Eric Zemmour revient sur la coalition italienne et le bon mot de Matteo Salvini : « Je préfère être un barbare qu’un serf. »

 « Il y a quelques jours, le Financial Times, le grand journal britannique des milieux d’affaires et de la finance internationale, a dénoncé le nouveau pouvoir qui s’installe en Italie en le qualifiant de « nouveaux barbares ». Le patron de la Ligue, Matteo Salvini, a sèchement répliqué du tac au tac : « Je préfère être un barbare qu’un serf », raconte Zemmour.

L’Italie nouvelle est la troisième puissance de l’Europe, sur le plan économique et industriel la deuxième puissance de l’Union. « La Commission de Bruxelles ne pourra pas traité l’Italie comme une vulgaire Grèce. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

7 commentaires

  1. lecoq says:

    LES ITALIENS NOUS MONTRE LE CHEMIN BRAVO

  2. Dommage que le vieux Le Pen n’ai pu insuffler à sa fille Marine son savoir, son intelligence et son charisme Macron ne serait pas là

    • toto says:

      Le Pen a tout fait pour ne jamais gouverner et pour que cela soit encore plus clair pour tous, il a imposé sa nullarde de fille. Complices du système. Son savoir, son intelligence et son charisme, s’il semblait en avoir, il ne les a pas beaucoup utilisés.
      Le sauveur ne sortira pas des urnes, mais de la détermination et le courage de quelques Français.

      • BOURGIN says:

        Dans ce cas, qu’attendent les courageux Français pour s’opposer à leur gouvernement de serfs euro-mondiaux et pour donner un bon coup de pied dans la fourmilière ? En réalité, majoritairement ils ne sont pas si courageux que cela ! Vautrés dans la téléréalité, ils ont perdu connaissance et sont dans un état de comas avancé : de sondages en sondages, d’élections en élections, ils s’enfoncent un peu plus. Par ailleurs, qui voyez-vous mener le combat en France au nom et pour le compte des patriotes et nationaux, aux lieu et place de celle dont vous tirez si bien dans les « pattes » et que vous traitez de « nullarde » ? Vous êtes si bien « endormi » que vous ne vous vous rendez même pas compte peut-être que vous ajoutez et mêlez votre voix à celle des médias qui n’en demandent pas tant !

        • toto says:

          @Bourgin
          votre aveuglement est pitoyable. Vous cherchez un sauveur dans les urnes avec pour chef de file une païenne féministe qui a politiquement massacré ceux qui avaient une vision surnaturelle de la situation dans son parti. Elle a préféré les FM et les invertis. Elle est parfaitement d’accord avec la société que les Macron nous préparent.
          Les grands manipulateurs qui nous gouvernent réellement ne sortent pas des urnes et ont utilisé les Le Pen pour marginaliser et ridiculiser les seuls véritables opposants dangereux: les catholiques de tradition.

  3. Daniel Daflon says:

    Les Anglais feraient mieux de se taire, eux qui vont progressivement devenir un peuple dégénéré, abâtardi et dominé par l’islam. La chute est stupefiante quand on considere son passé. Elle qui était l’une des plus grandes nations de la Terre, et la première sur les océans.
    Quelle déchéance!

  4. Alexandre Sanguedolce says:

    On a souvent sous-estimé les Italiens, BFM affirme que « seulement 45%des italiens » ont voté pour ces deux partis en oubliant que pour Macron c’etait encore moins.
    Quant aux Anglais, ils peuvent remercier les communistes italiens d’avoir fait disparaître les papiers compromettants pour Churchill concernant sa correspondance avec Mussolini.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com