaires…

    • alsaco68 says:

      Lou, vous me rassurez, je croyais être le seul à penser que nous étions le jouet des us, quand on voit la politique actuelle, il y a vraiment de quoi se poser des questions, ne pourrait on pas les virer pour Incompétence, car ne pas livrer aux russes, devoir payer une indemnité élevée, et vouloir vendre à l’égypte, pour combler ce trou, mais tout en sachant que le chèque n’est pas sur d’arriver !!! mais ce n’est pas trop grave, les gauchos nous feront passer encore un « peu » plus à la caisse, mais n’ayez aucune crainte, eux, dans leur clan, ils n’ont aucun soucis de pognon, ce fameux parti si prêt du peuple, des ouvriers, hé hé, pardon heeeuuuu

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com