decode-genetics

En Islande, le deCode Genetics qui est un institut de recherche en matière de génomique, a séquencé les gènes de 100.000 personnes de ce pays. Cette recherche est à ce jour unique au monde. L’intérêt de ce travail est considérable pour l’Humanité. Quatre études ont été publiées sur ce sujet dans la revue Nature la dernière datant du 25 mars. Ce sont des textes d’une complexité considérable que nous allons essayer d’expliquer.

Nos lecteurs savent que dans le noyau des cellules des vivants se trouvent les chromosomes qui portent les gènes formés eux-mêmes des chaînes d’ADN ; celles-ci elles-mêmes se présentent comme une suite de quatre acides aminés allant par paires et appelées le code de la vie. Pour une seule cellule les chaînes d’ADN font trois mètres de longs. L’informatique permet de les séquencer. Mais une seule inversion de deux acides aminés en modifiant le gène peut entraîner une maladie ou un changement de la couleur des cheveux ou autres. Ce sont des mutations ; par exemple brutalement dans une famille va apparaître une maladie génétique comme la myopathie.

Or il a été déterminé un taux de mutation ponctuel pour un seul génome. Pour ce faire il suffit (si on peut dire) de comparer le nombre de mutations entre le grand-père, le père et l’enfant. Autrement dit la vitesse de mutation. Prenons une comparaison avec une voiture. Si on sait qu’elle roule régulièrement à 60 km heure il est facile de savoir où elle était à un moment précis au départ de Paris vers Lyon. On établira un itinéraire. Or le taux de mutation entre un père est son enfant est en moyenne de l’ordre de 1-8 (un 1 avec huit zéros derrière). C’est colossal. Ainsi il est possible comme pour notre voiture de remonter dans le temps comme on le ferait d’une horloge. Les mutations ponctuelles sont en quelque sorte le témoin de l’évolution génomique.

Il a été étudié spécialement le chromosome Y qui caractérise l’homme par rapport à la femme qui porte le X. Pourquoi le Y : parce qu’il a des mutations génétiques ponctuelles quatre fois plus rapides que celles du génome de la femme ! On s’est aperçu que les mutations portées par le garçon étaient déterminées par le père au moment de la conception. Il a ainsi été remonté jusqu’à la première organisation chromosomique du Y appelé… Adam Y. C’est un homme qui vivait il y a 290.000 années.

Et la filiation des filles ? Cela a été plus compliqué parce qu’il y avait des interruptions dans les séquences génétiques. On a donc été chercher l’ADN porté par les mitochondries qui sont des petits organites disséminés dans les cellules vivantes ; elles sont les batteries, mais portent aussi une petite partie de l’hérédité. Elles sont indestructibles : on en a retrouvé dans la tombe des pharaons. Il a été remonté dans le séquençage génétique à 150.000 années. C’est l’Ève mitochondriale, l’équivalent de l’Adam-chromosomique Y. Cela veut-il dire pour autant qu’avant cette période il n’y avait pas de femmes ? Bien sûr que non ! Mais cela prouve qu’il y a 150.000 années les hommes et les femmes étaient déjà complètement différents sur le plan génétique.

Les tenants de la théorie du gender et LGBT ont ainsi la prétention de changer un ordre de la nature qui remonte au moins à 150.000 ans. De quel droit ? Pour qui se prennent-ils ? (à suivre)

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

    • ALLINE says:

      Article intéressant corroborant le bon sens nous faisant souhaiter très majoritairement d’en finir avec cette ineptie qu’est l’étude des genres.
      En revanche votre lien est parfaitement inapproprié. Les enfants issus de familles incompétentes voire toxiques sont malheureusement légion. Et la sexualité de leur parentalité ne saurait être la cause de leur difficulté à s’insérer autrement qu’en raison d’une doxa sociétale le leur interdisant.

  1. Elieja says:

    Ce lien est très approprié.
    Nous avons un Créateur qui nous a programmé à travers notamment un code génétique, et qui nous a donné un mode d’emploi (la Bible).
    Ici les enfants d’homos parlent, souffrent et dénoncent la cruauté de l’absence d’un père ou d’une mère.
    Vous n’avez manifestement pas été réceptive à ce S.O.S.
    Merci pour eux.

  2. amadeus says:

    petit detail, 1 puissance -8 n’est pas egal a 10.000.000, c’est 10 puissance 8

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Oui ; vous avez raison ; mais dans les deux articles de références que j’ai consulté sur ce sujet, c’était écrit de cette manière. Peut-être que chez les Anglais cette formule s’énonce de cette manière. Je ne sais. En plus les maths et moi …

  3. Exquisiteur says:

    Merci de lire pour nous les revues scientifiques.

    Il parait meme que les très gros fumeurs peuvent perdre le Y de leurs cellules en conséquences de leur dépendance.

    C’est Mondame Taubira qui ne va pas être contente. La science contredit sa loi.( ouvrant le mariage a deux personnes (appelé couple) de même sexe…. une idiotie juridique tellement énorme que le Conseil Constitutionnel l’a avalée toute crue, miam miam, la génomique des « sages ».)

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Oui bien sûr. Il y a dans notre corps des mutations continuelles. C’est le cas des addictions. Mais à ce jour, rien n’a été obseervé en matière d’homosexualité. S’il y avait une preuve que l’homosexualité était génétique, ce ferait la « une » de tous les journaux.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com