ldj-militants-mpi

Le ministère de l’Intérieur étudie la possibilité de dissoudre la Ligue de défense juive (LDJ), milice communautaire, a annoncé Libération qui cite « une source policière haut placée » et révèle que « la DLPAJ (Direction des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur) travaille à temps plein pour étudier la possibilité d’une interdiction de la LDJ« .

« Nous procédons à l’analyse juridique la plus fine possible dans le respect du droit« , a-t-il été confirmé à l’AFP. La dissolution pourrait être prononcée malgré que la LDJ n’est pas une association légalement constituée, mais un groupement de fait.

Même le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait jugé cette organisation « dans l’excès« , « dans des actes qui peuvent être répréhensibles et qui doivent être condamnés« .

La LDJ s’inspire de la Jewish Defense League, qualifiée de « groupe terroriste » par le FBI en 2001 et arbore l’emblème (un poing brandi dans une étoile de David noire sur fond jaune) d’un parti nationaliste religieux interdit en Israël, le Kach. Certains de ses membres, comme ceux du Betar, autre milice communaitaire présente en France, sont formés au krav maga, un sport de combat d’origine israélienne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Serviam says:

    « Ligue de défense juive » : « Forme juridique : Association de fait »;-) De facto, quoi;-)) #Illégal

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_de_d%C3%A9fense_juive

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jewish_Defense_League :

    « Actions – Mode opératoire : attentats, actions commandos, assassinats, violences physiques.

    Nombres d’attaques imputées : 186 (selon FBI), 89 (revendiqué)[réf. nécessaire]

    Victimes (morts, blessés) : 70 »

    « la JDL est considérée par le FBI comme un groupe terroriste et une « organisation juive violente et extrémiste » et par le Southern Poverty Law Center comme un « groupe de haine » (« hate group ») anti-arabe. L’organisation s’est rendue responsable par le passé, à côté d’un militantisme activiste plus classique, de plusieurs attentats et assassinats aux États-Unis contre des intérêts arabes et soviétiques et des personnalités considérées comme « ennemies du Peuple juif ». La Jewish Defense League est listée aux États-Unis comme « organisation terroriste ». »

    « Terrorisme

    La JDL (LDJ) a été spécifiquement mentionnée par le directeur adjoint pour le contre-terrorisme et contre-espionnage au FBI John S. Pistole (en) dans son rapport avant la Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis. Les statistiques du FBI montrent que de 1980 à 1985 il y eut 18 attaques terroristes aux États-Unis commises par des juifs, 15 le furent par des membres de la JDL. D’après le Washington Report on Middle East Affairs (en)

    Dans une étude du terrorisme intérieur de 1986, le ministère de l’Énergie a conclu : « Depuis plus d’une décennie, la Jewish Defense League (LDJ) a été l’un des groupes terroristes les plus actifs aux États-Unis…. Depuis 1968 les opérations de la JDL ont tué 7 personnes et blessé au moins 22. 39 % des cibles étaient liés à l’Union soviétique, 9 % étaient palestiniennes, 8 % étaient libanaises, 6 % égyptiennes, 4 % françaises, iraniennes, irakiennes, 1 % polonaises et allemandes, et 23 % n’étaient connectées avec aucun État. 62 % de toutes les actions de la JDL sont dirigées contre des biens; 30 % contre des entreprises; 4 % contre des universitaires et des établissements universitaires; et de 2 % contre des objectifs religieux. » (Ministère de l’énergie, Terrorisme aux États-Unis et la menace potentielle sur les installations nucléaires, R-3351-DOE, janvier 1986, p. 11-16)67

    La base de données d’organisations terroristes du National Memorial Institute for the Prevention of Terrorism (en), qui est alimentée par des consultants officiels du gouvernement des États-Unis et est officiellement un projet soutenu par le Department of Homeland Security, identifie la JDL comme une ancienne organisation terroriste.

    Bien que le site Web du JDL rejette explicitement le terrorisme, il a souvent exprimé un soutien à des actes de vengeance en représailles à des attaques terroristes d’Arabes contre des Juifs. Le 26 octobre 1981, après que deux bombes incendiaires eurent endommagé l’office de tourisme égyptien au Rockefeller Center, le président de la JDL Meir Kahane déclara lors d’une conférence de presse : « je ne vais pas dire que la LDJ a commis cette attaque à la bombe. Il y a des lois contre ça dans ce pays. Mais je ne vais pas dire que je suis désolé non plus. » Le lendemain un appel anonyme revendiqua la responsabilité au nom de la LDJ. Un porte-parole JDL nia plus tard toute implication de son groupe, mais déclara : « nous soutenons l’acte. »

