Radio Vatican Deutsch synode

L’article mis en ligne sur le site germanophone de Radio Vatican en a choqué plus d’un. Les illustrations accompagnant le texte ont déjà disparu. En tête de l’article, un baiser entre deux femmes apparaissait en gros plan. Mais l’article au contenu subversif est lui toujours bien en ligne. 

Le site internet germanophone de Radio Vatican fait la part belle aux élucubrations du théologien déviant Martin Lintner qui s’est exprimé récemment dans l’hebdomadaire chrétien « Die Furche ». Martin Lintner est président de la «Société européenne de théologie catholique ». Son opinion est que la théologie morale de l’Eglise catholique doit évoluer, passant d’une certaine loi naturelle à la «sexualité naturelle» qui, à partir du Concile Vatican II, exprime  «le comportement sexuel comme la communication physique ».

Lintner écrit que les discussions durant le Synode extraordinaire des évêques à l’automne 2014 et le document de travail publié récemment pour le Synode de la famille organisé en octobre 2015 montrent que la question de l’homosexualité doit être  « repensée » : «L’Église est sensible à l’expérience de la souffrance des personnes concernées et des familles où vit une personne gay. »

Lintner affirme constater une évolution en ce sens parmi les théologiens de renom et le clergé du Tyrol du Sud…

Bien entendu, les chrétiens libéraux continueront à fermer les yeux sur cette entreprise de subversion de l’Eglise, couvrant d’un voile pudique toutes les hérésies propagées selon un rythme savamment dosé.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. zézé says:

    Ben voyons !

  2. En mouvement…
    Tant mieux !
    En tout cas si c’est pour en revenir aux fondamentaux, à savoir que le mal – appelé péché – c’est le désir non contrôlé.
    D’abord et avant tout pour la chair, à savoir de la femme.
    Les hétéros/masculins vont accéder à la première marche du podium et morfler jusqu’à être complètement domestiqués (C’est en bonne voie)
    Chacun son tour.
    Les mouvements féministes n’ayant plus besoin du masculin pour assurer leur pitance s’en occupent, le homos peuvent espérer être un peu plus tranquilles.
    L’obligation d’assumer une femme sans la désirer était quand même une sacrée corvée…
    Ma question : Les hétéros/masculins vont-ils pouvoir affirmer encore longtemps que pour « être un Homme » il faut être hétéro ou faire semblant de l’être ?
    Donc soumis au besoin du féminin.
    Tout de même, c’est plutôt rigolo de constater à quel point cette maxime est toujours d’actualité : « Ce que femme veut, Dieu le veut »
    Mère l’église s’adapte…

    « Morale sexuelle ». Quelle rigolade !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com