    Dans son rapport Terrorism 2000/2001 le FBI parle de la JDL comme une « organisation juive extrémiste et violente » et déclare que le FBI a été chargé de contrecarrer au moins un de ses actes terroristes. National Consortium for the Study of Terror and Responses to Terrorism (en) déclare qu’au cours des deux premières décennies de la JDL, elle était une « organisation terroriste active. » La JDL a été spécifiquement mentionnée par le directeur adjoint pour le contre-terrorisme et contre-espionnage au FBI John S. Pistole (en) dans son rapport avant la Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis. »

    Vous lirez tout le reste;-) C’est jamais que du Wikipedia;-)

    MAIS COMME SI TOUT CELA N’ETAIT PAS ASSEZ CLAIR DEPUIS DES DECENNIES : « … la DLPAJ (Direction des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur) travaille à temps plein pour étudier la possibilité d’une interdiction de la LDJ. »

    ATTENTION !, CA RIGOLE PAS, CA TRAVAILLE A TEMPS PLEIN ! 🙂 Comme si y avait besoin de 3 siècles pour voir le soleil en plein midi…

    « Nous procédons à l’analyse juridique la plus fine possible dans le respect du droit »

    LA PLUS FINE !! Interdiction de rire… Heu moi je dis ça, mais c’est à vous de voir, les veaux de Place Beauvau mais : « Organisation terroriste » un peu quand même… 🙂 Depuis des décennies en France;-) alors que interdite aux US ET EN ISRAEL !

    #DissolutionDeLaLDJ

    Je crois que les réseaux sociaux, et le fait que le nom de la LDJ, et ce qu’elle est, soient plus connus (faut dire qu’ils n’y ont pas mis beaucoup du leur non plus les LDJ;-) N’ont pas trop cherché à se faire oublier, résultat : Même Cazeneuve est obligé de se pencher sur le truc…

    ET N’OUBLIEZ PAS DE DISSOUDRE LE BETAR EGALEMENT !! Evidemment…

    On avait pas « procédé à l’analyse juridique la plus fine possible dans le respect du droit », « à temps plein », pour dissoudre l’Oeuvre Française et les Jeunesses Nationalistes de Gabriac, bien moins violentes. Pareil pour les JNR (30 types au plus), le service d’ordre de Troisième Voie de Serge Ayoub. Au fait, il sort quand Esteban MORILLO ??? En taule à 20 ans pour avoir défendu sa peau… contre des « antifas », tout aussi violents et illégaux que la LDJ ou le Bétar par ex… #LibérezEsteban !!!

  2. Dominique says:

    La LDJ a de bonnes raisons d’exister et ses membres ont raison de s’entraîner au krav-maga pour protéger les sionistes de France qui rappelons-le d’après les derniers sondages officieux représentent 98 pour cent de la communauté juive parce que la haine ne cesse de grandir à leur égard,les martyrs de Gaza,c’est de trop.
    Elle ne sera pas dissoute ou elle resurgira immédiatement sous une autre forme;ce gouvernement est profondément sioniste,c’est un virus qui est incrusté en lui dont il ne peut se débarrasser;tout au plus,ayant perdu le vote musulman,essaye-t-il de faire des gestes pour le récupérer;il a mangé son pain blanc d’autant que les musulmans à force d’être stigmatisés formeront peut-être un grand parti qui changera la donne du jeu électoral;c’est dans l’air.

  3. chambssy says:

    La chose drôle est que seule Radio Notre Dame avait l’air de comprendre de quoi il s’agissait, ce matin, à 6 heures ; pas à l ‘aise… tandis que les tue-mouches radiophoniques autres semblaient prendre la LDJ pour un « machin » surgissant de nulle part ; Tartuffe d’un côté, mouton de l’autre.

  4. Le CRIF est plus nuisible à la France, à nos libertés, au bien commun. Malgré la réelle nuisance de la LDJ et du Betar, c’est devant le CRIF que viennent se coucher tous nos dirigeants, politiques, hommes de pouvoir y compris évêques.

  5. dominique says:

    De toute façon,je crois maintenant que Marine Le Pen sera au pouvoir en 2017;elle qui est sioniste,on verra comment elle gérera ce dossier.

    • Le troll « dominique » a encore fait sa petit crotte.
      MLP n’est pas sioniste. C’est entre autres ce qui la distingue de l’UMPS.

      • Quéniart says:

        elle est sioniste comme les autres a partir du moment ou elle envoie ses sbires a tel aviv pour faire allegeance

  6. Allez, encore un effort, dissolvez aussi les anti-fas.

  7. Français désabusé says:

    Et alors? de toute façon, vous y croyez vraiment? vous êtes bien crédule!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com